Skip to main content

Les Blackhawks doivent se regrouper après leur exclusion des séries

Chicago mise sur le développement de ses jeunes attaquants après avoir raté les séries éliminatoires pour la première fois depuis 2007-08

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

Les Blackhawks de Chicago (30-35-9, 69 points) ont été officiellement exclus d'une participation aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley à la suite d'une défaite de 3-1 contre l'Avalanche du Colorado, mardi.

Les Blackhawks rateront le tournoi printanier pour la première fois depuis la saison 2007-08. Ils pourraient se retrouver parmi les 10 premières équipes à sélectionner un joueur au Repêchage 2018 de la LNH, le 22 juin à Dallas. Si tel est le cas, il s'agira de leur meilleure position en première ronde du repêchage depuis 2007, alors qu'ils avaient mis la main sur l'ailier droit Patrick Kane avec le premier choix au total.

Voici un survol de ce qui s'est produit en 2017-18 pour les Blackhawks et les raisons pour lesquelles le vent pourrait tourner en 2018-19.

Les infos

Joueurs autonomes sans compensation : Patrick Sharp (AG), Lance Bouma (AG), Jordin Tootoo (AD), Andreas Martinsen (C), Christopher DiDomenico (C), Viktor Svedberg (D), Michal Rozsival (D), Cody Franson (D), Jeff Glass (G).

Joueurs autonomes avec compensation : Anthony Duclair (AD), John Hayden (AD), Tomas Jurco (AD), Vinnie Hinostroza (AD), Adam Clendening (D).

Nombre de choix au Repêchage 2018 : 8

Ce qui leur a fait mal

Des joueurs clés en difficulté : Le centre numéro un Jonathan Toews, 29 ans, a récolté 52 points (20 buts, 32 assistances), son plus bas total lors d'une saison régulière complète. L'ailier gauche Brandon Saad, 25 ans, cumule 31 points (16 buts, 15 aides) et ses 16 filets constituent sa plus faible récolte depuis sa saison recrue (2012-13), alors qu'il en avait marqué 10. Le défenseur Duncan Keith, 34 ans, a amassé 31 points (un but, 30 passes), sa moins bonne saison à ce chapitre depuis sa saison recrue (21 points en 2005-06).

Video: CHI@BOS: Toews redirige le tir de Gustafsson

La blessure à Corey Crawford  : Crawford, 33 ans, montrait un dossier de 16-9-2 avec une moyenne de buts alloués de 2,27 et un pourcentage d'arrêts de ,929 lorsqu'on a placé son nom sur la liste des blessés en raison d'une blessure au haut du corps, le 27 décembre. Il n'a pas joué depuis. Les gardiens auxiliaires Anton Forsberg (9-16-3, 3,08 MBA, ,905%), Glass (3-6-3, 3,31 MBA, ,898%) et Jean-François Bérubé (7-2-4, 3,70 MBA, ,897%) n'ont pu combler la perte de Crawford.

Une défensive poreuse : Ce qui est d'habitude la grande force des Blackhawks a été leur plus grande faiblesse cette saison. Ils ont accordé 3,06 buts par match (21e dans la LNH), leur pire moyenne depuis la saison 2006-07 (3,06 buts par match). L'entraîneur Joel Quenneville remaniait constamment ses duos. Brent Seabrook, 32 ans, a connu des difficultés et a même été retranché contre les Sénateurs d'Ottawa le 9 janvier. Connor Murphy, 24 ans, a été muté du côté gauche, mais a également été relégué à la galerie de presse lors de six parties.

Raisons d'être optimiste

Alex DeBrincat  : L'attaquant de 20 ans s'est ajusté rapidement à la LNH et vient au quatrième rang des marqueurs de l'équipe avec 46 points, 25 buts et 21 passes. Kane est premier avec 70 points, mais DeBrincat est à égalité avec lui au premier rang de l'équipe au chapitre des buts.

Video: STL@CHI: Un troisième tour du chapeau pour DeBrincat

Nick Schmaltz  : L'un des aspects positifs dans cette saison des Blackhawks est que Schmaltz, 22 ans, a fait un pas de géant à sa deuxième saison et vient au troisième rang des pointeurs avec 48 points, 20 buts et 28 mentions d'aide. Schmaltz a passé une bonne partie de la saison au centre de Patrick Kane, là où il devrait continuer d'évoluer pour la suite des choses.

Henri Jokiharju : Les Blackhawks ont sélectionné Jokiharju, 18 ans, avec le 29e choix au Repêchage 2017 et le défenseur finlandais pourrait faire le saut dans la LNH la saison prochaine.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.