Skip to main content

Date limite : Les besoins des équipes dans la course dans l'Est

De difficiles décisions pour les Blue Jackets; les Islanders et les Sabres dans des positions inattendues

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

Les Maple Leafs de Toronto ont donné le coup d'envoi du mois menant à la date limite des transactions en faisant l'acquisition du défenseur Jake Muzzin des Kings de Los Angeles, comblant ainsi leur plus grande lacune. 

À LIRE AUSSI : Date limite : Les besoins des équipes dans la course dans l'OuestGagné : Quelle direction prendront les Sénateurs?

Contrairement à l'Association de l'Ouest, la course pour les séries éliminatoires se fait entre beaucoup moins d'équipes dans l'Est. Il devient alors plus clair de savoir lesquelles devraient liquider leurs éléments et lesquelles chercheront à améliorer leur sort. 

Voici donc les besoins pour les 10 meilleures équipes de l'Association en ce 6 février.

Lightning de Tampa Bay

Le Lightning a-t-il vraiment besoin de renforts? Tampa domine la LNH et n'a pas vraiment de faille avec une offensive redoutable, une défensive expérimentée et un des meilleurs gardiens de la Ligue.

Là où le Lightning pourrait aller chercher un peu d'aide, c'est au chapitre de la robustesse et de l'expérience à l'avant. L'option la plus intéressante à ce chapitre aurait pu être Brian Boyle des Devils du New Jersey, qui peut jouer au centre ou à l'aile gauche. Boyle a finalement pris le chemin des Predators des Nashville. Micheal Ferland des Hurricanes de Caroline connaît une excellente saison et il est au 27e rang de la LNH pour les mises en échec. Son prix risque toutefois d'être plus élevé que celui de Boyle, obtenu par Nashville contre un deuxième choix.

Option: Micheal Ferland (Hurricanes)

 

Islanders de New York

Quelle sera la stratégie des Islanders, eux qui connaissent une surprenante saison? L'équipe a déjà liquidé ses choix de troisième et quatrième rondes au prochain repêchage, et on peut se demander si elle osera faire de même avec son premier choix et son deuxième (celui de Calgary). Les Islanders sont la meilleure équipe défensive de la LNH cette année, mais elle a besoin d'aide en offensive, particulièrement sur les ailes.

Les attaquants Jordan Eberle, Brock Nelson, Anders Lee et Valtteri Filppula seront joueurs autonomes sans compensation l'été prochain, ce qui ajoute de la pression sur le directeur général Lou Lamoriello pour les convaincre que l'équipe peut aspirer à la Coupe Stanley avant longtemps. Malheureusement, il y a de fortes chances que les Rangers de New York, les Devils du New Jersey et les Flyers de Philadelphie, qui seraient d'excellents partenaires de danse pour les Islanders, ne voudront pas échanger un de leurs éléments dans la même section.

Options : Wayne Simmonds (Flyers), Mats Zuccarello (Rangers), Marcus Johansson (Capitals), Ryan Dzingel (Sénateurs)

 

Maple Leafs de Toronto

L'acquisition de Jake Muzzin est ce dont avaient besoin les Leafs. Est-ce que ce sera le seul geste du directeur général Kyle Dubas?

L'équipe s'est entendue sur un contrat de cinq ans avec Auston Matthews mardi, mais elle devra faire de même avec les joueurs autonomes avec compensation Mitchell Marner, Kasperi Kapanen, Andreas Johnsson et le défenseur Jake Gardiner, qui sera joueur autonome sans compensation.

Video: TOR@BUF: Gardiner complète une belle séquence

Ce sont donc de gros sous que devront dépenser les Torontois. Je ne serais pas surpris qu'ils procèdent à une transaction afin d'alléger la masse salariale, plutôt que de renforcer une équipe qui est déjà redoutable. En ce sens, le défenseur Nikita Zaitsev ainsi que Kapanen ou Johnsson, pourraient changer d'adresse. Le statu quo est aussi possible, et Dubas pourra tenter d'alléger sa masse salariale dans quelques mois.

 

Capitals de Washington

S'ils veulent remporter la Coupe Stanley à nouveau, les Capitals auraient besoin d'aide sur les flancs. L'équipe possède ses choix des quatre premières rondes lors des trois prochaines années. Andre Burakovsky, dont la progression a stagné, pourrait aussi être un appât intéressant contre un vétéran pouvant faire le boulot sur un trio de soutien.

Options : Ryan Dzingel (Sénateurs), Mikkel Boedker (Sénateurs), Micheal Ferland (Hurricanes), Jason Pominville (Sabres)

 

Penguins de Pittsburgh

Les Penguins ont bougé en échangeant Derick Brassard, Riley Sheahan et des choix aux Panthers de la Floride en retour de Nick Bjugstad et Jared McCann. Je ne m'attends pas à ce qu'ils soient très actifs, surtout que l'équipe n'a plus de choix de deuxième ronde pour les deux prochaines années, et n'a plus de sélection de troisième tour en 2019. 

Le gardien Casey DeSmith, qui a montré de très belles choses cette saison en remplacement de Matt Murray, pourrait être une monnaie d'échange intéressante pour une équipe à la recherche d'un gardien. Les Sénateurs d'Ottawa, les Panthers de la Floride et les Oilers d'Edmonton pourraient-ils être intéressés par lui?

 

Canadiens de Montréal

C'est un secret de Polichinelle que les Canadiens ont besoin de renforts sur le flanc gauche en défensive. Victor Mete, Mike Reilly et Brett Kulak ne permettront pas un long printemps à Montréal. La blessure à long terme de Noah Juulsen vient contrecarrer les plans de l'équipe qui aurait ainsi pu se départir d'un défenseur droitier contre un gaucher, tel que Jordie Benn.

Les Canadiens ont aussi 10 choix lors du prochain repêchage, dont deux de deuxième tour, et ils possèdent tous leurs choix de lors des années suivantes.

Video: VAN@MTL : Benn touche la cible et ouvre la marque

Le directeur général Marc Bergevin a toutefois indiqué qu'il ne réaliserait pas de transaction coûteuse pour obtenir un joueur de location, et je m'attends à ce qu'il évite le grand coup et s'en tienne à son plan. 

Tout de même, le DG des Canadiens dispose de beaucoup d'espace sous le plafond salarial pour offrir à une équipe de lui envoyer un joueur dont le contrat pèse lourd, en compagnie d'un autre bon élément. C'est le type de transaction qu'on voit davantage lors de la saison morte, mais qui sait.

Niklas Kronwall me semble aussi une option intéressante, lui qui sera joueur autonome sans compensation à la fin de la saison. Il reste à voir si les Red Wings sont prêts à laisser aller le défenseur de 38 ans qui a passé toute sa carrière à Detroit. Pourquoi pas une transaction-prêt, à l'image de celle de Tomas Plekanec avec les Maple Leafs de Toronto l'an dernier?

Options : Hampus Lindholm (Ducks), Calvin De Haan (Hurricanes), Jaccob Slavin (Hurricanes), Jay Bouwmeester (Blues), Niklas Kronwall (Red Wings), Jonathan Ericsson (Red Wings)

 

Bruins de Boston

C'est une saison décevante à Boston sur le plan de la progression des jeunes espoirs de l'équipe. Ryan Donato, Anders Bjork, Jakob Forsbacka Karlsson sont tous dans la Ligue américaine alors que Jake DeBrusk et Danton Heinen connaissent des campagnes en deçà des attentes. Il y a donc beaucoup de questionnements au niveau de la profondeur de l'équipe, une des rares faiblesses des Bruins.

Le directeur général Don Sweeney pourrait donc décider d'opter pour le statu quo, en espérant que ses jeunes finissent par livrer la marchandise, ou encore aller chercher un peu de profondeur en offensive. On se souviendra qu'il l'avait fait l'an dernier avec Rick Nash.

Options : Wayne Simmonds (Flyers), Micheal Ferland (Hurricanes), Ryan Dzingel (Sénateurs), Jason Pominville (Sabres)

 

Blue Jackets de Columbus

Le directeur général Jarmo Kekalainen se retrouve avec deux patates chaudes entre les mains en Artemi Panarin et Sergei Bobrovsky, deux joueurs autonomes sans compensation qui ne discuteront pas d'un nouveau contrat avec l'équipe avant la fin de la saison. Bref, peu importe ce qui se passera, les Blue Jackets ne peuvent pas en sortir gagnants.

Kekalainen semble forcé de les échanger plutôt que tout perdre. Sa mission sera d'obtenir des actifs de qualité qui permettront aux Blue Jackets d'être en séries malgré un visage drastiquement changé. Pour ce faire, je crois que le DG devrait permettre à son joueur de discuter avec sa future équipe pour un nouveau contrat, ou encore, que d'autres compensations soient offertes si les joueurs s'entendent avec leur nouvelle équipe.

Des rumeurs envoient Sergei Bobrovsky en Floride, et je pense que ce serait une excellente option pour les Panthers s'ils sont en mesure de s'entendre avec lui pour un nouveau contrat, puisque les meilleurs jours de Roberto Luongo sont derrière lui. 
Quant à Panarin, il est sans contredit le joyau par excellence en cette date limite de transactions. Les Blue Jackets devront obtenir de l'aide immédiate à l'aile gauche s'ils veulent être des séries.

Video: CBJ@WPG: Panarin égalise du cercle

La dernière option pour Kekalainen est celle de se fermer les yeux et de se croiser les doigts. Les Blue Jackets n'ont jamais gagné en séries, mais ils n'ont pas une mauvaise équipe - si Bobrovsky peut retrouver ses bonnes habitudes. Un long parcours en séries pourrait convaincre Panarin de rester en Ohio.

 

Sabres de Buffalo

Il ne faut pas s'attendre à un grand coup de la part des Sabres, dont les performances cette saison sont au-delà des attentes, mais demeurent fragiles. L'équipe est encore en reconstruction et dispose de trois choix de première ronde l'été prochain qu'elle ferait bien de garder.

À vrai dire, si l'équipe continue sa descente au classement, je la vois comme vendeuse au 25 février, surtout que les Flyers de Philadelphie arrivent à pleine vitesse dans le rétroviseur. L'attaquant Jason Pominville, qui sera joueur autonome sans compensation cet été, devrait intéresser quelques équipes, tout comme les défenseurs Nathan Beaulieu et Zach Bogosian.

Video: CHI@BUF: Skinner met la table pour Pominville

 

Hurricanes de la Caroline

Les Hurricanes se battent pour une première présence en séries éliminatoires depuis la saison 2008-2009. C'est long, et on pourrait les comprendre de vouloir activer les choses. L'équipe possède neuf choix au repêchage cette année - dont deux en deuxième ronde - et neuf autres en 2020. Elle a donc les ressources pour obtenir un joueur de location, voire un joueur sous contrat à plus long terme. De plus, les Hurricanes comptent sur une défensive dotée de beaucoup de profondeur et elle pourrait décider de se départir de l'un de ses arrières.

Il faudra aussi voir si Micheal Ferland sera encore avec l'équipe le 25 février, lui qui est joueur autonome sans compensation. Selon plusieurs médias, Ferland est en demande. Or, si les Hurricanes veulent être des séries éliminatoires, pourquoi l'échanger puis faire l'acquisition d'un joueur de location par la suite?

Options : Ryan Dzingel (Sénateurs), Mats Zuccarello (Rangers), Kevin Hayes (Rangers), Jacob Silfverberg (Ducks), Wayne Simmonds (Flyers)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.