Skip to main content

Les attaquants Lehkonen et Carr s'illustrent

Les Canadiens viennent de l'arrière deux fois avant de l'emporter 4-3 au Centre Vidéotron

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC - Les attaquants Artturi Lehkonen et Daniel Carr ont gagné des points, mardi, dans la lutte qu'ils mènent pour l'obtention d'un poste chez les Canadiens de Montréal.

Lehkonen et Carr ont réussi un but chacun dans la victoire de 4-3 du Tricolore contre les Bruins de Boston devant 17 196 spectateurs au Centre Vidéotron de Québec.

Pour le Finlandais âgé de 21 ans, c'était un premier filet en quatre sorties préparatoires. Il a paru à l'aise à la gauche du vétéran Tomas Plekanec et en compagnie d'Alexander Radulov.

« Il (Lehkonen) a connu un excellent match. Il a eu des chances de marquer, il a frappé un poteau et il a été impliqué dans l'action », a souligné l'entraîneur des Canadiens Michel Therrien.

Video: BOS@MTL: Le Tricolore l'emporte à Québec

Lehkonen, âgé de 21 ans, s'est dit très heureux d'avoir finalement brisé la glace.

« Après avoir frappé le poteau en première période, je ne pouvais pas le croire. Ce n'était même pas de la frustration que je ressentais. Je me suis dit : 'Ça ne se peut tout simplement pas'. Ça fait du bien d'avoir réussi un premier but parce que j'étais tendu quelque peu. Nous verrons bien si je pourrai mériter un poste. Je me défonce en tout cas afin d'y arriver. C'est aux dirigeants de décider. »

Carr, lui, a inscrit le but victorieux au terme d'une irrésistible manœuvre individuelle à 15 :10 du troisième vingt. Il a intercepté la passe du défenseur Zdeno Chara en zone offensive, avant de réaliser une superbe feinte devant Tuukka Rask après un échange de passes avec Michael McCarron. C'était pour l'Albertain âgé de 24 ans une deuxième réussite en quatre matchs hors-concours.

« C'est sa force alentour du filet. Il a fait preuve de beaucoup de sang-froid sur la séquence. C'était un bel effort individuel, a noté Therrien. Il est bon en récupération de rondelle, près du filet. C'est un jeune peu expérimenté qui doit améliorer des aspects de son jeu. Mais il apporte un élément à l'attaque qui n'est pas négligeable. »

Comme Lehkonen, Carr a dit que d'avoir marqué un premier filet au cours du match face aux Maple Leafs de Toronto, dimanche, l'avait aidé à se détendre.

« J'ai connu un début de match difficile, mais ça allait mieux à compter de la deuxième période. »

Il reste 27 joueurs au camp d'entraînement du Tricolore, incluant 15 attaquants. Sven Andrighetto, McCarron, Carr, Lehkonen et Brian Flynn sont impliqués dans la lutte pour l'obtention de trois postes.

Jeff Petry et Alex Galchenyuk ont été les autres marqueurs des Canadiens, tous deux en supériorité numérique. Le défenseur Petry a ajouté une aide.

Le trio de Galchenyuk, avec Max Pacioretty et Brendan Gallagher, a recréé la cohésion de la dernière saison.

« J'ai grandement apprécié leur implication, a mentionné l'entraîneur. Ils ont patiné, provoqué beaucoup de choses. Ils ont travaillé fort, ils ont été une menace constante. Leurs habitudes de travail étaient excellentes. Tous trois ont connu un bon match. Ils ont démontré beaucoup de leadership. »

Bienvenue dans la LNH, Mikhail

Les autres jeunes ont été moins visibles. Le défenseur Mikhail Sergachev a commis quelques erreurs de jeunesse. Le jeune Russe a été la cible de la percutante mise en échec de l'attaquant Jimmy Hayes en deuxième période.

« Des joueurs des Bruins m'ont souhaité la bienvenue dans la Ligue nationale, au moment où je retournais vers le banc des joueurs, a confié Sergachev. C'était peut-être même lui (Hayes). Ça m'a réveillé je crois », a-t-il ajouté, en estimant toutefois que la mise en échec n'était pas légale parce qu'il n'était plus en possession de la rondelle.

Le premier choix de l'équipe en juin (neuvième au total) a effectivement mieux joué par la suite.

« Il n'a pas paru trop intimidé. C'est un gros bonhomme qui patine bien. Je le sentais à l'aise plus le match avançait », a relevé Therrien.

Ryan Spooner et Christian Ehrhoff avaient procuré l'avance 2-0 aux Bruins. Austin Czarnik a été l'autre marqueur, en infériorité numérique. À l'essai chez les Bruins, le défenseur Ehrhoff en était à sa première rencontre hors-concours, après avoir pris part au tournoi de la Coupe du monde avec Équipe Europe.

David Krejci, qui effectuait un retour au jeu après avoir été opéré à une hanche le 25 avril, a amassé deux aides, comme David Backes.

Le défenseur Torey Krug en était aussi à son premier match depuis qu'il a subi une opération à une épaule, le 21 avril.

Devant les buts, Al Montoya a signé le gain en repoussant 23 lancers. Son opposant Rask a bloqué 22 tirs.

Les Canadiens ont dû se tirer d'affaire avec 11 attaquants très tôt dans la soirée, à la suite de la perte de Brian Flynn, blessé au cou. Flynn a encaissé la mise en échec illégale de Jake DeBrusk, dès la troisième minute de jeu.

En deuxième période, Gallagher a quitté temporairement après avoir été ébranlé en donnant violemment contre la bande. Plus de peur que de mal, dans son cas.

En voir plus