Skip to main content

Les athlètes spéciaux volent la vedette aux joueurs de la LNH

Les Parise, Schmidt et autres ont fait équipe le temps d'un match avec des hockeyeurs ayant une déficience intellectuelle

par Jessi Pierce / Correspondant indépendant NHL.com

EDINA, Minn - Ce n'était pas la première fois qu'un coéquipier de Zach Parise célébrait un but, mais cette fois, la célébration avec quelque chose de spécial.

C'est Maggie Schuneman qui a marqué ce but. La joueuse de hockey adapté était la coéquipière de Parise dans cette rencontre, une partie qu'elle n'oubliera pas de sitôt.

« Elle m'a dit que si elle marquait, je devais lui faire une grosse accolade », a raconté l'ancien joueur du Wild du Minnesota, qui est actuellement joueur autonome sans compensation. « Je me souviens de l'avoir rencontrée il y a quelques années et de la voir année après année. On a toujours du plaisir.

« C'est génial de la voir, elle et les autres joueurs, passer un si bon moment. »

Schuneman était l'une des 12 athlètes spéciaux du Minnesota aux prises avec une déficience intellectuelle et sociale qui ont pu jouer avec 12 joueurs de la LNH, lundi, lors du Unified Showcase, un match organisé entre deux rencontres des éliminatoires du circuit estival Da Beauty League, une ligue où plusieurs joueurs de la LNH originaires du Minnesota s'affrontent dans des parties à quatre-contre-quatre.

Fondée en 2006, le programme de hockey adapté du Minnesota compte plus de 200 membres dans 16 villes à travers l'État. La saison s'amorce à la première semaine de novembre et se déroule jusqu'en mars. Les joueurs disputent des matchs d'une heure ainsi que des tournois et des entraînements.

Lors des cinq dernières années, Da Beauty League a décidé de dérouler le tapis rouge pour ces joueurs et joueuses de hockey adapté en organisant le Unified Showcase. Un moment que les partisans et les joueurs adorent.

"Oubliez les séries, c'est ce match qui est l'attraction principale de la soirée », a lancé le défenseur des Jets de Winnipeg Nate Schmidt. « Quand le plus jeune des joueurs a marqué, c'était la plus forte ovation de la soirée, et ce n'était même pas proche. J'en ai des frissons à y penser. C'est génial à voir.

« Ces gars et ces filles sont des athlètes incroyables et ils donnent un spectacle. Pendant 15 minutes de jeu, ils sont les meilleurs joueurs sur la glace. C'est génial. »

Paige Faber, qui est âgée de 21 ans et qui a amassé un but et une passe dans le match, a lancé à la blague que pour sa famille, c'était souvent elle la meilleure sur la glace. C'est que son frère, Brock, joue dans la Da Beauty League, lui qui a été un choix de deuxième ronde (45e) des Kings de Los Angeles au Repêchage 2020. 

« C'est ce qu'ils me disent, en tout cas », a affirmé Paige. « J'adore le hockey depuis que je suis en mesure de patiner. C'est génial d'affronter tous ces joueurs, et en plus, il y a beaucoup de monde dans les estrades. C'est stressant. 

« Mon frère a l'habitude de ça, mais pas moi, donc c'est spécial de voir qu'autant de gens veulent voir du hockey adapté. »

Lundi, ce sont des joueuses comme Schuneman et Faber que la foule et les joueurs de la LNH voulaient voir à l'œuvre et encourager.

« On adore ce match, a dit Parise. Tout le monde adore ça. Les amateurs embarquent, les joueurs aussi, et surtout, ces athlètes ont beaucoup de plaisir. Ils s'amusent et il se marque beaucoup de buts. Ces joueurs patinent bien. C'est vraiment une belle soirée pour tout le monde et je suis heureux d'en faire partie. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.