Skip to main content

Les arbitres Frédérick L'Ecuyer et Brad Meier ont vécu une soirée difficile

LNH.com @NHL

RALEIGH, Caroline du Nord - Les arbitres Frédérick L'Ecuyer et Brad Meier n'ont pas contribué à hausser la qualité du spectacle en distribuant généreusement des pénalités aux joueurs du Canadien. Ils ont imposé 11 pénalités au Tricolore contre une seule aux Hurricanes, si on exclut le tir de pénalité de Guillaume Latendresse.

"C'a n'a pas aidé", a déclaré Latendresse au sujet des nombreuses pénalités. Il a lui même visité le banc des pénalités à deux reprises.

"Il y a quand même un juste milieu, a-t-il ajouté. Onze pénalités de suite, je n'ai jamais vu ça. D'un autre côté, je ne veux pas critiquer le travail des arbitres de la Ligue nationale."

Patrice Brisebois avait lui aussi des réserves en parlant du travail des officiels.

"On méritait des punitions, a-t-il dit. Mais ça va aussi des deux côtés. On ne sait pas à quoi s'en tenir d'un match à l'autre. Un soir, les arbitres laissent passer. Le lendemain, ils imposent des punitions. Je sais qu'ils n'ont pas un travail facile. Ils sont humains.

"Toutes ces pénalités nous ont sortis de notre plan de match, de la partie, a poursuivi le vétéran défenseur. On n'arrivait pas à garder notre rythme. On a souvent dû employer les mêmes joueurs.

"On a quand même mieux joué qu'eux à cinq contre cinq."

Alex Kovalev a mis fin à une léthargie de 19 matchs, ce qui égalait la plus longue de sa carrière. Le Russe n'a pas apprécié lui non plus la performance des arbitres.

"Vous avez vu le match comme moi, a-t-il dit. Un soir, les arbitres lèvent le bras, le lendemain, ils décident de ne pas sévir. Ca devient frustrant. J'aimerais qu'il y ait plus de régularité dans l'application des règlements."

En voir plus