Skip to main content

Les amis Shattenkirk et Bonino se trouvent dans des camps opposés

Le défenseur des Capitals et l'attaquant des Penguins s'affrontent dans une série entre les deux grands rivaux

par Katie Brown / Correspondant LNH.com

ARLINGTON, Virginie -- Outre le fait qu'il en était partiellement responsable, la chose la plus irritante pour le défenseur Kevin Shattenkirk des Capitals de Washington à propos du but gagnant des Penguins de Pittsburgh lors du match no 1 de la deuxième ronde dans l'Association de l'Est, jeudi, était le fait que Nick Bonino l'a marqué.

Shattenkirk, 28 ans, et Bonino, 29 ans, sont de bons amis depuis 2007, quand ils sont devenus des coéquipiers à l'Université de Boston. Ils sont plus tard devenus des colocataires et des amis si proches que Shattenkirk a servi à titre de témoin aux noces de Bonino en 2014.

« Nous sommes des amis très, très proches », a confié Shattenkirk vendredi, un jour avant le match no 2 de la série quatre-de-sept au Verizon Center samedi (20h HE; TVA Sports, CBC, NBC). « Je sais également qu'il est un homme extrêmement compétitif et nous nous sommes affrontés depuis plusieurs années de plusieurs façons, que ce soit à l'entraînement ou sur le terrain de golf. Nous nous sommes affrontés de plusieurs manières et nous voulons toujours battre l'un l'autre. »

Car c'est la première fois que les deux joueurs ont croisé le fer en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, l'enjeu n'a jamais été aussi grand. C'était donc un dur coup quand la couverture lâche de Shattenkirk face à l'attaquant des Penguins Scott Wilson a permis à ce dernier d'envoyer une passe à Bonino, qui a inscrit le but décisif en échappée avec 7:24 à jouer dans la victoire de 3-2 des Penguins.

« Cela m'a contrarié encore plus parce que je devrai le voir plus tard cet été, a admis Shattenkirk. Alors il va sûrement me le rappeler. »

Video: PIT@WSH, #1: Bonino bat Holtby pour le but décisif

Bonino a affirmé qu'il n'a pris aucun plaisir supplémentaire à son but aux dépens de Shattenkirk, mais il a admis que le but fera l'objet de leurs discussions futures.

« C'est bizarre de jouer contre un ami proche, a avoué Bonino. Je suis sûr que nous allons en discuter après la série. Même s'il joue pour les Capitals, ce n'est jamais plaisant de voir ton chum vivre cette expérience. Mais s'il y a une circonstance où c'est acceptable, je crois que c'était celle-là. »

Shattenkirk et Bonino ont accepté de fermer les voies de communication jusqu'après la série, ce qui pourrait être une bonne chose.

Bonino est probablement l'ennemi public numéro 3 parmi les partisans des Capitals (après ses coéquipiers Sidney Crosby et Evgeni Malkin) après avoir cimenté sa réputation de joueur qui excelle en séries aux dépens des Capitals en marquant le but gagnant en prolongation du sixième et dernier match de la série de deuxième tour la saison dernière. Bonino a récolté cinq points (deux buts) dans cette série-là et un total de 18 points (quatre buts) pendant le parcours des Penguins qui s'est terminé avec un triomphe de la Coupe Stanley.

Lui et Shattenkirk ont failli s'affronter en Finale de la Coupe Stanley, ce qui « l'aurait élevé à un tout autre niveau », selon Bonino. Mais Shattenkirk et les Blues de St. Louis se sont inclinés en six matchs face aux Sharks de San Jose en finale de l'Association de l'Ouest.

Après avoir été éliminé, Shattenkirk a pleinement soutenu les Penguins en Finale et il n'aurait pas pu être plus heureux pour Bonino quand ce dernier a marqué le but gagnant dans le match no 1 face aux Sharks.

Mais en regardant Bonino faire une tournée de la patinoire avec la Coupe Stanley, Shattenkirk a été plus déterminé de vivre l'expérience pour lui-même. Shattenkirk est resté loin du Connecticut alors que Bonino a passé sa journée avec la Coupe en mangeant des pâtes dans le trophée célèbre avec ses grands-parents.

« De l'avoir vu vivre cette expérience et toutes les choses qui suivent une victoire de la Coupe Stanley, ça m'a motivé encore plus », a dit Shattenkirk.

Si les choses avaient évolué différemment lors de la Date limite des transactions de la LNH, Shattenkirk et Bonino auraient pu affronter les Capitals ensemble dans cette série. Avant que les Capitals aient fait l'acquisition de Shattenkirk des Blues le 27 février, il y a eu des rumeurs que les Penguins et les Rangers de New York étaient en lice pour les services du défenseur.

Shattenkirk a toutefois déclaré qu'il est satisfait du résultat et qu'il est heureux de participer à l'actuelle série. Les Capitals ont remporté le trophée des Présidents avec 118 points, alors que les Penguins ont terminé au deuxième rang dans le classement général avec 111 points.

« C'est super que nous fassions face à Pittsburgh parce que je voulais participer à une grande rivalité, a mentionné Shattenkirk. Je pense que ce sera un beau souvenir pour moi en tant que joueur. »

Et qui sait? Shattenkirk et Bonino pourraient devenir des coéquipiers dans la LNH bientôt. Chacun sera joueur autonome sans compensation dès le 1er juillet.

Ils pourront y réfléchir pendant l'été. Pour l'instant, il fait s'occuper d'autres affaires.

« Je pensais que c'était inévitable que nous nous affrontons un jour, a dit Bonino. Le fait que c'est le plus grand rival des Penguins le rend un peu plus intéressant. Nous allons jouer de notre mieux, et puis nous allons en discuter après la série. »

En voir plus