Skip to main content

Les affrontements à surveiller

Voici les matchs qui retiendront l'attention au cours de la soirée du 3 novembre

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Deux rencontres sont prévues aujourd'hui. Voici un survol de chacune d'elle.

Devils (9-2-0) vs Oilers (3-7-1), 21 h (SN, TVAS, NHLN, MSG+, NHL.TV)

 

Taylor Hall va effectuer un retour à Edmonton pour la deuxième fois depuis qu'il a été échangé aux Devils en retour d'Adam Larsson à l'été 2016, alors que les deux équipes vont croiser le fer au Rogers Place.

« Ce fut un spécial pour moi de jouer à cet endroit, et j'ai adoré le temps que j'ai passé ici, a affirmé Hall. Cependant, je ne ressens pas la même nervosité à propos de l'accueil que je vais recevoir cette fois-ci. Je vais simplement tenter d'aider mon équipe à l'emporter, et j'espère bien jouer. »

Hall est le meneur des Devils avec 15 points (trois buts, 12 passes) en 11 matchs. Il a amassé au moins un point à ses trois derniers matchs, séquence au cours de laquelle il a récolté six points (deux buts, quatre passes).

Les Devils ne pourront toutefois pas compter sur les attaquants Marcus Johansson, qui a reçu un diagnostic de commotion cérébrale, et Kyle Palmieri, qui se remet d'une blessure au bas du corps.

Par conséquent, l'entraîneur John Hynes fera appel à 11 attaquants et sept défenseurs contre Edmonton.

Les Oilers ont baissé pavillon 3-2 contre les Penguins de Pittsburgh mercredi, une quatrième défaite à leurs cinq derniers matchs (1-3-1).

« L'an dernier, nous trouvions des manières de remporter ces matchs décidés par la marge d'un but en marquant des buts opportuns, que ce soit en début ou en fin de troisième période, afin de prendre les devants ou d'aller en prolongation, a noté le capitaine des Oilers Connor McDavid. Nous ne parvenons pas à le faire jusqu'ici cette saison. »

Cam Talbot devrait être devant le filet des Oilers. Son adversaire sera Cory Schneider.

Predators (5-5-2) vs Ducks (6-5-1), 22 h (FS-TN, PRIME, NHL.TV)

Les Ducks vont tenter de se venger de l'équipe qui a mis fin à leurs deux derniers tournois printaniers, les Predators, dans un duel qui sera présenté au Honda Center.

Il s'agira du premier match entre les deux équipes depuis que les Predators ont vaincu les Ducks en finale de l'Association de l'Ouest le printemps dernier. 

« Il s'agit habituellement de matchs âprement disputés entre de très bonnes équipes de hockey, a souligné l'entraîneur de Nashville Peter Laviolette. Je ne m'attends pas à ce que ce soit différent ce soir. »

Son homologue des Ducks abondait dans le même sens.

« Une certaine animosité s'est développée au cours des deux dernières séries éliminatoires, et je crois que les deux formations abordent ce match de manière assez émotive, mais il sera important d'être en contrôle de ses émotions », a mentionné Randy Carlyle.

L'attaque des Predators en arrache depuis le début de la saison. Elle occupe le 29e rang de la LNH avec une moyenne de 2,33 buts par match, en plus d'avoir inscrit le plus faible total de buts à 5-contre-5 de toute la LNH, soit 13.

Cela s'explique entre autres par les déboires de Ryan Johansen, qui connaît historiquement de mauvais mois d'octobre. Il n'a toujours pas marqué cette saison, et n'a fait vibrer les cordages qu'une seule fois au cours du premier mois de la saison au cours des trois dernières campagnes. Il a toutefois fait mouche cinq fois en novembre à chacune des deux dernières saisons.

John Gibson devrait être devant le filet des Ducks, et il sera opposé à Pekka Rinne.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.