Skip to main content

Les affrontements à surveiller : 3 octobre

Huit équipes lanceront leur saison régulière mercredi soir. Voici trois matchs qui retiendront notre attention

par LNH.com @LNH_FR

Quatre rencontres sont prévues au calendrier régulier de la LNH en ce 3 octobre. Toute l'équipe de LNH.com vous souhaite une excellente saison!

Bruins vs Capitals, 19h30 H.E. (NBCSN, TVAS, NHL.TV)

Ce sera soir de fête à Washington alors que les Capitals hisseront une bannière de la Coupe Stanley au plafond du Capitol One Arena pour la première fois de leur histoire. Les Bruins de Boston, leur adversaire de la soirée, devront être patients puisque plusieurs célébrations sont prévues. 

Les Capitals, qui amorcent leur 44e saison, ont remporté la Coupe Stanley au printemps dernier en l'emportant en cinq matchs contre les Golden Knights de Vegas.

Un total de 20 des 22 joueurs qui ont soulevé la Coupe sont toujours avec l'équipe. Toutefois, le visage de l'équipe sera bien différent derrière le banc puisque l'entraîneur-chef Barry Trotz n'est plus avec l'équipe, lui qui a paraphé un contrat avec les Islanders de New York. Son adjoint l'an dernier Todd Reirden effectuera ses débuts comme entraîneur-chef dans la LNH.

« Le premier match! Je suis excité pour tout ce que représente cette soirée. On va devoir être patient parce que ça va nous prendre un peu de temps à trouver notre rythme avec toutes les cérémonies avant le match », a mentionné Reirden.

En plus des festivités de la Coupe, Nicklas Backstrom pourrait bien fêter un autre moment important de sa carrière. Il n'a besoin que d'un point pour atteindre le cap des 800, lui qui a actuellement 209 buts et 590 aides en carrière. Seuls Alex Ovechkin et Petr Bondra ont atteint cette marque avec les Capitals.

Video: WSH@CAR: Backstrom trouve le haut du filet

Chez les visiteurs, Patrice Bergeron effectuera son retour au jeu, lui qui a dû déclarer forfait durant tout le camp d'entraînement et les matchs préparatoires, ennuyé par des spasmes au dos. 

Les Bruins voudront assurément ruiner la fête.

« C'est une grande soirée. L'organisation, la ville de Washington, a mis tellement d'énergie pour obtenir ce championnat. Je suis heureux pour eux et je les félicite. Mais une fois que la rondelle va tomber, on espère être en mesure d'avoir de l'énergie avec l'ambiance qui va régner dans l'amphithéâtre et parce que c'est notre premier match. On a toujours connu des difficultés à Washington », a rappelé l'entraîneur-chef Bruce Cassidy.

Cassidy n'aurait pas pu dire mieux. Les Bruins sont au milieu d'une très mauvaise séquence de 12 défaites consécutives (0-9-3) contre les Capitals.

Les Capitals devront faire sans la présence de Tom Wilson, et ce, pour un bon moment. L'attaquant a été suspendu pour 20 matchs à la suite de sa mise en échec à la tête d'Oskar Sundqvist des Blues de St. Louis, dimanche dernier.

Ducks vs Sharks 22h30 H.E. (NBCSN, NHL.TV)

Le défenseur Erik Karlsson deviendra officiellement un membre à part entière des Sharks de San Jose mercredi soir en disputant son premier match avec sa nouvelle équipe. Les Sharks accueillent les Ducks au SAP Center.

La saga Karlsson a pris fin le 13 septembre quand les Sénateurs d'Ottawa l'ont échangé à la formation de la baie de San Francisco. En se retrouvant à San Jose, Karlsson formera un redoutable duo à la ligne bleue en compagnie de Brent Burns. Les deux arrières ont remporté un total de trois trophées Norris.

« Pour moi, il n'y a rien de différent des années précédentes. Je me sens tout aussi excité et prêt comme dans le passé. J'ai hâte que ça commence », a dit Karlsson.

Pour les Ducks, cette rencontre en sera une avec la vengeance en tête. Anaheim avait subi une élimination rapide en quatre matchs face aux Sharks en première ronde des dernières séries éliminatoires.

Toutefois, c'est une équipe des plus amochée qui se présentera à San Jose. Corey Perry (genou), Ryan Kesler (hanche), Patrick Eaves (épaule) et Ondrej Kase (commotion) rateront tous cette rencontre. De plus, l'attaquant Nick Ritchie est toujours sans contrat, lui qui est joueur autonome avec compensation.

Ce sera donc aux jeunes éléments des Ducks de prendre la relève. Troy Terry devrait se retrouver sur le premier trio de la formation, lui qui a disputé deux rencontres l'an dernier.

Video: LAK@ANA: Comtois inscrit son deuxième du match

Le prometteur Sam Steel, choix de première ronde (30e au total) lors du repêchage de 2016 devrait obtenir son premier départ. Le Québécois Maxime Comtois, 19 ans, devrait lui aussi disputer son premier match dans la LNH après avoir connu un excellent camp d'entraînement. L'attaquant Kiefer Sherwood complète le portrait des recrues en action pour les Ducks.

Quant aux Sharks, le vétéran Joe Thornton disputera son premier match de saison régulière, lui qui n'a pas joué depuis janvier dernier, victime d'une blessure au genou.

Flames vs Canucks, 22h H.E. (SN, NHL.TV)

C'est une équipe au visage bien différent qui sautera sur la glace du Rogers Arena pour affronter les Canucks de Vancouver. 

Les Flames de Calgary ont apporté de nombreux changements à tous les niveaux de l'organisation cet été, à commencer par le nouvel entraîneur-chef Bill Peters, qui dirigera son premier match avec Calgary après avoir été à la barre des Hurricanes de la Caroline pendant quatre saisons.

Il ne sera pas le seul ancien des Hurricanes à enfiler le chandail rouge, noir et jaune. Les attaquants Elias Lindholm et Derek Ryan ainsi que le défenseur Noah Hanifin ont été acquis cet été et seront employés par Peters dans ce premier match.

Les partisans des Flames verront aussi de nouveaux visages comme les attaquants James Neal, Austin Czarnik, Derek Ryan et Dillon Dube, ainsi que le défenseur Juuso Valimaki. Ces deux derniers sont des recrues de 20 et 19 ans respectivement.

« Notre groupe a hâte d'amorcer la saison et on veut commencer du bon pied », a indiqué le gardien Mike Smith, partant pour une deuxième année à Calgary.

Chez les Canucks, c'est une nouvelle ère qui s'amorce, l'après-Sedin. Pour la première fois depuis la saison 2000-2001, Henrik et Daniel Sedin n'enfileront pas le chandail de la formation de Vancouver, eux qui ont annoncé leur retraite.

Leur départ offrira de nombreuses opportunités à de jeunes joueurs. Blessé au dos lors d'un match face aux Islanders de New York, Brock Boeser disputera son premier match de saison régulière depuis le 5 mars. Cette absence avait joué contre lui dans la course au trophée Calder, qui est finalement allé à Mathew Barzal des Islanders de New York.

Video: VAN@CGY: Pettersson égalie sur un rebond fortuit

Si Boeser a échappé le Calder, une autre recrue des Canucks pourrait se battre pour ce trophée cette saison. Elias Pettersson disputera son premier match dans la LNH à l'âge de 19 ans. Les attentes sont grandes pour le Suédois, qui a livré la marchandise durant le calendrier préparatoire en terminant au premier rang des marqueurs des Canucks avec six points (un but, cinq passes), en cinq parties. 

« J'ai rêvé de jouer dans la LNH toute ma vie, et maintenant, je suis rendu », a dit l'attaquant qui évoluera sur la première unité en avantage numérique.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.