Skip to main content

Les affrontements à surveiller : 2 janvier

Les Penguins à la recherche d'une huitième victoire consécutive; duels offensif à prévoir entre les Sharks et l'Avalanche

par LNH.com @LNH_FR

Six rencontres sont prévues au calendrier régulier de la LNH en ce mercredi 1 janvier. Voici les éléments de ces matchs qui retiennent l'attention.

À LIRE : Formations prévues de la journée | Rendez-vous des poolers

PENGUINS (21-12-6) vs RANGERS (17-14-7)
19h H.E.; NBCSN, NHL.TV

Au coeur de leur meilleure séquence de la saison, les Penguins de Pittsburgh tenteront de remporter une huitième victoire de suite, mercredi, alors qu'ils visiteront les Rangers de New York.

Durant cette prolifique séquence, les Penguins ont surpassé leurs adversaires avec 21 buts et n'en ont accordé que sept. L'attaquant Phil Kessel a marqué trois points lors de chacune des trois dernières parties des Penguins alors que Sidney Crosby a amassé deux buts et huit aides en quatre matchs. 

Video: PIT@MIN: Kessel enfile l'aiguille, Crosby compte

Dans le camp des Rangers, on est conscient qu'il faudra être efficace en défensive contre cette puissante attaque. 

« On comprend très bien quel genre de jeu de puissance on affronte ce soir, donc notre meilleure manière de jouer en désavantage numérique sera de ne pas écoper de punition », a dit l'entraîneur-chef David Quinn en parlant du cinquième avantage numérique de la LNH et son taux d'efficacité de 26,2 pour cent.

Matt Murray obtiendra le départ pour les Penguins. Depuis qu'il est remis de sa blessure au bas du corps, il a remporté tous les matchs auxquels il a pris part (5-0-0) en plus d'afficher une moyenne de buts accordés de 1,38 et un pourcentage d'arrêts de ,959.

Pour lui faire face, le vétéran Henrik Lundqvist sera d'office, lui qui a remporté ses deux dernières sorties. Les Rangers tentent d'ailleurs de signer une troisième victoire consécutive et se rapprocher à quatre points des Canadiens de Montréal à la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires.

« Ils font partie du débat (pour les séries) et c'est un match intradivision, donc c'est une autre rencontre importante », a souligné le capitaine des Penguins Sidney Crosby.

 

CANUCKS (19-19-4) vs SÉNATEURS (15-21-4)
19h H.E.; TVAS, SN, SN360, NHL.TV

Après avoir complété une transaction plus tôt dans la journée, les Canucks de Vancouver et les Sénateurs d'Ottawa ont rendez-vous au Centre Canadian Tire, mercredi soir. 

Les Canucks tenteront de poursuivre sur leur bonne séquence en remportant une neuvième victoire en 13 matchs, eux qui ont une fiche de 8-3-1, en plus d'avoir permis deux buts ou moins lors de quatre de leurs cinq dernières rencontres.

C'est tout le contraire pour les Sénateurs, qui voudront mettre un terme à une vilaine séquence de cinq revers consécutifs. Ottawa n'a marqué que 10 buts durant ces cinq parties, mais en a accordé 24. Une rencontre menée par l'attaquant Mark Strone a d'ailleurs eu lieu mardi entre les joueurs avant le début de l'entraînement de l'équipe.

« Le message a définitivement été reçu. Il nous a dit qu'on devait faire virer le vent de bord et c'était notre responsabilité de le faire. Quand tu perds des matchs, c'est facile de devenir négatif et de taper sur les nerfs de tes coéquipiers, mais les gars ici ont fait un bon travail pour demeurer positifs. C'est notre travail de changer les choses. Ce n'est pas comme si nous allions avoir de l'aide », a souligné le défenseur Dylan DeMelo.

Video: VAN@CGY: Markstrom multiplie les arrêts

Acquis plus tôt en journée des Canucks, Anders Nilsson regardera la rencontre du banc, puisque Marcus Hogberg amorcera la rencontre pour les Sénateurs. Nilsson pourra donc voir à l'œuvre son ancien coéquipier Jacob Markstrom, qui connaît certains de ses meilleurs moments en carrière avec une fiche de 8-1-0, une moyenne de buts accordés de 1,66 et un pourcentage d'arrêts de ,943 à ses neuf dernières rencontres.

Le défenseur des Canucks Erik Gudbranson effectuera son retour à domicile, lui qui est né dans la capitale canadienne.

« C'est toujours plaisant de jouer à Ottawa. Tout le monde qui a été avec toi quand tu grandissais vient te voir, ils peuvent prendre une bière et apprécier le spectacle. »
 

 

SHARKS (21-13-7) vs AVALANCHE (19-13-8)
21h30 H.E.; NBCSN, NHL.TV

Deux des puissances offensives de la LNH croiseront le fer mercredi soir au Pepsi Center alors que les Sharks de San Jose affronteront l'Avalanche du Colorado. 

Les Sharks, quatrièmes dans la LNH pour les buts marqués, ont inscrit au moins trois filets lors de 10 de leurs 11 derniers matchs, pour une moyenne de 4,4 par rencontre, la deuxième meilleure récolte du circuit derrière le Lightning de Tampa Bay durant cette période. Le défenseur Erik Karlsson a été le fer de lance de cette explosion offensive avec une récolte de 16 points en 10 matchs, dont huit lors de ses trois derniers. 

Video: SJS@CGY: Karlsson prépare le deuxième but de Donskoi

Les Sharks n'ont subi que deux défaites en temps régulier à leurs 11 dernières rencontres et se pointent soudainement au neuvième rang de la LNH après un lent début de saison.

C'est moins joyeux chez l'Avalanche, qui tentera de ne pas subir une sixième défaite consécutive (0-3-2), si bien que l'équipe a glissé au classement et n'a plus que deux points d'avance sur les Stars de Dallas, qui occupent la deuxième place de quatrième as.

« On dirait qu'il faut jouer un match presque parfait pour gagner, et ce n'est pas ce que nous avons fait. Ce sera un bon test ce soir. On doit mettre de la pression et ne pas se frustrer. On doit revenir sur le bon chemin ce soir », a souligné le défenseur du Colorado Tyson Barrie. 

L'Avalanche enverra Philipp Grubauer pour faire face aux tirs des attaquants californiens. Il se mesurera à Martin Jones.

Le défenseur Radim Simek ratera la rencontre puisqu'il souffre d'une commotion cérébrale subie après avoir encaissé une mise en échec de Sam Bennett dans la défaite de 8-5 face aux Flames de Calgary, lundi. Joakim Ryan prendra sa place à la gauche de Brent Burns.

« À mon avis, l'Avalanche est dangereuse et de plusieurs façons, que ce soit à relance, sur l'avantage numérique, près du filet. On devra être bien meilleur défensivement que nous l'avons été contre Calgary », a souligné l'entraîneur-chef des Sharks Peter DeBoer.

 

Aussi à l'horaire

FLAMES (24-12-4) vs RED WINGS (15-19-7), 19h H.E.; FS-D, SNW, NHL.TV
DEVILS (15-16-7) vs STARS (20-16-4), 20h30 H.E.; ESPN+, FS-SW+, MSG+, NHL.TV
OILERS (18-18-3) vs COYOTES (17-20-2), 21h30 H.E.; SN, SN1, FS-A PLUS, NHL.TV

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.