Skip to main content

Les affrontements à surveiller : 10 janvier

Remis de sa blessure, Raanta affrontera les Hurricanes; le duel entre les Penguins et l'Avalanche pourrait créer des flammèches

par LNH.com @LNH_FR

Trois rencontres sont prévues au calendrier régulier de la LNH en ce vendredi 10 janvier. Voici les éléments de ces matchs qui vont retenir notre attention.

À LIRE AUSSI : Poolers: Joueurs à cibler pour les matchs du 10 janvier | Les formations prévues de la journée

 

COYOTES (25-17-4) vs HURRICANES (25-16-2)
19 h 30 H.E.; ESPN+, FS-A PLUS, FS-CR, NHL.TV

Antti Raanta effectuera son retour au jeu vendredi, alors qu'il défendra la cage des Coyotes de l'Arizona face aux Hurricanes de la Caroline au PNC ARENA.

Raanta a subi une blessure au bas du corps samedi dernier lors de la victoire de 6-2 contre les Flyers de Philadelphie, et il n'a pas joué lors des deux dernières sorties des Coyotes, dont la défaite de 4-0 contre le Lightning subie la veille à Tampa Bay.

« On s'est creusé un trou et trop de gars n'ont pas offert leur meilleur match. [Tampa Bay] a l'une des meilleures équipe de la Ligue. Si tu n'es pas à ton mieux et que tu ne fais pas le travail, ils vont te rendre la vie vraiment difficile. C'était le moment idéal pour que ça arrive parce qu'on joue vendredi et on a la mémoire courte », a souligné l'attaquant Derek Stepan à l'aube du duel contre les Hurricanes.

Raanta fera face à Petr Mrazek pour les Hurricanes, qui sont au cœur d'une séquence de six matchs sur sept à domicile. Ils ont remporté trois de leurs cinq dernières rencontres (3-2-0).

Video: DAL@ARI: Raanta plonge pour contrer Oleksiak

Bien qu'il se soit entraîné avec l'équipe, jeudi, Justin Williams n'effectuera pas son retour au jeu pour ce match, puisque les Hurricanes veulent lui permettre de reprendre la forme et de l'intégrer progressivement à la formation.

L'entraîneur-chef de la Caroline, Rod Brind'Amour, a rappelé à sa troupe qu'elle ne pourra lever le pied à aucun moment du duel contre les Coyotes, qui comptent maintenant sur une équipe dont l'offensive est plus équilibrée.

« Il y a vraiment une nouvelle dynamique au sein de ce groupe. C'est une équipe qui a toujours travaillé fort, mais maintenant, elle a le talent brut et c'est vraiment évident lorsqu'on regarde sa formation au complet. On ne pourra donc pas se concentrer sur un seul trio. Chaque ligne qui se retrouve sur la glace peut marquer contre toi. »

 

SÉNATEURS (16-22-5) vs RED WINGS (11-30-3)
19 h 30 H.E.; NHLN, FS-D, TSN5, RDS, NHL.TV

Les Sénateurs d'Ottawa tenteront de mettre un terme à une séquence de cinq matchs sans victoire, vendredi, alors qu'ils affronteront les Red Wings de Detroit au Little Caesars Arena.

Pour ce match, le défenseur Ron Hainsey effectuera son retour au jeu, lui qui n'a pas joué depuis le 19 décembre, quand il avait subi une blessure au bas du corps.

Depuis sa perte, Ottawa n'a signé qu'une seule victoire et a un dossier de 1-4-2 en sept parties. Mais devant eux vendredi, les Red Wings semblent un adversaire idéal pour se relancer. Non seulement sont-ils derniers au classement général, mais en plus, les Sénateurs ont eu le dessus sur Detroit lors deux leurs deux affrontements cette saison.

« On va devoir jouer mieux que nous l'avons fait lors des deux premières rencontres, a souligné l'entraîneur-chef des Red Wings Jeff Blashill. D.J. Smith est un très bon entraîneur et son équipe joue avec intensité quand elle t'affronte. Toutefois, je ne pense pas que nous avons bien joué quand nous les avons affrontés. Ils ont un excellent échec-avant ainsi que des ailiers qui peuvent couvrir beaucoup de glace, et c'est ce qui nous a causé des problèmes. On doit jouer du hockey intelligent et efficace. »

Video: DET@DAL: Larkin marque sur la passe de Fabbri

Blashill fera appel au gardien Jonathan Bernier pour ce duel, lui qui a signé la deuxième victoire des Red Wings en 10 matchs (2-8-0), mardi contre les Canadiens de Montréal.

« C'est facile de regarder leur fiche et se dire que ça va être une soirée facile, mais ce ne le sera pas, a affirmé le défenseur des Sénateurs Thomas Chabot. Ils ont des joueurs talentueux, leurs gardiens font du bon travail et ils jouent un peu mieux récemment. On ne prendra jamais personne à la légère, parce que lors de la plupart des matchs, l'autre équipe est meilleure que nous sur papier. »

La recrue Marcus Hogberg défendra la cage des Sénateurs, lui qui effectue son premier départ depuis le 30 décembre.

 

PENGUINS (26-12-5) vs AVALANCHE (25-15-4)
21 h H.E.; ESPN+, SN, TVAS, ALT, ATTSN-PT, NHL.TV

Un duel tout en offensive se dessine entre les Penguins de Pittsburgh et l'Avalanche du Colorado, vendredi soir à Denver.
La quatrième meilleure attaque de la LNH, l'Avalanche, se mesurera à la 10e. Les Penguins, qui doivent se débrouiller sans deux de leurs meilleurs joueurs, Sidney Crosby et Jake Guentzel, ont tout de même remporté cinq de leurs sept dernières rencontres (5-1-1).

Crosby ratera un 27e match de suite après avoir subi une opération à un muscle du torse, mais il a recommencé à patiner et s'entraîner.

« Sid poursuit le processus pour se remettre de sa blessure. C'est un processus qui change progressivement, et l'une des étapes, c'est de revenir dans l'environnement de l'équipe. Nous allons alors pouvoir voir comment il répond au sein de l'équipe et le personnel médical pourra prendre une décision en ce sens. »

En l'absence de Crosby, Bryan Rust est l'un des joueurs qui se sont levés. Il a amassé 18 points lors de ses 13 dernières rencontres. Evgeni Malkin, avec 36 points en 25 parties depuis la perte de Crosby, pourra lui aussi menacer le Colorado.

Video: SJS@PIT: Rust prépare le deuxième but de Hornqvist

Chez l'Avalanche, on marque beaucoup de buts, mais on gagne beaucoup moins souvent qu'en début de saison. L'équipe n'a remporté que trois de ses dix dernières parties (3-6-1), et ce, même si Nathan MacKinnon et Samuel Girard ont amassé neuf points lors des cinq dernières parties.

Pavel Francouz obtiendra le départ pour l'Avalanche, qui disputera ses cinq prochains matchs à domicile. La formation de Denver sera privée de Joonas Donskoi, qui suit le protocole de commotion cérébrale après avoir encaissé une mise en échec face aux Rangers de New York, mardi.

« C'est une séquence à domicile très importante. On doit s'assurer de retrouver le chemin de la victoire, amasser des points et mettre derrière nous cette fiche de 3-6-1. On doit recommencer à gagner avant la pause du Match des étoiles », a souligné le capitaine Gabriel Landeskog.

Matt Murray sera le gardien partant des Penguins. Il a remporté ses deux derniers départs, lors desquels il a cédé six buts sur 76 lancers.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.