Skip to main content

Les 30 plus grands moments de Sidney Crosby

À l'occasion de son 30e anniversaire de naissance, un retour sur les faits marquants dans la carrière du joueur de centre des Penguins

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

Sidney Crosby célébrera son 30e anniversaire de naissance lundi en prenant part à deux défilés en compagnie de la Coupe Stanley. 

En matinée, Crosby agira à titre grand marshal au 122e défilé de la Fête de la fondation à Halifax, en Nouvelle-Écosse, à 20 minutes de route de sa ville natale de Cole Harbour. Le défilé de la Fête de la fondation célèbre la fondation d'Halifax et de la région. 

Crosby et la Coupe vont ensuite prendre le chemin de Rimouski, au Québec, où il a disputé son hockey junior, alors qu'il participera à un défilé en son honneur en après-midi. 

Ces événements ne sont que les derniers d'une longue liste de moments forts et de beaux souvenirs que Crosby et les Penguins de Pittsburgh ont vécu depuis le 18e anniversaire de naissance de l'attaquant, survenu huit jours après que les Penguins l'eurent réclamé au premier rang du repêchage 2005 de la LNH.

À l'occasion de ses 30 ans, voici les 30 plus grands moments dans l'illustre carrière de Crosby :

1. Le but en or contre les États-Unis 

Crosby a marqué son but le plus célèbre à l'occasion du match pour la médaille d'or aux Jeux olympiques de Vancouver, le 28 février 2010. Il a trouvé le fond du filet à 7:40 de la prolongation à la suite d'une passe de Jarome Iginla pour permettre au Canada de l'emporter 3-2 contre les États-Unis. 

2. Sa première conquête de la Coupe Stanley 

Crosby s'est blessé lorsqu'il a été mis en échec par Johan Franzen durant la deuxième période du septième match de la Finale de la Coupe Stanley 2009 contre les Red Wings de Detroit, disputé le 12 juin. Il n'a effectué qu'une autre présence sur la patinoire durant le match, mais ça ne l'a pas empêché d'enfiler les patins aux côtés de ses coéquipiers afin de recevoir la Coupe Stanley des mains du commissaire de la LNH Gary Bettman pour la première fois à l'issue d'un gain de 2-1 des Penguins. 

3. Sa deuxième conquête de la Coupe Stanley 

Crosby a triomphé de nouveau le 12 juin 2016, sept ans exactement après avoir remporté la Coupe Stanley pour la première fois. Après avoir dû composer quelques années plus tôt avec des symptômes reliés à une commotion cérébrale qui ont failli faire dérailler sa carrière, puis avec un changement au poste d'entraîneur, un difficile début de saison 2015-16 et un autre changement d'entraîneur, Crosby a complété un parcours remarquable en décrochant son deuxième championnat de la Coupe Stanley au moyen d'une victoire de 3-1 des Penguins contre les Sharks de San Jose lors du sixième match de la Finale de la Coupe Stanley. Il a conclu les séries éliminatoires avec une production de 19 points (six buts, 13 aides) et raflé son premier trophée Conn Smythe en tant que joueur le plus utile à son équipe dans les séries. 

4. Deux de suite 

Les Penguins sont devenus la première équipe depuis les Red Wings de 1997-98 à défendre avec succès leur titre de champions de la Coupe Stanley quand ils ont défait les Predators de Nashville 2-0 à l'étranger lors de la sixième rencontre de la Finale de la Coupe Stanley, le 11 juin 2017. Crosby a de nouveau obtenu le trophée Conn Smythe, alors qu'il a complété les séries avec une production de 27 points (huit buts, 19 aides). 

5. Un but en échappée et l'or encore 

Le principal fait d'armes de Crosby aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014 est survenu au moment le plus opportun. Il a marqué à l'issue d'une échappée pour aider le Canada à compléter un parcours parfait sur six matchs avec un gain de 3-0 contre la Suède dans le match pour la médaille d'or, le 23 février. Il y est allé d'une feinte vers son revers et il a glissé le disque derrière le gardien suédois Henrik Lundqvist pour donner une priorité de deux buts aux Canadiens à 16:43 de la deuxième période. 

6. Dans le club des 1000

Crosby a inscrit son 1000e point dans la LNH le 16 février 2017, contre les Jets de Winnipeg à Pittsburgh. Il a ravi la rondelle à l'attaquant des Jets Blake Wheeler et alimenté l'attaquant Chris Kunitz pour permettre à celui-ci de décocher un tir sur réception de l'enclave à 6:28 de la première période. (Il allait récolter une autre mention d'aide, puis marquer en prolongation en route vers une victoire de 4-3.) À l'âge de 29 ans et 193 jours, Crosby est devenu le 11e plus jeune joueur à atteindre le cap des 1000 points dans la LNH. Il a réalisé l'exploit en 757 matchs, pour ainsi devenir le plus rapide à obtenir 1000 points chez les joueurs actifs et le 12e plus rapide dans l'histoire de la ligue. 

7. Double reconnaissance individuelle 

Le 14 juin 2007, Crosby a remporté son premier trophée Hart à titre de joueur le plus utile à son équipe dans la ligue, lui qui en était à sa deuxième saison en 2006-07 et qui a alors totalisé 120 points (36 buts, 84 aides). À 19 ans, il est devenu le plus jeune joueur à décrocher le trophée Art Ross, remis au meilleur pointeur dans la LNH, et le premier athlète de moins de 20 ans dans l'histoire des quatre ligues professionnelles de premier plan en Amérique du Nord à décrocher un championnat des marqueurs. Ses totaux pour les aides et les points cette saison-là demeurent à ce jour des sommets personnels. 

8. Deux, c'est mieux 

Crosby a remporté le trophée Hart pour la deuxième fois sept ans plus tard, le 24 juin 2014, recevant alors 128 des 137 votes de première place. Il a été le meneur de la ligue en 2013-14 pour les mentions d'aide (68) et les points (104), alors qu'il a totalisé 36 filets. Il s'est inscrit au tableau dans 60 des 80 matchs qu'il a disputés et il a récolté plus d'un point dans 30 rencontres. 

9. Fusillade dans la neige 

Crosby a marqué en fusillade pendant qu'il neigeait pour couronner sa première Classique hivernale de la LNH de belle façon, le 1er janvier 2008, alors qu'il a aidé les Penguins à s'imposer 2-1 à l'étranger contre les Sabres de Buffalo au Ralph Wilson Stadium. 

10. Effet miroir 

Crosby a toujours été intimement lié à l'ailier gauche des Capitals de Washington Alex Ovechkin, qui a également fait ses débuts dans la LNH au cours de la saison 2005-06. Crosby et les Penguins ont défait Ovechkin et les Capitals à chacune des trois occasions où les deux équipes se sont affrontées en séries. Le duel le plus mémorable entre Crosby et Ovechkin est sans doute celui du 4 mai 2009, quand ils ont chacun réussi un tour du chapeau à l'occasion d'un gain de 4-3 de Washington lors du deuxième match de la demi-finale de l'Association de l'Est. Les Penguins ont remporté la série en sept rencontres et ont éventuellement décroché la Coupe. 

11. Pièce d'anthologie 

On peut supposer que Crosby s'est assuré le trophée Conn Smythe le printemps dernier en raison de sa performance lors du cinquième match de la Finale de la Coupe contre les Predators, les Penguins l'ayant alors emporté 6-0 le 8 juin 2017. Il a alors récolté trois mentions d'aide et il était impossible de l'arrêter. Il a amorcé la rencontre en se frayant un chemin entre les défenseurs Roman Josi et Ryan Ellis pour transformer une attaque à un contre deux en échappée. Crosby n'a pas marqué, mais ce jeu a mené à une pénalité imposée aux Predators, et Crosby a préparé la table pour le but en avantage numérique du défenseur Justin Schultz à 1:31 de la première période. 

12. Trois points et c'est dans la poche 

Le 13 mai 2009, Crosby a inscrit deux buts et une aide dans un gain de 6-2 des Penguins signé à Washington lors du septième match de la série entre les deux équipes. Il a conclu cette série avec une récolte de 13 points (huit buts, cinq aides). Ovechkin a quant à lui amassé 14 points (huit buts, six aides). 

13. Un retour impressionnant 

Après une absence de plus de 10 mois en raison de problèmes liés à une commotion cérébrale, Crosby a réintégré l'alignement des Penguins, le 21 novembre 2011, à l'occasion d'un match à domicile contre les Islanders de New York et il a alors été dominant, comme en fait foi sa production de quatre points (deux buts, deux aides) dans le cadre d'une victoire de 5-0. 

14. Dans un club exclusif 

Le 17 mai 2015, Crosby est devenu le 26e membre du club « Triple or » de la FIHG quand, à titre de capitaine, il a mené le Canada à la conquête de la médaille d'or au Championnat du monde grâce à une victoire de 6-1 contre la Russie à Prague. Pour faire partie de ce club, un joueur ou un entraîneur doit avoir remporté la Coupe Stanley, une médaille d'or olympique ainsi que l'or au Championnat du monde. Crosby est le seul joueur de l'histoire à avoir remporté les trois titres en tant que capitaine de son équipe. 

15. Sa première Finale de la Coupe Stanley

Crosby a récolté deux aides pour aider les Penguins à atteindre la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois en vertu d'une victoire à domicile de 6-0 contre les Flyers de Philadelphie lors du cinquième match de la finale de l'Association de l'Est, le 18 mai 2008. Pittsburgh s'est incliné en six matchs devant les Red Wings en Finale de la Coupe. 

16. Record de points 

Crosby a récolté six points (un but, cinq aides) à l'occasion d'un gain de 8-4 à domicile contre les Flyers, le 13 décembre 2006. Il s'agit toujours de son record personnel pour le plus grand nombre de points dans un match de la LNH. Il l'a égalé avec une prestation de deux buts et quatre aides lors d'une victoire de 6-4 à domicile contre les Islanders, le 19 janvier 2010.

17. Direction Pittsburgh 
 
Les Penguins ont obtenu la chance de réclamer Crosby au premier rang en remportant la loterie du repêchage 2005 de la LNH, le 22 juillet. Il s'agissait d'un des secrets les plus mal gardés dans l'histoire du sport professionnel que Crosby se retrouverait avec l'équipe qui allait remporter la loterie. Les Penguins ont fait de lui le premier choix huit jours plus tard à Ottawa.

18. Le no 87 est arrivé

Crosby a fait ses débuts dans la LNH à l'étranger, contre les Devils du New Jersey, le 5 octobre 2005. Il a alors inscrit son premier point, participant au but en avantage numérique de Mark Recchi à 5:36 de la troisième période lors d'une défaite de 5-1. C'était là la première des 46 défaites en temps réglementaire que les Penguins allaient subir cette saison-là. 

19. Le premier, mais pas le dernier 

Crosby a marqué son premier but dans la LNH à son premier match à domicile, face aux Bruins de Boston le 8 octobre 2005. Il s'agissait d'un but en avantage numérique, inscrit à 18:32 de la première période, qui a donné une avance de deux filets aux Penguins. Ils ont fini par s'incliner 7-6 en prolongation. 

20. Le plus jeune centenaire 

Le 17 avril 2006, Crosby est devenu le plus jeune joueur dans la LNH (à 18 ans et 253 jours) à atteindre le cap des 100 points en une saison, réussissant le coup lors d'une victoire de 6-1 à domicile contre les Islanders. Il a rejoint ce plateau grâce à la troisième de ses trois mentions d'aide du match. La recrue, qui a rejoint Dale Hawerchuk des Jets (18 ans et 354 jours en 1981-82) au rang des seuls joueurs de 18 ans dans l'histoire de la LNH à totaliser 100 points en une saison, a complété la campagne avec 102 points (39 buts, 63 aides) en 79 matchs. Crosby a atteint la centaine de points à cinq reprises au fil de ses 12 saisons dans la ligue (11 d'entre elles ont été des saisons complètes). 

21. Première série 

Crosby a pris part à son premier match des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, le 11 avril 2007, au domicile des Sénateurs d'Ottawa. Il a marqué un but en avantage numérique alors qu'il restait 49 secondes à jouer lors du premier match des quarts de finale dans l'Association de l'Est. Les Penguins se sont alors inclinés 6-3. 

22. Le filet vainqueur du match no 2 

Crosby a marqué le premier de ses neuf filets vainqueurs en séries de la LNH trois soirs après avoir fait ses débuts en matchs éliminatoires. Il a trouvé le fond du filet à 11:44 de la troisième période pour aider les Penguins à s'imposer 4-3 lors du deuxième match contre les Sénateurs, le 14 avril 2007. 

23. Capitaine Crosby 

Les Penguins ont fait de Crosby le plus jeune capitaine à temps plein dans l'histoire de la LNH, le 31 mai 2007. À plus de deux mois de son 20e anniversaire de naissance (il avait alors 19 ans et 297 jours), Crosby a surpassé Vincent Lecavalier, l'attaquant qui a été nommé capitaine du Lightning de Tampa Bay à l'âge de 19 ans et 324 jours. Depuis ce temps, Crosby a été détrôné à ce titre, d'abord par l'attaquant de l'Avalanche du Colorado Gabriel Landeskog (19 ans et 286 jours), puis par le joueur de centre des Oilers d'Edmonton Connor McDavid (19 ans et 266 jours). 

24. 100-200-300 

Crosby a marqué son 100e but dans la LNH et amassé sa 200e mention d'aide pour ainsi atteindre le cap des 300 points, et ce, au cours du même match. Il a réussi cet exploit le 18 octobre 2008, quand il a connu une rencontre d'un but et trois aides à l'occasion d'un gain de 4-1 contre les Maple Leafs de Toronto. 

25. Chapeau! 

Crosby a réussi le premier de ses 10 tours du chapeau dans la LNH le 28 octobre 2006, à Philadelphie. Les Penguins l'ont alors emporté 8-2. 

26. Défilé d'anniversaire

Crosby a célébré son 22e anniversaire de naissance, le 7 août 2009, en participant à son premier défilé de la Coupe Stanley à Cole Harbour. Une foule estimée à plus de 75 000 personnes, composée de gens venus d'aussi loin que l'Alberta, a assisté aux festivités. On estime que plus de 25 000 personnes se sont massées à la ligne d'arrivée à Cole Harbour Place, où Crosby a disputé son hockey mineur et continue de s'entraîner. 

27. Défilé no 2

Crosby a ramené la Coupe à Cole Harbour en vue d'un autre défilé, le 16 juillet 2016. Le parcours dans Cole Harbour était plus court cette fois, mais Crosby a quand même été accueilli par plus de 30 000 partisans selon la police. À certains endroits le long du tracé, il y avait 10 à 11 rangées de personnes de chaque côté des rues. « On dirait bien qu'il y a encore eu beaucoup de monde », a-t-il noté. 

28. Parmi les plus grands 

Considéré par plusieurs comme le meilleur de sa génération, Crosby a souvent été mentionné dans le même souffle que les plus grands joueurs dans l'histoire du hockey, y compris Wayne Gretzky et Mario Lemieux. Le 27 janvier 2017, dans le cadre des festivités du Centenaire de la ligue, Crosby a rejoint Gretzky, Lemieux et 97 autres hockeyeurs au sein du groupe des 100 plus grands joueurs de la LNH. 

29. Dans un monde à part 

Crosby a complété la dernière saison en remportant la Coupe Stanley et le trophée Conn Smythe pour la deuxième année de suite. Il a amorcé la campagne en tant que capitaine d'Équipe Canada, guidant cette formation vers la conquête de la Coupe du monde de hockey 2016 grâce à une victoire de 2-1 contre Équipe Europe, le 29 septembre 2016. Crosby a également été nommé joueur le plus utile à son équipe à l'issue du tournoi, après qu'il eut terminé au premier rang des pointeurs avec une récolte de 10 points (trois buts, sept aides) en six matchs - toutes des victoires. 

30. Une surprise pour les voisins 

Alors qu'il passait l'été dernier à Cole Harbour, Crosby a vu une affiche placée sur la pelouse avant de la résidence de la famille Pottie dans la municipalité voisine d'Enfield, en Nouvelle-Écosse, sur laquelle on avait écrit « SID S.V.P. SIGNE MON CHANDAIL ». Trois semaines ont passé et la famille a fini par enlever l'affiche, mais Crosby s'en est souvenu et il leur a rendu visite sans s'annoncer afin de signer le chandail, le 5 août 2016. Les Pottie n'avaient pas de crayon-feutre pour lui permettre de signer l'autographe, alors Crosby s'est rendu à son véhicule, en a pris un et est revenu signer le chandail. Il est resté pendant 20 minutes, à bavarder avec Tricia Pottie et sa fille de 21 ans, Madisyn. 

En voir plus