Skip to main content

Poolers : Top-25 des gardiens

Pendant que Vasilevskiy se maintient au sommet, Keith Kinkaid grimpe rapidement les échelons

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

La première semaine complète d'activités dans la LNH est maintenant du passé, ce qui a permis à certains gardiens de voir de l'action plus régulièrement.

Mon conseil à la suite de cette semaine : restons calmes. Ce n'est pas parce que votre gardien présente une forme inquiétante jusqu'à présent qu'il faut appuyer sur le bouton d'urgence et procéder à une transaction. Certains gardiens amorcent la saison en force, d'autres sont comme un vieux moteur et ont besoin d'un peu d'huile. La preuve, à pareille date l'an dernier, Jimmy Howard était dans le top-3 des gardiens de la LNH. Son équipe, les Red Wings, a finalement terminé au 27e rang du classement.

Ironiquement, d'un point de vue purement statistique, c'est un gardien qui n'est pas dans ce top-25 qui a connu la meilleure semaine : Anders Nilsson. L'adjoint de Jacob Markstrom chez les Canucks de Vancouver a remporté ses deux départs, maintenu une m.b.a. de 1,51 et un % arr. de ,950. Ce n'est pas assez pour se faire une place dans ce palmarès, mais ça fera réfléchir son entraîneur-chef lorsqu'il devra décider qui envoyer dans la mêlée.

Voici donc, pour les poolers, le Top-25 des gardiens de la LNH :

1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er

Le Lightning a connu une légère léthargie offensive en début de saison, avec deux buts à leurs deux premiers matchs. Dans ces conditions, Vasilevskiy se devait d'aider ses coéquipiers. C'est ce qu'il a fait. Après trois rencontres, il a une m.b.a. de 1,64 et un % arr. de 9,50, ce qui le place au deuxième rang de la LNH dans ces deux catégories derrière Jaroslav Halak. La bonne nouvelle, c'est que le Lightning a explosé samedi en marquant huit fois contre Columbus. Vasilevskiy demeure, avec raison, le roi de ce classement. 

2. Connor Hellebuyck, WIN
La semaine dernière : 2e

3. Frederik Andersen, TOR 
La semaine dernière : 3e

Alors que les Maple Leafs roulent à pleine couture, Andersen connaît un début de saison décevant en matière de statistiques personnelles (3,02; ,899). L'an dernier, il était le troisième gardien partant avec le plus d'arrêts par minute jouée. Cette saison, jusqu'à présent, il est 23e dans la même catégorie parmi les 31 gardiens les plus utilisés. Il y a donc une adaptation à faire dans son jeu. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Video: TOR@DET: Andersen prive Athanasiou d'un but certain

4. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 4e

5. John Gibson, ANA
La semaine dernière : 5e

6. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 6e

7. Tuukka Rask, BOS 
La semaine dernière : 8e

8. Semyon Varlamov, COL
La semaine dernière : 12e 

On se demandait, à l'aube de la saison, quel Semyon Varlamov allait se présenter devant le filet au Colorado. Après quatre rencontres, il semblerait bien que ce soit celui qui a permis à l'Avalanche de participer aux séries éliminatoires l'an dernier. Varlamov vient de connaître une deuxième bonne semaine au bureau, il a une m.b.a. de 1,75 et il a le troisième meilleur % arr. de la LNH avec ,946. Seul bémol : en cinq rencontres, l'Avalanche n'a pas encore affronté une équipe pouvant prétendre au top-10 de la LNH cette saison.

Video: CGY@COL: Varlamov s'amuse contre Tkachuk

9. Sergei Bobrovsky, CLB 
La semaine dernière : 7e 

Une deuxième mauvaise semaine consécutive pour Bobrovsky, qui se retrouve avec certaines des pires statistiques chez les partants de la LNH. Malgré tout, les Blue Jackets ont été chercher trois victoire quand il était en poste. Le pire est évité pour l'instant et tout devrait bien se dérouler pour Columbus lorsqu'il va rebondir.

10. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 10e

Tout comme Jonathan Quick, qui le suit, Matt Murray a passé la semaine à l'infirmerie. La bonne nouvelle, c'est que le gardien des Penguins est sur le point de revenir au jeu, ce qui n'est pas le cas de Quick. 

11. Jonathan Quick, L.A. 
La semaine dernière : 9e

12. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 11e

13. Martin Jones, SJS 
La semaine dernière : 13e

À l'image des Sharks, Jones connaît un difficile début de saison. Ses statistiques (1-3-0, 3,05; ,880) ne sont pas à la hauteur de son talent. Il faut dire que son équipe ne lui a pas donné de coussin, en marquant en moyenne 1,75 but par match lorsqu'il était d'office. En plus, San Jose a pourcentage d'efficacité en avantage numérique de 9,5 %, et ce, en ayant Brent Burns, Erik Karlsson et Marc-Édouard Vlasic dans ses rangs. Inconcevable! On ne fera donc pas chuter Jones trop bas dans le classement, les choses devraient revenir à la normale.

Video: SJS@NJD: Jones frustre Noesen avec la jambière

14. Devan Dubnyk, MIN
La semaine dernière : 14e

15. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 18e

16. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 17e

17. Antti Raanta, ARI
La semaine dernière : 15e

18. Jake Allen, STL 
La semaine dernière : 16e

19. Carter Hutton, BUF 
La semaine dernière : 22

20. Cam Talbot, EDM
La semaine dernière : 20e

21. Keith Kinkaid, NJD
La semaine dernière : 25e

Alors que Cory Schneider se remet d'une opération à la hanche, Keith Kinkaid est dans une position où il peut devenir le gardien numéro un de l'équipe pour de bon. Jusqu'à présent, il livre la marchandise avec trois victoires en autant de sorties. Il commence à être un choix intéressant à court terme - et possiblement à moyen terme - pour les poolers. Tout dépendra de la confiance que lui témoignera John Hynes lorsque Schneider sera de retour au jeu.

Video: SJS@NJD: Kinkaid permet aux Devils de survivre

22. Henrik Lundqvist, NYR
La semaine dernière : 21e 

23. Mike Smith, CGY 
La semaine dernière : 22e 

24. Roberto Luongo, FLO
La semaine dernière : 23e 

Blessé, il devrait rater près de quatre semaines de jeu. La question que l'ont doit se poser est : combien de matchs sera-t-il en mesure de disputer cette saison? Dans un pool à long terme, il représente un choix très risqué. Son adjoint, James Reimer, a perdu ses deux sorties de la semaine.

25. Brian Elliott, PHI
La semaine dernière : 24e

Mauvaise semaine pour Elliott. Deux départs, deux défaites, neuf buts contre. Il apparaît au 22e rang de la LNH pour le % arr. et au 24e échelon pour la m.b.a. Bref, il ne fait pas le travail. Il est chanceux que Calvin Pickard n'ait pas fait mieux à son seul départ. Ce n'est pas cette saison que les Flyers vont régler ce qui semble être un éternel problème de gardien.

À surveiller : 

Jack Campbell : Il n'est jamais trop tard pour bien faire. À 26 ans, Campbell tente de passer toute la saison dans la LNH et la blessure de Jonathan Quick lui permet de montrer ce dont il est capable. Deux victoires en quatre départs, une m.b.a. de 2,30 et un % arr. de ,938. Dans un pool quotidien, il pourrait être une option intéressante.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.