Skip to main content

Lepage: Et si les Golden Knights atteignaient la Finale?

« Je vous le dis, c'est spécial ce qui se passe à Vegas. Et je ne parle pas de la vie nocturne. »

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

SAN JOSE - Jamais je n'aurais pensé écrire ces lignes le 7 mai 2018, mais au point où nous en sommes, je me lance... Et si les Golden Knights de Vegas, cette équipe d'expansion qui devait se faire piétiner toute la saison et rater les séries, atteignaient la Finale de la Coupe Stanley?

Il y a 10 mois, j'aurais probablement été crucifié sur la place publique en plus d'être congédié en raison de mon manque de sérieux. Mais cette idée ne semble plus si farfelue, non?

La troupe de Gerard Gallant n'a eu besoin que de dix matchs pour accéder à la finale de l'Association de l'Ouest, balayant les Kings de Los Angeles et disposant des Sharks de San Jose en six matchs, sans jamais ne paraître ébranlée par quelque situation que ce soit.

À LIRE: Les Golden Knights ne ne veulent pas que ça se termine | Carnet de bord: Pierre-Édouard Bellemare

C'est ce qui est impressionnant. Les Golden Knights ont perdu l'avantage de la patinoire en s'inclinant lors du deuxième match en deuxième prolongation devant leurs partisans - et après avoir vu un but leur être refusé en première prolongation.

Pas de problème, ils ont répliqué avec une victoire de 4-3 en prolongation à San Jose. 

Video: VGK@SJS, #3: Karlsson donne la victoire à Vegas

Ils ont été dominés de A à Z lors du match no 4, un gain sans équivoque de 4-0 des Sharks. À ce moment, San Jose semblait avoir trouvé le moyen de contrer le jeu de transition rapide et dynamique des Knights - l'ADN de cette équipe.

Vegas a répliqué avec une victoire de 5-3 deux jours plus tard et a poussé l'audace jusqu'à blanchir les Sharks 3-0 au SAP Center, dimanche, pour mettre un terme à la série.

La confiance de cette équipe est inébranlable. Et ce n'est pas une mauvaise sortie qui va semer le doute dans leur esprit.

« Les gars ont confiance en eux, a dit Gallant après le match no 5. Le dernier match n'était pas bon et ils savaient qu'ils devaient rebondir ce soir. C'est un groupe confiant, mais pas arrogant. Nous venons au travail et nous faisons de notre mieux. J'espère que ça va se poursuivre. »

Pour l'avoir vécu de près au cours des deux dernières semaines, la culture d'équipe et la mentalité inculquée par Gallant et son personnel prévalent sur absolument tout ce qui peut se dresser sur leur chemin.

Vous savez, en passant beaucoup de temps dans les vestiaires des équipes de la LNH, on se fait souvent répéter les mêmes clichés : on ne pense pas trop loin, on se concentre sur le moment présent, etc. C'est ce que les joueurs des Golden Knights n'ont cessé de nous répéter.

Video: Marchessault discute du match no 6 contre les Sharks

La différence, c'est qu'on a tendance à les croire. Ils ont réussi à mettre chaque match - victoire ou défaite - derrière eux pour recommencer à zéro lors de l'affrontement suivant.

Et pour la deuxième fois, ils ont fermé les livres dès qu'ils en ont eu l'occasion en livrant probablement leur meilleure période de la série au troisième vingt, dimanche. Le message est clair : ne leur donnez pas la chance de vous éliminer.

Les Golden Knights affronteront maintenant le gagnant de la série entre les Jets et les Predators, deux équipes que plusieurs voient en Finale depuis quelques mois.

En théorie, la belle histoire de l'équipe d'expansion devrait s'arrêter en finale d'association, n'est-ce pas?

Les Jets et les Predators sont plus talentueux que les Kings et les Sharks, ils ont plus de profondeur que les Knights et semblent destinés à se battre pour la Coupe Stanley.

Mais quelqu'un est-il convaincu de ça au point d'en mettre sa main au feu? Après tout, ce ne sont que quatre victoires. Quatre petites victoires.

Je vous le dis, c'est spécial ce qui se passe à Vegas. Et je ne parle pas de la vie nocturne.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.