Skip to main content

Leopold marque sur un tir de pénalité et permet à l'Avalanche de battre les Wings 3-2

LNH.com @NHL

DETROIT - Jordan Leopold a marqué sur un tir de pénalité en plus d'amasser une passe, lundi, tandis qu'Andrew Raycroft a effectué 34 arrêts, dans un gain de 3-2 de l'Avalanche du Colorado aux dépens des Red Wings de Detroit.

Wojtek Wolski et Paul Stastny ont aussi marqué pour l'Avalanche. Les buts des Red Wings ont été réussis par Tomas Holmstrom et Marian Hossa.

Chris Osgood a effectué 24 arrêts devant le filet des Wings.

Hossa a réduit l'avance du Colorado à un seul but, à 7:07 du troisième engagement. L'attaquant a pu s'élancer du cercle gauche et enfiler son 16e de la campagne après une mise en jeu gagnée par Henrik Zetterberg.

Leopold s'est vu décerner un lancer de punition après que Brett Lebda, des Wings, eut refermé la main sur la rondelle dans la zone du gardien. Le tir du revers de Leopold, à 1:51 de la troisième période, est passé par-dessus l'épaule d'Osgood.

L'entraîneur-chef de l'Avalanche, Tony Granato, a choisi Leopold car ce dernier se débrouille bien lors des échappées et des tirs de barrage à l'entraînement.

"Il est celui avec qui nous nous sentions le mieux dans cette situation", a expliqué Granato.

Avec Colorado en avance 2-0, Holmstrom a inscrit le premier but des siens à 9:10 du deuxième vingt. Les Wings avaient alors retiré Osgood au profit d'un sixième attaquant, une punition à retardement ayant été décernée à l'Avalanche. Holmstrom a profité d'une mêlée devant le filet pour y aller de son neuvième but.

Moins de cinq minutes après le début du match Colorado menait déjà 2-0 et n'avait alors que quatre tirs au but.

D'abord, Wolski a su tirer profit d'un revirement causé par Johan Franzen dans la zone neutre pour s'échapper et inscrire son septième, à 1:07.

Puis, Stastny a doublé l'avance des siens 45 secondes après que Holmstrom eut été puni, à 3:49, pour avoir accroché. Stastny a décoché un tir du cercle gauche de mise en jeu qu'Osgood n'a pu stopper.

"Nous avons tout de suite accordé un revirement et la rondelle s'est retrouvée dans notre filet, a expliqué l'entraîneur-chef des Wings, Mike Backbock. Ensuite ils ont marqué lors d'une supériorité numérique. Nous n'avons pas joué de façon horrible ce soir, nous avons souvent réussi de belles choses. Mais quand on accorde deux buts comme ça à qui que ce soit, c'est sûr que cela rend la situation difficile.."

En voir plus