Skip to main content

L'entraîneur Ron Wilson soumet les Leafs à une séance d'entraînement punitive

LNH.com @NHL

TORONTO - Ron Wilson avait décoléré mercredi, mais l'entraîneur des Maple Leafs est tout de même passé de la parole aux actes, en faisant suer ses troupiers à grosses gouttes à l'entraînement.

Les joueurs ont été soumis à une séance punitive, avec en entrée une dizaine de minutes de patinage sans rondelles. Même si la saison n'est vieille que de trois matchs, plusieurs joueurs ont estimé que l'entraîneur avait choisi le bon moment afin de passer un message.

"Ce n'est jamais trop tôt, a affirmé l'attaquant Alexei Ponikarovsky. C'est comme ça. Vous jouez un mauvais match et vous devez retrouver votre concentration. Afin d'y arriver, vous passez au travers d'une dure séance d'entraînement et vous savez quels aspects doivent être améliorés."

Son coéquipier Niklas Hagman a ajouté: "On a patiné passablement. ??'a été pas mal dur."

Wilson était visiblement fâché, mardi, à l'issue de la défaite de 2-1 face aux Sénateurs d'Ottawa - la troisième des Leafs.

L'entraîneur avait le sentiment que les joueurs n'avait pas fourni une forte opposition aux Sens sur leur propre patinoire. Il a voulu passer le message aux joueurs qu'ils seraient plus énergiques s'ils écourtaient leurs présences sur la glace.

"C'est physiologiquement impossible d'y aller à fond de train pendant plus de 30 secondes, a relevé Wilson. C'est en partie ce que j'ai voulu démontrer aux joueurs aujourd'hui."

Le gardien Jonas Gustavsson ne s'est pas entraîné en raison d'une légère blessure à l'aine. Il devrait être de retour à l'entraînement, jeudi.

L'ailier recrue Viktor Stalberg était également absent après avoir subi une blessure à la tête à la suite de la violente mise en échec, mais légale, que lui a appliquée le défenseur Anton Volchenkov. On ne sait pas quand il pourra revenir.

Le prochain match des Maple Leafs n'est que samedi. Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh seront de passage au Air Canada Centre.

En voir plus