Skip to main content

L'émergence de Boeser lui vaut une place au Match des étoiles

L'attaquant sera la seule recrue à prendre part à l'événement annuel

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

WASHINGTON - Seule recrue sélectionnée en vue du Match des étoiles Honda 2018 de la LNH, qui aura lieu au Amalie Arena à Tampa Bay le 28 janvier (15 h 30 HE, NBC, CBC, SN, TVA Sports), l'attaquant des Canucks de Vancouver Brock Boeser anticipe qu'il sera un peu nerveux lorsqu'il se frottera aux plus grands noms du hockey en tant que représentant des Canucks dans l'équipe de la section Pacifique.

« Je vais me faire discret aux côtés de ce genre de joueurs », a avoué Boeser.

À en juger par la vitesse à laquelle il s'est adapté à la LNH, Boeser ne devrait pas avoir de difficulté à se faire une place lors du Week-end du Match des étoiles Honda 2018 de la LNH, qui inclut le concours d'habiletés de la LNH le 27 janvier (19 h 30 HE, NBCSN, CBC, SN, TVA Sports). Il a démontré toute sa capacité d'adaptation depuis qu'il s'est entendu avec les Canucks, qui l'ont repêché au 23e rang au total lors du Repêchage 2015 de la LNH, le 25 mars 2017, à la suite de sa dernière saison à l'université du Dakota du Nord.

Âgé de 20 ans et natif de Burnsville au Minnesota, il a marqué à son premier match dans la LNH contre le Wild du Minnesota et récolté cinq points, quatre buts et une aide, en neuf matchs à la fin de la saison dernière. Cette année, il domine les recrues de la LNH avec 22 buts et 40 points en 40 rencontres.

Les seuls joueurs de la Ligue qui cumulent plus de buts que lui sont l'attaquant du Lightning de Tampa Bay Nikita Kucherov (27), le capitaine des Capitals de Washington Alex Ovechkin (27), l'attaquant des Islanders de New York Anders Lee (25) et le centre des Flyers de Philadelphie Sean Couturier (24).

« Il a montré l'an dernier qu'il était préparé, a affirmé le joueur de centre des Canucks, Henrik Sedin. C'est un gars qui ne change jamais. Peu importe avec qui il joue, si c'est la première ou la troisième période, si le pointage est égal, que nous menions par trois ou perdions par trois, il joue de la même façon et c'est vraiment impressionnant. »

Boeser suit les traces du centre des Maple Leafs de Toronto Auston Matthews et de l'attaquant des Jets de Winnipeg Patrik Laine, qui ont participé au Match des étoiles à Los Angeles en tant que recrue l'an dernier. Le centre des Red Wings de Detroit Dylan Larkin et le gardien des Ducks d'Anaheim John Gibson l'avaient également fait à Nashville en 2016.

Boeser s'est dit honoré d'avoir été choisi pour le match, mais il ressent tout de même des sentiments partagés en raison de ses bonnes performances individuelles et des difficultés que connaissent les Canucks. Ils ont encaissé cinq revers de suite (0-4-1), n'ont que deux victoires au cours des 15 dernières rencontres (2-11-2) et viennent au 14e échelon parmi les 15 équipes de l'Association de l'Ouest avec 39 points (16-21-6).

« Ils sont individuels, a dit Boeser à propos de ses succès. D'un point de vue collectif, nous n'avons pas joué notre meilleur hockey récemment et nous le savons. Évidemment, j'aime produire et aider mon équipe de toutes les manières. J'aimerais le faire pour qu'on récolte plus de points et de gains. Ça se passe bien, par contre. Mes compagnons de trio m'ont vraiment aidé et beaucoup de gars m'ont permis d'aller dans la bonne direction cette saison. »

Récemment, Boeser s'est aligné sur la deuxième ligne des Canucks avec Thomas Vanek et Sam Gagner, mais il a aussi joué sur la première unité avec Henrik et Daniel Sedin.

Henrik Sedin, qui a participé trois fois au Match des étoiles au cours de sa carrière de 16 saisons, a suggéré à Boeser de s'imprégner de cette expérience, car elle peut éventuellement l'aider.

« Qu'il essaie simplement d'avoir du plaisir, a dit Sedin. Il le mérite et ce sera bon pour lui. »

Ovechkin, le choix des partisans comme capitaine de la section Métropolitaine, a offert un conseil similaire. Il n'y avait pas de Match des étoiles à l'année recrue d'Ovechkin en 2005-06 en raison des Jeux olympiques de Turin et il a fait ses débuts dans celui de Dallas en 2007, à l'âge de 21 ans.

C'était la première de ses neuf sélections pour l'événement.

« Ce fut une expérience géniale, a mentionné Ovechkin. Évidemment, ce sont de beaux souvenirs. Si tu as la chance d'y aller, tu dois en profiter. »

Même s'il joue dans une association différente, Ovechkin a pris bonne note du départ fulgurant de Boeser dans la LNH. Il l'a affronté deux fois cette saison. Boeser a amassé deux aides dans la victoire de 6-2 des Canucks contre les Capitals le 26 octobre à Vancouver, mais a été blanchi de la feuille de pointage dans la victoire de 3-1 de Washington au Capital One Arena mardi.

« De toute évidence, c'est un excellent tireur, un beau talent, a dit Ovechkin. Il doit continuer à travailler. »

Ovechkin est l'un des joueurs que Boeser suivait le plus attentivement lorsqu'il était jeune. Ce n'est donc pas une coïncidence que les deux pratiquent un style similaire, particulièrement en ce qui a trait à leur façon de tirer la rondelle. Les deux sont droitiers et dégainent très rapidement.

En avantage numérique, Boeser est souvent celui qui se positionne au cercle gauche pour le tir sur réception, l'endroit de prédilection d'Ovechkin depuis 13 saisons dans la LNH.

« Je l'adorais en grandissant, a avoué Boeser. J'aimais le regarder jouer et j'aime marquer des buts, donc c'est un gars que j'ai toujours regardé attentivement en plus d'analyser son tir. Le simple fait de l'avoir vu évoluer et marquer ses buts de différentes façons fait en sorte que c'est toujours un honneur de l'affronter. »

Boeser aura une autre chance de jouer contre Ovechkin, mais dans un contexte beaucoup plus détendu au Match des étoiles. Ovechkin a dit que Boeser ne devrait pas se sentir nerveux de l'approcher, lui ou n'importe quel autre joueur.

« Il est peut-être gêné un peu, mais s'il en a la chance, pourquoi pas? », a lancé Ovechkin.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.