Skip to main content

Lehkonen: une première saison « très plaisante »

L'attaquant recrue du Tricolore a déjà réussi 11 buts et il totalise 16 points en 39 matchs

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Artturi Lehkonen esquisse un large sourire et il lance « c'est plaisant » quand on lui demande comment se passe sa première saison dans la LNH.

« C'est un rêve qui est devenu réalité pour moi. Je m'amuse », ajoute-t-il.

L'ailier gauche recrue des Canadiens de Montréal ne cesse d'impressionner. Samedi encore, il a réussi son 11e but, tout en obtenant quatre tirs cadrés - un sommet chez le Tricolore - et en orchestrant de belles actions pour ses compagnons de trio Tomas Plekanec et Paul Byron.

Sur la séquence de son but d'ailleurs, c'est lui qui a amorcé la séquence derrière son propre filet!

Le jeune Finlandais totalise 16 points en 39 matchs, en plus de montrer un différentiel de plus-5.

« Je ne peux pas dire que ça se passe mieux que je l'aurais cru parce que je n'avais pas établi d'objectifs de ce genre, mentionne-t-il. J'essaie d'offrir un rendement constant. »

Cette semaine, le hockeyeur natif de Piikkio âgé de 21 ans, qui veut suivre les traces à Montréal de son compatriote Saku Koivu, s'est attiré les éloges de l'entraîneur Michel Therrien.

« Il fait beaucoup de bonnes choses partout sur la patinoire. Ce n'est pas seulement son positionnement, il est bon également en protection de rondelle, a-t-il mentionné, jeudi. Il n'est peut-être pas le plus imposant physiquement (5 pieds 11 pouces, 180 livres), mais il joue pesant. Il n'est pas facile à tasser quand il est en possession de la rondelle. Il continue de s'améliorer. Il est doté d'un bon sens du jeu. »

Lehkonen n'est pas surpris toutefois d'avoir fait sa place dans la LNH. Il se doutait que ses chances de réussite étaient bonnes avant même de prendre part au camp d'entraînement du Tricolore. La saison du tonnerre qu'il venait de connaître avec l'équipe de Frölunda dans la Ligue élite de la Suède lui avait insufflé la dose de confiance nécessaire.

« Comme équipe, nous avons en somme tout raflé en Suède. Sur le plan personnel, tout a fonctionné à merveille. J'étais certain d'être capable de faire le saut. »

Il souligne à ce titre que les dirigeants de l'équipe de Frölunda, particulièrement son entraîneur, lui avaient même dit qu'ils ne s'attendaient pas à ce qu'il soit de retour.

Lehkonen a joué pendant deux saisons en Suède avant de tenter sa chance, lui qui a été un choix de deuxième tour des Canadiens (55e au total) au repêchage de 2013. Après avoir amassé 16 points en 47 matchs à sa première saison en 2014-15, il a enchaîné avec une récolte de 33 points en 49 rencontres, la saison dernière.

« Je suis très heureux d'être allé jouer là-bas. On a fait de moi un joueur plus complet. À mon arrivée, j'étais principalement un joueur qui ne s'intéressait qu'à marquer des buts et à obtenir des points. »

Lehkonen a pu côtoyer des joueurs qui avaient goûté à l'expérience de la LNH, comme le frère jumeau du gardien Henrik Lundqvist, Joel, qui a disputé 134 matchs dans l'uniforme des Stars de Dallas entre les années 2006 et 2009, ainsi que Joey Crabb, qui a un bagage de 179 rencontres chez les Maple Leafs de Toronto, les Capitals de Washington et les Panthers de la Floride, entre les années 2010 et 2014.

« Ils m'ont aidé, comme le font les leaders des Canadiens depuis mon arrivée. On a toujours des choses à apprendre. Je surveille entre autres attentivement la préparation des vétérans et c'est très enrichissant. »

En voir plus