Skip to main content

L'échange de Hall a aidé les Devils et les Coyotes

Les statistiques avancées montrent de quelle façon le New Jersey et l'Arizona en ont profité

par Rob Reese @NHLReese / Journaliste NHL.com

Chaque semaine, LNH.com va au-delà des chiffres en utilisant des statistiques pour identifier des tendances et des aspects dans lesquels les équipes et les joueurs peuvent s'améliorer afin de prédire ce qui pourrait se produire dans les matchs à venir. Aujourd'hui, LNH.com revient sur la transaction ayant fait passer l'attaquant Taylor Hall des Devils du New Jersey aux Coyotes de l'Arizona le 16 décembre et analyse les performances de chaque équipe depuis.

Voilà plus d'un mois que les Coyotes ont acquis Hall dans un échange avec les Devils en retour des attaquants Nicholas Merkley et Nate Schnarr, du défenseur Kevin Bahl, d'un choix conditionnel de première ronde au Repêchage 2020 de la LNH et d'un choix conditionnel de troisième ronde au Repêchage 2021. L'attaquant Blake Speers est également passé aux Coyotes.

À LIRE AUSSI : Poolers : Le top-100 des attaquants de la LNHPoolers : Horvat impressionne à VancouverPoolers : Le top-25 des gardiens de la LNH

Depuis la transaction, les Devils montrent une fiche de 7-6-2 (16 points) et les Coyotes ont un dossier de 7-7-1 (15 points). Il importe de noter que le gardien partant des Coyotes Darcy Kuemper, qui est à égalité avec le gardien des Stars de Dallas Ben Bishop au premier rang de la LNH au chapitre du pourcentage d'arrêts (,929, minimum de 25 matchs), s'est blessé dans le deuxième match joué par Hall avec les Coyotes et n'est toujours pas revenu au jeu. Pour avoir un meilleur aperçu du rendement des deux équipes depuis la transaction, des statistiques importantes comme l'efficacité des unités spéciales, les tentatives de lancers et le pourcentage de tirs devront passer sous la loupe.

Hall a récolté 25 points (six buts, 19 passes) en 30 matchs avec les Devils. Son pourcentage de tirs de 5,5 pour cent durant cette période était plus bas que sa moyenne en carrière de 10,6 pour cent, ce qui laissait présager une augmentation de son nombre de buts avec les Coyotes. Il a déjà égalé son total de filets avec les Devils en 15 rencontres avec les Coyotes, notamment grâce à un pourcentage de tirs de 13 pour cent. Hall a également obtenu huit aides. Pour mieux comprendre l'impact de Hall avec les Coyotes et le rendement des Devils depuis son départ, il faut plonger dans le jeu de puissance, là où il occupe un rôle prédominant.

Hall a été le meilleur marqueur du New Jersey avec 12 points en avantage numérique, et les Devils montraient une efficacité de 12,8 pour cent (29e dans la LNH) avant qu'il soit échangé. Étonnamment, le New Jersey s'est amélioré avec l'avantage d'un homme en 15 parties depuis la transaction, affichant une efficacité de 17,8 pour cent.

Qu'est-ce qui a changé? Le joueur de centre Nico Hischier a produit à un rythme plus élevé avec quatre points en supériorité numérique après la transaction, comparativement à seulement cinq points en 27 matchs avec Hall. Une façon d'expliquer ce rendement est son temps de jeu par partie en avantage numérique. Hischier a joué en moyenne 2:56 par match sur le jeu de puissance depuis que Hall a été échangé, alors qu'il était à 2:38 auparavant. Une autre différence importante est la rétrogradation de Wayne Simmonds. L'ailier droit jouait sur la première unité avec Hall, passant en moyenne 3:08 par match sur la glace en supériorité numérique. Depuis le départ de Hall, il a été relégué à la deuxième vague, jouant en moyenne 1:56 par partie. Ce changement a permis à Hischier, à Nikita Gusev, à Sami Vatanen et à Jesper Bratt de créer une chimie sur la première unité. 

Video: SJS@ARI: Hall redonne l'avance aux Coyotes

Inversement, l'avantage numérique de l'Arizona est passé d'un rendement de 20,8 pour cent (10e dans la LNH) à 17,8 pour cent (24e). Cela pourrait simplement être dû au fait que la première vague du jeu de puissance de l'Arizona tente de s'acclimater et de créer une chimie avec Hall. Depuis qu'il a été acquis, les membres de la première vague ont principalement été Hall, Christian Dvorak, Clayton Keller, Phil Kessel et Oliver Ekman-Larsson. Avant l'arrivée de Hall, le centre Derek Stepan était utilisé sur la première unité, mais il a vu son temps de jeu moyen dans cette facette passer de 2:45 lors des 35 premières rencontres à 0:35 au cours des 15 plus récents affrontements.

À forces égales, le New Jersey était 27e dans la Ligue avec Hall au chapitre du différentiel de tentatives de tirs (moins-149) et l'équipe est 26e depuis (moins-77). La différence est assez minime pour suggérer que le départ de Hall n'a pas affecté les Devils à 5-contre-5. L'Arizona était 25e dans cette même catégorie (moins-122) en 35 rencontres avant la transaction et l'équipe est passée au 23e rang (moins-61) depuis que Hall est arrivé. Encore une fois, ça signifie que Hall n'a pas eu un impact sur le nombre de tentatives de tirs à forces égales chez les deux équipes, ce qui se confirme encore plus quand on constate que son différentiel était de moins-21 avec les Devils et est maintenant de moins-6 avec les Coyotes.

L'un de ceux qui ont le plus profité du départ de Hall est Gusev, qui s'est amélioré à 5-contre-5, passant d'un différentiel de tirs tentés de moins-41 avec Hall à plus-34 sans lui. Il est également le meilleur marqueur du New Jersey depuis la transaction avec 14 points (trois buts, 11 mentions d'aide). L'attaquant Blake Coleman a également élevé son jeu d'un cran en inscrivant 10 buts lors des 15 dernières parties, dépassant son total de buts lors des 32 premières parties de la campagne (neuf).

Video: NJD@WSH: Gusev profite d'un retour généreux

L'attaquant des Coyotes Conor Garland a également profité du fait qu'il évolue souvent avec Hall sur la première ligne. Avant la transaction, le différentiel de tentatives de tirs de Garland était de moins-6 en 35 matchs, mais il est à plus-15 depuis. L'impact de Garland s'est également fait sentir sur la feuille de pointage. Il totalise neuf points (quatre buts, cinq passes) en 14 rencontres (moyenne de 0,64 point par partie) après avoir amassé 17 points (12 buts, cinq aides) en 35 matchs avant la transaction (moyenne de 0,49 point par rencontre).

Il est trop tôt pour déterminer officiellement l'impact qu'aura eu la transaction de Hall chez les Devils et les Coyotes, mais on dirait bien qu'il s'agit de l'un des rares scénarios où les deux équipes en profitent. D'autres joueurs au New Jersey ont profité du fait qu'ils ont hérité de responsabilités accrues. Les Coyotes ont enfin le joueur capable d'amasser un point par partie qu'ils recherchaient depuis si longtemps. L'Arizona pourrait se battre pour la première place de l'Association de l'Ouest au retour de Kuemper. Les Devils ne devraient pas participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, mais ils ont la chance de développer des joueurs de rôle qui seront importants dans les succès futurs de l'équipe.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.