Skip to main content

Le Wild s'est fait à l'idée que la saison de Pierre-Marc Bouchard est terminée

LNH.com @NHL

MONTR?AL - Pierre-Marc Bouchard s'accroche à l'espoir de revenir au jeu cette saison, même si chez le Wild du Minnesota on s'est fait à l'idée de ne pas revoir le rapide attaquant dans la formation. C'est que Bouchard récupère très lentement de la commotion cérébrale qui lui a fait rater 44 des 45 matchs de l'équipe jusqu'à maintenant.

"Je ne m'attends pas de le revoir, cela dit sans être irrespectueux à l'endroit de 'Butch', a affirmé l'entraîneur Todd Richards au quotidien St.Paul Pioneer Press. Je ne veux pas créer de fausses attentes. Nous, le groupe d'entraîneurs, centrons toute notre attention sur les joueurs que nous avons à notre disposition. S'il revient, eh bien ce sera un gros boni pour nous. Mais je me demande si ça va arriver."

Bouchard a indiqué, dimanche, qu'il se sent "un peu mieux, mais pas suffisamment afin de commencer à s'entraîner physiquement". On est loin d'un retour sur patins...

Son souhait serait de recommencer l'entraînement en gymnase dans environ un mois, soit peu de temps avant la pause du tournoi olympique de Vancouver. Il pourrait peut-être rechausser les patins à la reprise des activités, début mars, et effectuer un retour dans le dernier droit de la saison.

"C'est ce que je souhaite, a-t-il mentionné. L'avenir le dira. Je ne suis pas prêt en tout cas à fermer les livres."

Le Wild est grandement affecté par les blessures cette saison. Outre Bouchard, Brent Burns, Petr Sykora, Andrew Ebbett et Derek Boogaard ont également subi des commotions. Sykora, Ebbett et Boogaard sont de retour en santé. Blessé à un genou, Chuck Kobasew est à l'écart du jeu pour au minimum un mois additionnel.

En dépit de la situation, l'équipe ne se laisse jamais abattre, comme on l'a constaté de nouveau samedi quand elle a orchestré la plus belle remontée de son histoire face aux Blackhawks de Chicago. En retard 5-1 après deux périodes, le Wild a marqué quatre fois sans réplique en troisième, avant de l'emporter aux tirs de barrage.

L'ancien attaquant du Canadien Guillaume Latendresse a joué un rôle important, en y allant d'un doublé, incluant le but égalisateur à 1:33 de la fin de la période.

A l'âge de 22 ans seulement, Latendresse peut se targuer d'avoir déjà été impliqué dans deux remontées historiques d'équipes de la LNH. Le 19 février 2008, il était dans la formation du Tricolore qui a effacé un retard de cinq buts après 24 minutes d'action contre les Rangers de New York, avant de gagner 6-5 en fusillade.

-

Evgeni Malkin est méconnaissable chez les Penguins de Pittsburgh. Auteur de 13 buts seulement en 39 matchs avant celui de lundi, le Russe gère mal ses insuccès, selon des observateurs.

"Ce n'est pas la première fois que 'Geno' cède à la déception et à la frustration parce qu'il n'est pas à la hauteur, a souligné l'entraîneur Dan Bylsma dernièrement. ??a affecte assurément son niveau d'énergie."

La semaine dernière, le défenseur russe Sergei Gonchar a eu un long entretien avec son compatriote. Il lui a essentiellement rappelé l'importance de rester positif, de garder sa concentration et de s'appliquer dans tous les aspects du jeu."

Les champions de la Coupe Stanley traversent un passage à vide actuellement, ayant subi six défaites à leurs huit derniers matchs, avant d'affronter le Wild du Minnesota, lundi.

Les partisans se montrent particulièrement durs à l'endroit du gardien Marc-André Fleury, relève le journaliste Dave Molinari sur son blogue.

-

A Edmonton, Sheldon Souray a affirmé être prêt à renoncer à la clause de non échange incluse dans son contrat "si c'était dans le meilleur intérêt des Oilers".

Le défenseur serait prêt à accomoder l'équipe, en autant qu'il trouve également son compte. Il refuserait de s'éloigner de ses enfants, qui demeurent avec leur mère en Californie. C'était d'ailleurs une des raisons pour lesquelles il avait accepté l'offre contractuelle de cinq ans des Oilers à l'été 2007.

Les Oilers croupissent dans les bas-fonds de l'Association de l'Ouest et c'est un secret de polichinelle qu'ils vont se départir de vétérans avant la date limite des transactions, le 3 mars. Outre Souray, le défenseur Steve Staios ainsi que les attaquants Ethan Moreau et Fernando Pisani sont les plus susceptibles de partir.

Souray, qui a manqué un mois d'activités en raison d'une commotion cérébrale, montre une fiche de trois buts et 12 points, en plus d'un différentiel de moins-10 en défense.

-

Fait inusité, les attaquants Simon Gagné et Daniel Brière, des Flyers de Philadelphie, ont atteint le plateau des 500 points dans la LNH à leur 626e match chacun, la semaine dernière.

Les Flyers reprennent du poil de la bête dernièrement grâce au brio du gardien réserviste Michael Leighton, qui a déjà porté brièvement les couleurs du Canadien. A ses neuf derniers départs, Leighton a égalé son total de victoires dans une saison (six). L'équipe a conservé un dossier de 7-1-1 - l'antidote parfait à une vilaine séquence de 3-13-1 en novembre et en décembre.

Les Flyers talonnent maintenant le Canadien au huitième rang dans l'Est. Et ils vont saluer sous peu le retour au jeu de leur gardien de confiance Ray Emery, qu'on a envoyé retrouver la forme dans la Ligue américaine.

-

Après avoir connu une séquence difficile, les Blue Jackets de Colombus ont remporté leurs trois derniers matchs grâce à la contribution des Québécois Mathieu Garon et Antoine Vermette. Garon a été devant le filet de l'équipe dans les trois gains, ayant signé son deuxième jeu blanc de la saison, dimanche, face aux Stars de Dallas, tandis que Vermette a réussi trois buts en plus d'ajouter deux passes.

En voir plus