Skip to main content

Le Wild ne peut croire qu'il tire de l'arrière 3-0

Les joueurs et l'entraîneur ont le sentiment d'avoir bien fait contre les Blues

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

ST. LOUIS - Le Wild du Minnesota ne peut croire qu'il tire de l'arrière 3-0 contre les Blues de St. Louis dans leur série de première ronde de l'Association de l'Ouest après avoir encaissé un revers de 3-1 au Scottrade Center dimanche.

« Après la saison que nous avons connue, c'est assurément difficile à concevoir en ce moment, a admis le centre du Minnesota Eric Staal. Nous devons trouver une manière de signer une victoire, et fournir notre meilleur effort dans le match no 4. »

Le Wild, qui a récolté 106 points en saison régulière pour terminer au deuxième rang de la section Centrale, a le sentiment d'avoir livré trois bons matchs, mais se retrouve les mains vides jusqu'ici.

Le Minnesota a marqué trois buts depuis le début de la série, en grande partie en raison du brio du gardien de St. Louis Jake Allen, qui a repoussé 114 des 117 tirs dirigés vers lui, dont 51 dans le match no 1.

La quatrième partie sera présentée à St. Louis mercredi (21 h 30 (HE); TVA Sports 2, NBCSN, SN360, FS-MW, FS-N).

L'entraîneur du Wild Bruce Boudreau n'a rien voulu savoir lorsqu'il lui a été demandé après la rencontre de relever des points négatifs à la suite d'une autre défaite serrée.

« Si vous vous attendez à ce que je critique notre équipe, cela ne va pas se produire, a déclaré Boudreau. Nous avons été bons ce soir, nous n'avons pas pu obtenir de bonds favorables. Alors cessez de placer des mots dans nos bouches qui feraient en sorte de nous faire passer pour une mauvaise équipe, car ce n'est pas le cas. »

Le Wild a eu le dessus sur les Blues 117-79 au chapitre des lancers, ayant notamment l'avantage 41-31 dimanche, mais Allen a fait la différence avec plusieurs arrêts dignes des faits saillants.

« Nous tentons des choses, nous tentons de trouver des ouvertures et de marquer, a affirmé le capitaine du Wild Mikko Koivu. Il joue bien. Ce n'est pas une excuse. Nous devons être plus patients. Il est difficile d'identifier un seul facteur »

Non seulement les Blues ont-ils limité le Wild à un but en 197:48 de temps de jeu à 5-contre-5 au cours de la série, mais ils bloquent aussi des tirs à profusion. Ils en ont ajouté 23 dimanche après en avoir bloqué 21 dans le match no 1 et 19 dans le match no 2, et St. Louis ne cède pas un pouce au Wild au centre de la patinoire.

« Nous devons être meilleurs. Ce n'est pas difficile à comprendre, a indiqué le défenseur du Wild Ryan Suter. Nous devons être meilleurs. Nous devons obtenir plus de chances, et des chances de qualité au filet. Nous devons trouver une manière de remporter le prochain match. »

Si le Wild n'y parvient pas, sa saison va prendre fin.

« Il n'y a rien que nous pouvons faire à part nous préparer et être plus affamés pour la prochaine rencontre, a noté l'ailier droit du Minnesota Charlie Coyle. C'est tout ce que nous pouvons faire.

« [Allen] a été très bon. Nous devons trouver une façon de le battre plus souvent. Il joue de toute évidence de manière exceptionnelle. Il faut l'empêcher de voir la rondelle. Il faut obtenir des deuxièmes, troisièmes et quatrièmes chances. Vous avez vu de quelle façon nous avons marqué ce soir, et c'est ainsi que ça doit se passer, alors il faut le faire plus régulièrement. »

En voir plus