Skip to main content

Le Wild marque quatre fois en troisième pour l'emporter 6-5 en fusillade

LNH.com @NHL

ST. PAUL, Minn. - Tirant de l'arrière par quatre buts après 40 minutes de jeu, le Wild du Minnesota a entendu des huées de la part de ses partisans. Quatre buts et une fusillade plus tard, la remontée était complète et les applaudissements étaient assourdissants au Xcel Energy Center.

Mikko Koivu et Owen Nolan ont marqué en fusillade après que leurs coéquipiers eurent inscrit quatre buts en troisième période et le Wild a battu les Blackhawks de Chicago 6-5 samedi.

Avec moins de 14 minutes à faire en temps réglementaire, Kim Johnsson, Mikko Koivu, Marek Zidlicky et Guillaume Latendresse (son deuxième du match) ont marqué pour provoquer la prolongation.

Patrick Sharp, Jonathan Toews, Kris Versteeg, Troy Brouwer et Marian Hossa avaient donné une avance de 5-1 aux Blackhawks, qui n'avaient accordé que 27 buts en troisième période avant le match de samedi.

Ils ont du coup vu leur série de victoire s'arrêter à cinq.

Le gardien du Wild Niklas Backstrom n'avait besoin que d'une victoire pour devenir le meneur de tous les temps à ce chapitre chez le Wild. Il devra patienter puisqu'il a plutôt connu sa pire sortie de la saison, allouant cinq buts pour la première fois depuis le 10 mars 2009. Il n'a réalisé que sept arrêts au cours des deux premières périodes avant d'être remplacé par Josh Harding. Ce dernier a terminé la soirée avec 13 arrêts et il a stoppé sept des huit tirs en fusillade.

Cristobal Huet a terminé la rencontre avec 16 arrêts.

En voir plus