Skip to main content

Le vétéran Claude Lemieux annonce sa retraite pour la deuxième fois

LNH.com @NHL

SAN JOSE - Pour la deuxième fois, Claude Lemieux a mis un terme à sa carrière de hockeyeur.

L'ancien attaquant de 44 ans, originaire de Buckingham, s'était joint à l'organisation des Sharks de San Jose en décembre dernier, mettant fin à une retraite de cinq ans. Lemieux a éventuellement pris part à 18 matchs avec les Sharks, récoltant une seule mention d'aide.

"Je tiens à remercier tous mes anciens coéquipiers pour leur appui tout au long de ma carrière", a déclaré Lemieux dans un communiqué émis mercredi. "Je me sens comblé d'avoir connu une telle carrière. Plusieurs grands joueurs n'ont pas eu la chance de vivre autant de triomphes que moi. J'ai joué longtemps, mais tout est allé très vite."

Choisi par le Canadien de Montréal au deuxième tour de la séance de sélection de 1983, Lemieux a marqué 379 buts et totalisé 786 points en 21 saisons dans la LNH. En 1994-1995, il s'est vu remettre le trophée Conn Smythe après avoir aidé les Devils du New Jersey à gagner la coupe Stanley. Il avait alors obtenu 13 buts et 16 points en 20 rencontres.

Lemieux a également joué avec l'Avalanche du Colorado, les Stars de Dallas et les Coyotes de Phoenix.

Réputé pour son habileté à se mettre en évidence lors des séries de la Coupe Stanley, Lemieux a amassé 158 points en 234 matchs éliminatoires, un rendement qui lui confère le 24e rang du classement tous les temps. Il occupe par ailleurs le neuvième échelon dans l'histoire de la LNH avec 80 buts en rencontres des séries.

Lemieux a fait graver son nom en quatre occasions sur la coupe Stanley, soit en 1986, avec le Canadien, en 1995 et en 2000 avec les Devils, et en 1996, avec l'Avalanche.

Lors de l'improbable triomphe du Canadien au printemps de 1986, Lemieux avait totalisé 10 buts et 16 points en 20 matchs. Il avait notamment inscrit le filet victorieux, en prolongation, lors du septième match de la ronde quarts de finale, contre les Whalers de Hartford.

"Bien des gens diront que les coupes Stanley, le Conn-Smythe et la Coupe Canada représentent les plus grands moments de ma carrière. Mais pour moi et pour les membres de ma famille, mon retour au jeu et mon premier match à San Jose se veulent l'un des faits marquants de ma carrière", a affirmé Lemieux.

Mais au-delà de ses exploits en matchs éliminatoires, Lemieux était aussi reconnu comme un agitateur qui avait le don de se faire détester de ses adversaires.

A ce chapitre, Lemieux a rarement autant attiré l'attention que le 29 mai 1996, lorsqu'il a servi une controversée mise en échec par derrière à l'endroit de Kris Draper, lors du sixième match de la finale d'association entre l'Avalanche et les Red Wings de Detroit.

Le visage de Draper a violemment donné contre le haut de la rampe, lui causant une commotion cérébrale et des fractures de la mâchoire, du nez et d'un os de la joue.

Le match suivant entre les deux équipes, le 26 mars 1997, a été le théâtre de nombreuses bagarres, dont une oppoosant Lemieux à Darren McCarty, le dur à cuire des Red Wings à l'époque.

En voir plus