Skip to main content

Le verre au tiers plein ou aux deux tiers vides?

Les Canadiens auront besoin de tout le monde pour tenir tête aux Golden Knights

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

LAS VEGAS - Carey Price a relevé un aspect positif malgré la défaite des siens, lundi.

« Pendant une période, nous avons prouvé que nous pouvons tenir tête aux Golden Knights », a affirmé le gardien vedette des Canadiens.

À LIRE AUSSI : La première bataille va à VegasGolden Knights : Une victoire signée par la brigade défensive

L'entraîneur par intérim Dominique Ducharme a souligné plus tard que la recette pour tenir tête aux Golden Knights pendant trois périodes, c'est de compter sur la contribution de tout le monde et que ça n'avait pas été le cas, lundi.

« Nous avons besoin de nos quatre trios et de nos six défenseurs, a-t-il affirmé. Il faut que nous soyons plus constants. Il y a des gars qui ont été solides, d'autres ordinaires. » 

Rendu à ce stade des séries éliminatoires, en demi-finale de la Coupe Stanley, on ne peut pas se permettre d'avoir trop de passagers. Les Canadiens en ont trop eu dans le match no 1 de la série, que les Golden Knights ont remporté 4-1 au T-Mobile Arena.

L'entraîneur recrue ne les a pas identifiés, mais on peut le faire pour vous en s'inspirant de la page des statistiques.

Le trio de Jesperi Kotkaniemi, avec Josh Anderson et Paul Byron, a connu une soirée difficile, avec un différentiel en défense de moins-2 pour chacun. Kotkaniemi a passé les quelque six dernières minutes de la troisième période assis au banc. Anderson a tenté une incursion vers le filet en première période qui a failli réussir. Pour le reste, on l'a peu vu.

Le « trio centenaire » a également été peu visible, surtout Joel Armia et Eric Staal. Corey Perry a essayé fort et il a bien fait sur le jeu de puissance.

En défense, ç'a été une rencontre ardue pour Brett Kulak (moins-2), le vétéran Ben Chiarot (-3), et même pour le jeune Alexander Romanov (-2). Vivement le retour au jeu de Jeff Petry! Petry a recommencé à patiner, mais il est visiblement handicapé de la main droite. En le voyant sur la glace lundi matin, on avait de la difficulté à croire qu'il puisse effectuer un retour au jeu dès mercredi. Mais la médecine parfois…

« C'est un rouage important pour nous, dans toutes les situations, a fait remarquer Joel Edmundson. Il est sur la bonne voie et nous espérons le revoir dans la formation bientôt. »

La première prestation de l'année devant une salle comble n'a pas été un facteur.

« Nous sommes sortis comme des enragés en première période, a avancé Edmundson. Nous nous sommes repliés et les avons laissés prendre le dessus. C'était agréable de jouer devant plusieurs milliers d'amateurs et nous serons meilleurs au prochain match. » 

Video: MTL@VGK, #1: Janmark redirige le tir derrière Price

Les Canadiens disent ne pas avoir été surpris par le style de jeu très combatif et la finesse des Golden Knights.

« Ils possèdent trois excellents trios, qui jouaient à un rythme soutenu, a analysé le joueur de centre Phillip Danault. Ils ont profité de leurs occasions, ce que nous n'avons pas pu faire en partant. Le vent a tourné après la première période.

« Rien de leur vitesse, de leurs contre-attaques ou de leur façon de marquer des buts ne nous a pris de court, a-t-il insisté. C'est à nous de faire les ajustements et de ne pas être des spectateurs sur la glace. Nous sommes meilleurs que ça, nous le savons. »

Il y a des attaquants qui devront se mettre à produire, comme Anderson qui n'a inscrit qu'un seul but dans ses 23 derniers matchs.

Au rayon des nouvelles positives, il y a le jeune Cole Caufield qui continue de prendre du galon. L'Américain âgé de 20 ans a dirigé six des 29 tirs des siens, marquant son premier but en carrière en séries.

« C'était spécial de marquer devant les membres de la famille, surtout de nous retrouver finalement dans le même pays, a commenté Caufield. C'est un bon sentiment, mais ce n'est pas le résultat souhaité. Nous serons encore plus affamés, mercredi. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.