Skip to main content

Le trophée Norris est remis à Brent Burns des Sharks

Il a été élu meilleur défenseur de la LNH pour la première fois après avoir mené tous les arrières de la ligue pour les buts et les points

par Lisa Dillman @reallisa / Journaliste NHL.com

LAS VEGAS - En son for intérieur, Brent Burns des Sharks de San Jose, qui a remporté le trophée Norris remis au meilleur défenseur de la LNH au Gala de la NHL 2017 et au repêchage d'expansion présenté par T-Mobile mercredi, est un partisan de hockey et un étudiant insatiable de son sport.

S'il y a un match auquel participe le défenseur des Sénateurs d'Ottawa Erik Karlsson ou un autre qui implique le défenseur du Lightning de Tampa Bay Victor Hedman, vous pouvez être assuré que Burns va le regarder.

Burns, qui avait terminé au troisième rang du scrutin pour le trophée Norris la saison dernière, est devenu le premier joueur des Sharks à recevoir cet honneur, et il recevait cette récompense pour la première fois de sa carrière.

Karlsson a terminé au deuxième rang, suivi de Hedman.

« Ce sont deux joueurs que j'adore regarder, et de qui j'apprends chaque soir », a affirmé Burns.

Ce fut une campagne exceptionnelle pour Burns, qui a été considéré par certains, du moins avant le dernier quart de la saison, comme l'un des principaux candidats au trophée Hart, remis au joueur le plus utile de la ligue.

Burns, âgé de 32 ans, a récolté 76 points (29 buts, 47 passes) en 82 matchs, menant tous les défenseurs de la ligue pour les buts et les points. Le 18 février, il avait déjà inscrit 27 buts, mais il n'a pas touché la cible à ses 16 matchs suivants. Au cours de sa disette, les Sharks ont perdu le premier rang de la section Pacifique et ont conclu la saison avec un dossier de 46-29-7.

Hedman, âgé de 26 ans, a terminé au premier rang parmi les arrières de la ligue pour les mentions d'aide (56) en plus de terminer deuxième derrière Burns avec 72 points en 79 parties. Karlsson, âgé de 27 ans, a récolté 71 points (17 buts, 54 passes) en 77 matchs, au troisième rang parmi les arrières de la LNH après avoir terminé au premier rang avec 82 points en 82 matchs en 2015-16.

Burns a été impressionné par ce que Karlsson et les Sénateurs ont accompli en séries éliminatoires, eux qui ont atteint la finale de l'Association de l'Est.

« Ils ont créé quelque chose de spécial, a souligné Burns. Il faut un peu de magie dans un aussi long parcours. C'était la même chose pour Nashville. Je crois que c'est ce que nous avions l'an dernier, alors qu'il y a simplement quelque chose qui clique et que tout devient amusant et presque facile. »

Les Sharks ont consenti à Burns une prolongation de contrat de huit ans d'une valeur de 64 millions $ le 22 novembre. Ils ont fait l'acquisition de Burns le 24 juin 2011 dans le cadre d'une transaction avec le Wild du Minnesota, qui l'avait sélectionné en première ronde (20e au total) au repêchage 2003 de la LNH en tant qu'attaquant, avant de le convertir en défenseur. 

La saison dernière, Burns a récolté 24 points (sept buts, 17 passes) en 24 matchs des séries alors que les Sharks ont atteint la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire avant de s'incliner devant les Penguins de Pittsburgh en six matchs.

Burns a insisté pour louanger son partenaire à la ligne bleue, Paul Martin.

« Je ne peux dire assez de bonnes choses au sujet de Paulie Martin et de la manière dont il m'a aidé, sur la glace et hors de celle-ci, a déclaré Burns. Sur la glace, il réalise des jeux incroyables, et il est toujours en très bonne position. Il a eu une grande importance pour moi. »

Les Sharks ont été éliminés par les Oilers d'Edmonton en première ronde de l'Association de l'Ouest cette saison. Si Burns était enthousiaste de remporter le trophée Norris, il a clairement fait savoir que le travail est inachevé à San Jose.

« En fin de compte, San Jose souhaite obtenir un trophée différent, et c'est celui-là que nous allons tenter de décrocher », a-t-il assuré.

En voir plus