Skip to main content

Le troisième duel Capitals-Canadien pourrait être un feu d'artifice

LNH.com @NHL

MONTREAL - La troisième confrontation de la saison entre les Capitals et le Canadien pourrait donner lieu à un véritable feu d'artifice au Centre Bell, samedi. Limité à un but dans les défaites de 3-0 et de 2-1 qu'il a encaissées les 28 novembre, à Washington, et 13 décembre, à Montréal, le Tricolore vient de signer trois victoires à l'aide de 18 buts.

Le CH a à son dossier six gains dans ses sept dernières sorties, huit dans ses 10 dernières.

Les Capitals font également flèche de tout bois, eux qui avant vendredi avaient remporté neuf de leurs 10 derniers matchs, 12 de leurs 13 derniers et 14 de leurs 16 derniers. Nul besoin d'évoquer leur force de frappe. Qu'il suffise de mentionner un nom: Alexander Ovechkin.

"Il s'agit peut-être de notre plus gros défi de la saison, a argué le défenseur Mike Komisarek, bien au fait des succès des Caps. Il nous arrive de parler, en cours de saison, de matchs qui représentent des unités de mesure. Celui-là en est un pour nous.

"On a frais à la mémoire les défaites qu'ils nous ont infligées, a-t-il poursuivi. Quand tout fonctionne bien, comme c'est notre cas dans le moment, on veut jouer contre des équipes de premier plan comme les Capitals. On veut se mesurer à des équipes semblables."

Les Capitals n'ont effectivement rien à voir avec les Maple Leafs de Toronto, que le Canadien a bafoués 6-2 jeudi. On ne doit pas s'attendre à ce qu'ils tentent de jouer la carte de l'intimidation, comme l'ont fait les Leafs.

L'entraîneur Guy Carbonneau a souligné l'importance pour ses troupiers de rester concentrés sur la tâche à accomplir plutôt que sur l'identité de leurs rivaux.

"Je ne demande jamais à l'équipe d'adapter son style à celui de l'adversaire, a rappelé Carbo. L'important pour nous, c'est de jouer de la même façon qu'au cours des derniers matchs. On va bien nous également et les gars ont du succès à l'attaque. Ce sera un bon défi pour nous.

"Si on joue de la même façon, je ne peux pas faire autrement que d'être confiant. Les Capitals vont aussi devoir se méfier de nous, s'ils visionnent nos trois derniers matchs."

Koivu presque prêt

L'équipe a salué le retour à l'entraînement du capitaine Saku Koivu, qui est absent depuis le 11 décembre en raison d'une blessure à la cheville droite.

Koivu a indiqué après coup qu'il devrait être en mesure de revenir au jeu au cours de la semaine prochaine.

"??a s'est bien passé pour moi, mais c'était une séance d'entraînement légère, a-t-il noté. On va voir comment ça va aller au cours des prochains jours quand je vais pousser plus fort."

Tout en mentionnant qu'il n'y a pas lieu de hâter le retour au jeu de quiconque, compte tenu des circonstances, Carbonneau a dit espérer revoir Koivu dans la formation dès mardi, à Boston.

La participation de Tom Kostopoulos au match de samedi demeure douteuse. Le patineur d'origine grecque se serait blessé à une cheville, jeudi, peu de temps avant d'engager le combat avec Jamal Mayers.

Kostopoulos fait partie du meilleur trio de l'équipe actuellement, en compagnie de Maxim Lapierre et de Guillaume Latendresse. Matt D'Agostini a patiné aux côtés des deux Québécois au Complexe sportif de Brossard, vendredi.

Carbonneau a confirmé la présence de Jaroslav Halak devant le filet. Halak, qui en sera à un cinquième départ d'affilée, a subi les deux revers aux dépens des Caps cette saison.

Steve Bégin va être réintégré dans la formation, après avoir cédé sa place au jeune Yannick Weber, jeudi. Weber pourrait de nouveau être utilisé samedi, advenant que Kostopoulos ne puisse jouer.

En voir plus