Skip to main content

Le trio de Stastny montre la voie aux Blues

Steen, Brouwer et Stastny se sont imposés jeudi dans le match no 4 face aux Stats

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

ST. LOUIS -- Le résultat n'a pas été favorable aux Blues de St. Louis dans le match no 4 de la série de deuxième ronde dans l'Association de l'Ouest contre les Stars de Dallas, mais St. Louis doit être satisfait de la performance du trio composé de Paul Stastny, Troy Brouwer et Alexander Steen.

Stastny, joueur de centre qui a remporté 58,6 pour cent de ses mises en jeu en passant en moyenne 21:08 par match dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016, a présenté sa meilleure performance offensive du tournoi printanier.

Stastny a marqué son premier but des séries pour créer l'égalité dans le match no 4, il a enregistré huit des 26 tirs au but des Blues (30,7 pour cent) et il a remporté 19 de ses 28 mises en jeu, tout en affrontant le premier trio des Stars, composé de Jamie Benn, Patrick Sharp et Cody Eakin.

Conjointement à l'ailier droit Brouwer (quatre) et l'ailier gauche Steen (trois), le trio a totalisé 15 tirs dans une défaite de 3-2 qui s'est terminée sur le but d'Eakin à 2:58 de la prolongation.

La série quatre de sept est égale 2-2. Le match no 5 aura lieu au American Airlines Center samedi (13h H.E.; TVA Sports, SN, NBCSN).

Stastny avait amassé trois aides en 10 matchs avant de toucher la cible dans le match no 4.

« Il était phénoménal pour nous dans le cercle des mises en jeu pendant toute la saison, a dit Brouwer. Nous amorçons la majorité de nos présences en territoire défensif et si nous pouvons gagner la mise en jeu, ça nous aidera beaucoup à quitter la zone.

« Il rôdait devant le filet [jeudi]. Je crois qu'il a pris huit lancers. Il n'avait marqué aucun but avant hier, et nous avons discuté de l'aider à en marquer un, je suis donc heureux de le voir inscrire son nom sur la feuille de pointage. »

« Je crois que nous étions très solides (en tant que trio), a ajouté Stastny. Nous avons créé plusieurs chances, mais nous n'avons pas été récompensés. C'est drôle, même en dirigeant 15 ou 16 tirs vers le filet, nous aurons pu marquer deux ou trois buts, mais nous n'en avons inscrit qu'un. Si nous restons fidèles au plan, les buts viendront. »

L'entraîneur des Blues Ken Hitchcock avait une explication simple pour les succès de Stastny.

« C'est parce qu'il joue à un niveau élevé, a lancé Hitchcock. À ce stade de la saison, les tactiques ne sont pas aussi importantes. Il joue à un niveau très élevé, peut-être son mieux depuis son arrivée ici. Cela lui a permis d'avoir du succès, d'avoir un impact sur le jeu et de forcer l'autre équipe, que ce soit Chicago ou Dallas, à se concentrer sur lui en raison de sa compétitivité.

« Pour la plupart, le trio a bien contrôlé le match. Ils ont été mis au défi. Ils ont dû affronter un des meilleurs trios dans la LNH et ils ont fait un bon travail. »

En voir plus