Skip to main content

Crosby prêt à répondre à Backstrom et compagnie

Le trio du joueur vedette des Penguins ne veut pas s'en laisser imposer dans le deuxième match face aux Capitals

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste senior NHL.com

ARLINGTON, Virginie - Le joueur de centre Sidney Crosby des Penguins de Pittsburgh s'attendait d'être confronté au gros trio des Capitals de Washington dès le premier match de la série. Il était heureux de se frotter aux Nicklas Backstrom, Alex Ovechkin et T.J. Oshie parce que c'est un défi stimulant pour un joueur de sa trempe.

 

« J'estime que nous pouvons générer de l'attaque contre eux », a opiné Crosby, vendredi.

Peut-être que les Penguins vont en produire davantage dans le deuxième match de la série de deuxième tour de l'Association de l'Est samedi (20h HE; TVA Sports, CBC, NBC). Backstrom et ses acolytes ont eu le meilleur dans la rencontre numéro un jeudi, pavant la voie au gain de 4-3 en prolongation des Capitals.

Crosby a affronté Backstrom pendant 14 minutes 31 secondes des 19:56 minutes qu'il a passées sur la glace à cinq-contre-cinq. Ça s'est inscrit dans la continuation de la tendance observée au cours des deux derniers duels entre les équipes en saison régulière (les 20 mars et 7 avril).

« Il arrive parfois que les deux entraîneurs sont à l'aise avec le même jumelage, a affirmé l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan. Nous sommes assurément à l'aise avec celui-là. »

Le trio de Crosby, complété par Conor Sheary et Patric Hornqvist, a mal paru dans le match inaugural de la série. Les trois joueurs ont été sur la patinoire pour chacun des trois buts d'Oshie, terminant la soirée avec un rendement en défense de moins-3 chacun.

Cela dit, les membres du trio n'ont pas été si mauvais que cette statistique puisse l'illustrer.

« Vous n'appréciez pas d'être sur la glace pour des buts des adversaires, sûrement pas. Mais j'ai connu plusieurs pires matchs que celui-là sans les terminer à moins-3, a relevé Crosby. Ça arrive qu'il y ait de ces matchs où on a le sentiment d'être dominé par un trio. Je n'ai pas eu ce sentiment-là jeudi. »

Le trio n'est effectivement pas à blâmer pour les trois buts d'Oshie. Il a plutôt bien fait. Il a libéré sa zone avec aisance. Il a exercé une bonne maîtrise de la rondelle. Crosby a été plus-4 dans les tentatives de tirs contre Backstrom (17-13). Il a remporté 12 mises au jeu sur 16 face au joueur de centre numéro un des Capitals.

« J'estime que nous avons fait plusieurs bonnes choses, a argué Crosby. Ça ne fonctionne pas parfois comme vous le souhaitez. Nous avons provoqué plusieurs bonnes occasions à l'attaque. »

Mais ça ne s'est pas traduit par des buts et c'est la raison pour laquelle on a parlé vendredi de la domination du trio de Backstrom dans le premier acte. Si la tendance devait se maintenir, les Penguins n'auront aucune chance de gagner la série.

« Le trio de Backstrom a fourni trois buts, il a donc eu le meilleur, il n'y a aucun doute, a constaté Hornqvist. C'est à notre tour de changer ça samedi et d'être prêt à le faire parce que nous devrons connaître un fort match. »

Le trio devra générer davantage d'occasions de plus grande qualité.

« Nous devons afficher l'attitude que nous pouvons également marquer des buts, a résumé Crosby. C'est un bon trio que celui de Backstrom et il va avoir ses chances. Nous devons obtenir les nôtres également. »

En voir plus