Skip to main content

Le trio de Lapierre pourra-t-il relancer l'attaque à cinq du Canadien?

LNH.com @NHL

NEW YORK - Une bonne attaque à cinq ne cache aucun secret. C'est pourquoi Guy Carbonneau n'hésitera pas à alterner, s'il le faut, ses quatre trios en supériorité numérique contre les Rangers de New York, mercredi.

"Il n'y a aucun secret. Ca prend du talent et de l'instinct. Mais surtout, du travail", a rappelé Carbonneau avant de prendre l'avion vers la métropole américaine.

"Les autres clubs sont de mieux en mieux préparés. Ils ferment le jeu, a-t-il ajouté. Il faut donc changer des choses en zone neutre. Comme d'y aller avec moins de finesse."

Carbonneau entend employer l'unité de Kostopoulos-Lapierre-Latendresse. Ces trois joueurs sont assurément plus reconnus pour leur travail que leur finesse.

"J'ai quatre trios à ma disposition", a-t-il insisté.

Le 27e rang

Le Canadien occupe le 27e rang (13,4 pour cent) en infériorité numérique. L'équipe devra améliorer son rendement pour demeurer dans le peloton de tête. Carbonneau espère que le trio de Lapierre pourra s'acquitter de ce nouveau mandat.

Lapierre, justement, excelle dans les mises en jeu, une lacune qu'on a pu observer en supériorité numérique.

"C'est une des raisons, reconnaît l'entraîneur. Et puis on n'a rien à perdre. Nous sommes presque au 30e rang. Il faut donc essayer autre chose."

Guillaume Latendresse apprécie l'occasion de jouer en avantage numérique.

"Ca fait trois ou quatre semaines que le trio va bien. On obtient de bons résultats. Il faut juste faire attention de ne pas baisser de tempo."

Latendresse reconnaît la nécessité d'avoir un jeu de puissance efficace.

"Notre classement serait meilleur si notre attaque à cinq fonctionnait comme au cours des deux dernières années."

Un match "parfait"

Le Canadien va affronter à New York une formation qui vient de disputer son meilleur match de la saison. Les Rangers ont eu raison des Penguins de Pittsburgh 4-0 pour conclure leur première moitié de saison sur une note victorieuse. Les Rangers (24-14-3) ont récolté 51 points en 41 matchs, soit sept de plus que la saison dernière. Ils affichent un rendement de 2-3-1 à leurs six derniers matchs.

"C'est ce qui arrive lorsqu'on suit le plan de match et qu'on joue de façon déterminé et intelligente pendant 60 minutes", a déclaré Chris Drury au quotidien Newsday.

Henrik Lundqvist a enregistré le jeu blanc, son premier de la campagne. Il est aussi devenu le cinquième gardien de l'histoire à remporter au moins 20 victoires à ses quatre premières saisons dans la Ligue nationale.

En voir plus