Skip to main content

Le Tricolore va attendre le Wild de pied ferme cette fois

On tentera de venger l'affront subi au Minnesota il y a une semaine

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Le Wild du Minnesota avait coupé court à la tentative de relance des Canadiens de Montréal chez lui, la semaine dernière. Les joueurs du CH voudront éviter qu'il vienne freiner une autre amorce de succès au Centre Bell, jeudi (19 h 30 HE; RDS, TSN2, FS-N).

« Nous avons une revanche à prendre », a affirmé le joueur de centre Phillip Danault, en évoquant la défaite de 6-3 encaissée au Xcel Energy de Minneapolis-St. Paul, jeudi.

 

Le Tricolore avait remporté ses deux matchs précédant sa visite au Minnesota et il a gagné ses trois rencontres suivantes.

« Nous étions sortis mollo pas mal, a renchéri Danault. Si nous jouons pendant tout le match, ça devrait bien aller. »

Le Wild s'était vite forgé une avance de 3-0 en première période contre Carey Price, qui est à l'écart du jeu depuis ce temps. 

« Ce n'est qu'une question de mieux commencer la rencontre et d'être sur la même page, a répété Danault. Nos deux matchs suivants à l'étranger nous ont permis de nous replacer et nous avons bien joué mardi (victoire de 3-2 contre les Golden Knights de Vegas). Nous devons être soucieux des détails et déployer de la vitesse. C'est de cette façon que nous gagnerons des matchs. » 

Les astres sont alignés pour que les Canadiens (7-8-2) connaissent une fructueuse semaine. Comme ç'a été le cas pour les Golden Knights de Vegas, le Wild (5-6-2) et les Sabres de Buffalo (samedi) en seront à leur deuxième rencontre en autant de soirées lors de leur passage au Centre Bell.

« L'atmosphère est meilleure et la confiance est revenue pour tout le monde, a résumé Danault. Si tout le monde se donne pendant 60 minutes, c'est à ce moment que nous sommes à notre mieux. »

Danault, Andrew Shaw et Max Pacioretty obtiennent beaucoup de succès depuis que l'entraîneur Claude Julien les a jumelés, avec une récolte de 21 points en sept matchs.

« C'est l'équipe qui va bien, l'équipe », a insisté Pacioretty quand on l'a interrogé au sujet de ses propres succès.

« Nous jouons très bien et nous devons poursuivre dans la même voie. Nous affichons un sentiment d'urgence et c'est visible dans notre rendement, a-t-il élaboré. Nos succès sont attribuables à plusieurs facteurs. Individuellement, les gars ont retrouvé un bon niveau de confiance. C'est un élément crucial.

« La cohésion est également de retour et tout le monde s'entraide en étant heureux des succès que les autres connaissent. Dans ce temps-là, la communication est plus facile à établir et nous jouons avec beaucoup plus d'entrain. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.