Skip to main content

Le Tricolore stoppe sa série de défaites à trois en défaisant les Bruins 4-2

LNH.com @NHL

BOSTON - Le Tricolore a stoppé à trois sa séquence de défaites, jeudi, en prenant la mesure des Bruins de Boston 4-2 devant 14 977 spectateurs au TD Banknorth Garden.

Le Tricolore a le numéro des Bruins cette saison, ayant remporté les quatre confrontations jusqu'à maintenant.

Jeudi, ils ont tôt fait de prendre les devants 3-0. Les Bruins n'ont pas abandonné, mais le but de Mathieu Dandenault à 6:45 de la fin du troisième tiers leur a brisé les reins.

Pour Dandenault, c'était un premier but en 18 matchs. Chris Higgins, Kyle Chipchura et Tomas Plekanec ont été les autres marqueurs du bleu-blanc-rouge. Le défenseur recrue Ryan O'Byrne a récolté deux passes à ses débuts dans la LNH.

Phil Kessel et P.J. Axelsson ont fourni la réplique des perdants. Avec une aide, Marc Savard a étiré à 12 sa série de matchs d'affilée avec au moins un point. Les 28 passes inscrites à son dossier représentent un sommet dans la LNH.

Guy Carbonneau a dû modifier ses trios à compter de la fin de la deuxième période, en raison de la perte des attaquants Bryan Smolinski (genou droit) et Steve Bégin (épaule gauche) qui se sont blessés.

Carey Price a remporté le duel de gardiens recrues l'opposant au Finlandais Tuukka Rask. Price a repoussé 24 lancers; Rask 26.

3-0!

Les Bruins ont été amorphes d'entrée de jeu, à leur retour à domicile à la suite d'un long voyage de six matchs. Le Canadien en a profité pour se forger une avance de trois buts dès la première période.

Le 12e but de Higgins a commencé le bal, à 3:03. Il a mis fin à la disette de 0-en-15 de l'équipe en supériorité numérique. Positionné à la gauche de Rask, Higgins n'a eu qu'à pousser le retour du lancer de Roman Hamrlik.

Chipchura a fait 2-0 à 13:40, le tir des poignets qu'il a décoché faisant mal paraître le jeune gardien des Bruins. La rondelle lui est passée entre les jambières. Sur la séquence, le défenseur Ryan O'Byrne a récolté un premier point dans la LNH.

Rask a aussi paru chancelant sur le but de Plekanec, à 18:18. A sa décharge, le disque a été dévié dans sa trajectoire par le bâton de Zdeno Chara.

Le dur à cuire des Bruins, Jeremy Reich, a par la suite cherché à provoquer une étincelle en narguant Maxim Lapierre. Il a plutôt trouvé Francis Bouillon sur son chemin. Le défenseur du CH a eu le meilleur, renversant son rival sur la glace après l'avoir atteint de quelques droites.

Méconnaissables Bruins

Les Bruins ont été méconnaissables en deuxième période. On a assisté à tout un revirement de situation. L'avance du Tricolore avait fondu à un but, à la fin.

Les hôtes se sont dégourdis et ils ont multiplié les coups d'épaule après avoir marqué en supériorité, à 6:10. Kessel a fait dévier le tir en provenance de la ligne bleue de Dennis Wideman.

Axelsson a rétréci l'écart davantage, à 8:41, en concrétisant la manoeuvre de Marc Savard, neuf secondes après la sortie du banc des pénalités d'Alex Kovalev.

Le reste de la période a été tout à l'avantage des Bruins, qui ont eu le meilleur 13-3 dans les lancers.

En voir plus