Skip to main content

Le Tricolore stoppe sa série de défaites à trois en défaisant les Bruins 4-2

LNH.com @NHL

BOSTON - Le Tricolore a stoppé à trois sa séquence de défaites, jeudi, en prenant la mesure des Bruins de Boston 4-2 devant 14 977 spectateurs au TD Banknorth Garden.

Le Tricolore a le numéro des Bruins cette saison, ayant remporté les quatre confrontations jusqu'à maintenant.

Jeudi, ils ont tôt fait de prendre les devants 3-0. Les Bruins n'ont pas abandonné, mais le but de Mathieu Dandenault à 6:45 de la fin du troisième tiers leur a brisé les reins.

Pour Dandenault, c'était un premier but en 18 matchs. Chris Higgins, Kyle Chipchura et Tomas Plekanec ont été les autres marqueurs du bleu-blanc-rouge. Le défenseur recrue Ryan O'Byrne a récolté deux passes à ses débuts dans la LNH.

Phil Kessel et P.J. Axelsson ont fourni la réplique des perdants. Avec une aide, Marc Savard a étiré à 12 sa série de matchs d'affilée avec au moins un point. Les 28 passes inscrites à son dossier représentent un sommet dans la LNH.

Guy Carbonneau a dû modifier ses trios à compter de la fin de la deuxième période, en raison de la perte des attaquants Bryan Smolinski (genou droit) et Steve Bégin (épaule gauche) qui se sont blessés.

Carey Price a remporté le duel de gardiens recrues l'opposant au Finlandais Tuukka Rask. Price a repoussé 24 lancers; Rask 26.

3-0!

Les Bruins ont été amorphes d'entrée de jeu, à leur retour à domicile à la suite d'un long voyage de six matchs. Le Canadien en a profité pour se forger une avance de trois buts dès la première période.

Le 12e but de Higgins a commencé le bal, à 3:03. Il a mis fin à la disette de 0-en-15 de l'équipe en supériorité numérique. Positionné à la gauche de Rask, Higgins n'a eu qu'à pousser le retour du lancer de Roman Hamrlik.

Chipchura a fait 2-0 à 13:40, le tir des poignets qu'il a décoché faisant mal paraître le jeune gardien des Bruins. La rondelle lui est passée entre les jambières. Sur la séquence, le défenseur Ryan O'Byrne a récolté un premier point dans la LNH.

Rask a aussi paru chancelant sur le but de Plekanec, à 18:18. A sa décharge, le disque a été dévié dans sa trajectoire par le bâton de Zdeno Chara.

Le dur à cuire des Bruins, Jeremy Reich, a par la suite cherché à provoquer une étincelle en narguant Maxim Lapierre. Il a plutôt trouvé Francis Bouillon sur son chemin. Le défenseur du CH a eu le meilleur, renversant son rival sur la glace après l'avoir atteint de quelques droites.

Méconnaissables Bruins

Les Bruins ont été méconnaissables en deuxième période. On a assisté à tout un revirement de situation. L'avance du Tricolore avait fondu à un but, à la fin.

Les hôtes se sont dégourdis et ils ont multiplié les coups d'épaule après avoir marqué en supériorité, à 6:10. Kessel a fait dévier le tir en provenance de la ligne bleue de Dennis Wideman.

Axelsson a rétréci l'écart davantage, à 8:41, en concrétisant la manoeuvre de Marc Savard, neuf secondes après la sortie du banc des pénalités d'Alex Kovalev.

Le reste de la période a été tout à l'avantage des Bruins, qui ont eu le meilleur 13-3 dans les lancers.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.