Skip to main content

Le Tricolore ne voudra pas faire amende honorable

On a encore frais à la mémoire la dégelée de 10-0 encaissée à Columbus, le mois dernier

par Robert Laflamme et Craig Merz @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens et Al Montoya retournent sur les lieux du massacre du 4 novembre, vendredi. L'objectif : réduire le plus possible au silence le canon des Blue Jackets de Columbus.

La dernière fois, ça s'était plutôt mal passé pour le CH et le gardien réserviste, humiliés 10-0.

L'entraîneur Michel Therrien a confirmé la présence de Montoya devant le filet.

« Ça n'a rien à voir avec notre dernier match là-bas, a-t-il élaboré. Nous respectons simplement notre philosophie dans les situations de deux matchs disputés en autant de soirs. »

L'équipe s'est de plus rendue en Ohio à la suite de la défaite de 4-2 encaissée contre le Wild du Minnesota sans le défenseur Alexei Emelin, qui va rater un deuxième match en autant de soirs après avoir assisté à la naissance de son troisième enfant, une fille, jeudi.

Le Tricolore est déjà privé des services du vétéran défenseur Andrei Markov.

L'attaquant Sven Andrighetto a été rappelé des IceCaps de St. John's.

Face au Wild, Therrien a surutilisé quatre défenseurs, confinant Zach Redmond et Joel Hanley à des rôles de réservistes (moins de sept minutes de temps d'utilisation chacun).

Shea Weber, qui a amassé une passe pour mettre fin à une séquence de 10 matchs sans point, a été au cœur de l'action pendant 30 minutes. Nathan Beaulieu (27:43), Jeff Petry (26:37) et Mark Barberio (22:01) ont aussi été fort occupés.

« Malheureusement pour les Canadiens, ils ont surutilisé quatre défenseurs et ils ont paru quelque peu fatigués vers la fin », a noté l'entraîneur du Wild Bruce Boudreau.

« Nous ne pensions qu'à gagner ce match », a expliqué son homologue Therrien.

La fatigue pourrait de nouveau être un facteur vendredi, même si les Blue Jackets ont aussi été en action jeudi. Ils ont eu la partie plus facile en malmenant les Penguins de Pittsburgh 7-1. C'était leur 11e victoire de suite!

Beaulieu a dit souhaiter, en esquissant un sourire, que les Blue Jackets aient épuisé leur banque de buts contre les champions de la Coupe Stanley. Il ne doit pas trop compter là-dessus.

Beaulieu, Carey Price et Therrien ont tous soutenu que l'équipe ne se présentera pas à Columbus animée d'un sentiment de vengeance quelconque ou encore pour faire amende honorable.

« Nous n'abordons pas le match en voulant racheter la piètre performance que nous avons livrée là-bas la dernière fois, a dit Beaulieu. Nous avons en tête ce qui s'est passé. Nous savons ce que nous devons faire. Les Blue Jackets sont une puissance dans la ligue, l'équipe de l'heure en tout cas.

« Ce n'est pas le match de la rédemption pour nous, a renchéri Price. Ça ne s'est pas bien passé pour nous la dernière fois. C'est un nouveau match et un nouveau défi. En espérant que nous ne répétions pas l'expérience. »

Les Canadiens vont amorcer leur plus longue séquence de matchs à l'étranger de la saison, soit sept, qui va s'échelonner entre le 23 décembre et le 7 janvier de la nouvelle année.

Au retour de Columbus, ce sera la pause de Noël. On va reprendre la route le 27 décembre pour Tampa, où l'affrontement contre le Lightning est prévu pour le lendemain. Les Panthers de la Floride et les Penguins de Pittsburgh seront les adversaires suivants, les 29 et 31 décembre. 

Pour bien commencer l'année 2017, le 3 janvier, quoi de mieux que des retrouvailles avec le défenseur P.K. Subban contre les Predators de Nashville. 

Dallas (Stars) et Toronto (Maple Leafs) seront les deux dernières destinations, les 4 et 7 janvier.

Des Blue Jackets déchaînés

Les Blue Jackets de Columbus se trouvent au sommet du classement de la LNH aussi tard dans la saison pour la première fois de leur histoire. Ils sont à égalité avec les Blackhawks de Chicago avec 48 points, mais ont disputé quatre matchs de moins. Leur séquence de 11 gains de suite est la plus longue du genre dans la LNH cette saison, et elle améliore de deux victoires le record précédent des Blue Jackets. Ils montrent aussi un dossier de 12-0-1 à leurs 13 derniers matchs, ce qui égale le record d'équipe pour le plus grand nombre de matchs consécutifs avec au moins un point établi entre le 18 mars et le 11 avril 2015 (12-0-1). Ils ont dominé leurs adversaires 44-17 au cours de leur séquence victorieuse, et ils occupent le premier rang de la ligue avec une moyenne de 3,42 buts par match. Après avoir vaincu les Penguins de Pittsburgh 7-1 jeudi, les Blue Jackets vont compléter la huitième de leurs 19 séquences de deux matchs en deux soirs, un sommet dans la LNH. Ils montrent une fiche de 10-2-3 dans ces rencontres, incluant un dossier de 3-1-3 dans les deuxièmes parties. L'entraîneur John Tortorella affirme qu'il ne considère pas la victoire de 10-0 signée contre les Canadiens le mois dernier comme un tournant pour les Blue Jackets. « Il s'agit d'une aberration, a-t-il affirmé jeudi. Nous avons placé ce match derrière nous et nous nous sommes préparés pour le match suivant. Un tournant? Je ne sais pas. Je veux simplement que nous soyons toujours prêts à chacune des journées à offrir le meilleur rendement possible, puis nous allons voir comment les choses tombent en place. » Les Blue Jackets n'ont pas tenu d'entraînement matinal vendredi.

Alignement prévu des Canadiens

Max Pacioretty -- Phillip Danault -- Alexander Radulov
Paul Byron -- Torrey Mitchell -- Brendan Gallagher
Artturi Lehkonen -- Tomas Plekanec -- Brian Flynn
Chris Terry -- Michael McCarron -- Daniel Carr

Nathan Beaulieu -- Shea Weber
Mark Barberio -- Jeff Petry
Joel Hanley -- Zach Redmond

Al Montoya
Carey Price

Rayés de l'alignement : Alexei Emelin, Sven Andrighetto 
Blessés : Andrei Markov (bas du corps), Alex Galchenyuk (genou), David Desharnais (genou), Andrew Shaw (commotion cérébrale), Greg Pateryn (cheville)

 
Alignement prévu des Blue Jackets

Brandon Saad -- Alexander Wennberg -- Nick Foligno
Boone Jenner -- Brandon Dubinsky - Cam Atkinson
Matt Calvert -- William Karlsson -- Josh Anderson
Scott Hartnell -- Lukas Sedlak - Sam Gagner

Zach Werenski -- Seth Jones
Jack Johnson -- David Savard
Markus Nutivaara -- Ryan Murray

Sergei Bobrovsky
Curtis McElhinney

Rayés de l'alignement : Scott Harrington, Dalton Prout 
Blessé : David Clarkson (bas du corps)

En voir plus