Skip to main content

Le Tricolore fait payer cher la mollesse des Sabres

Pacioretty y va de trois buts et Desharnais salue son retour avec un filet

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Revigorés par l'afflux de sang nouveau, les Canadiens de Montréal ont fait goûter leur médecine aux Sabres de Buffalo qu'ils ont défaits 5-2 au Centre Bell, mardi.

Max Pacioretty a réussi un tour du chapeau, ses 22e, 23e et 24e filets de la saison, et David Desharnais a salué son retour au jeu après une absence de deux mois en ajoutant un but. Paul Byron a été l'autre buteur tandis que le défenseur Andrei Markov, qui revenait après avoir manqué 19 matchs, a amassé une passe. 

Alexander Radulov a mis la table pour deux des buts du sixième tour du chapeau en carrière du capitaine et Phillip Danault a glané deux passes pour une récolte totale de sept points pour le trio.

« L'équipe a été très énergique. La pause du Match des étoiles a été profitable, a commenté l'entraîneur Michel Therrien. Le trio a été très productif. Avec l'énergie que nous avions, nous avons été en mesure d'appliquer une forte pression sur la défense des Sabres et de nous donner une confortable avance. » 

Video: Pacioretty marque trois fois et le CH l'emporte

Pacioretty s'est hissé au deuxième rang des buteurs de la LNH, derrière Sidney Crosby des Penguins de Pittsburgh.

« Ah oui vraiment », a-t-il réagi quand on lui a souligné la chose. « Je m'en fiche complètement. »

Pacioretty reste fidèle au discours qu'il tenait quand il avait de la difficulté à trouver le fond du filet en octobre et en novembre. Il a préféré s'attarder sur l'effort collectif de ses coéquipiers.

« Quand nous sommes énergiques, nous avons quatre trios qui peuvent embêter les défenseurs adverses. Ça permet à tout le monde d'apporter une contribution à l'attaque. Ça complique la tâche de l'entraîneur adverse qui ne sait plus quels défenseurs opposer à nos trios. 

« À un moment donné en deuxième période, nous avons fait trois changements de trio au cours d'une seule présence des deux mêmes défenseurs des Sabres, a illustré le capitaine. Ils ne pouvaient pas aller changer en raison de la pression que nous exercions en zone offensive. »

Le nouveau venu en défense Nikita Nesterov a bien paru aux côtés du vétéran Markov, terminant la soirée avec un différentiel de plus-2 pour 14:21 de temps d'utilisation.

« J'ai beaucoup aimé son match, a affirmé Therrien. Il possède un bon sens du jeu, il patine avec aisance et il effectue de bonnes relances. Ça l'a aidé de jouer avec son compatriote (russe) Andrei Markov. Ils se connaissent et ils ont beaucoup communiqué ensemble. »

Privé d'un jeu blanc avec 1,7 seconde à jouer face aux Flames de Calgary, la semaine dernière, Carey Price a perdu son blanchissage à 3:56 de la fin du temps réglementaire. Il a effectué 14 de ses 35 arrêts en troisième période.

Le défenseur Dmitry Kulikov a inscrit son premier de la saison - et premier dans l'uniforme des Sabres - a fait 5-1 avant que Brian Gionta n'ajoute son 12e but cette saison en supériorité numérique à 17:48.

Le gardien des Sabres Robin Lehner n'a pas eu la même chance qu'à sa dernière à Montréal, le 21 mars. Il faut dire qu'il a reçu un très mauvais soutien de ses coéquipiers qui ont multiplié les revirements. Lehner a été confronté à 34 tirs.

But du match

Pacioretty qui dégaine de l'enclave pour son deuxième but, à 7:47 du deuxième vingt. Radulov a provoqué le revirement derrière le but des Sabres. Danault a récupéré la rondelle avant de la retourner du revers à son coéquipier russe qui, du coin gauche, a parfaitement repéré Pacioretty.

Video: BUF@MTL : Pacioretty récidive

Arrêt du match

Price qui effleure le disque de la mitaine devant le tir d'Evander Kane, fin seul devant lui, à 10:12 du premier vingt, au moment où le score était 0-0.

Video: BUF@MTL : Price se dresse devant Kane

Sous le radar

Arturri Lehkonen qui a la présence d'esprit de continuer de jouer en voyant la rondelle rebondir dans le territoire des Sabres du centre de la glace. Le jeune Finlandais a orchestré la pièce de jeu qui a mené au but de Byron, sans même obtenir une passe en guise de récompense.

Jeu du match

Le but de Byron justement, qui a fait 4-0 à 18 :38 du deuxième tiers. L'échange qui a suivi l'intervention judicieuse de Lehkonen, entre Plekanec, Markov et Byron, a été de toute beauté. 

Video: BUF@MTL : Byron marque son 14e de la saison

Ce qu'ils ont dit

« Nous les avons nourris avec tous les revirements que nous avons commis. Les buts qu'ils ont marqués et plusieurs des occasions qu'ils ont eues, ç'a été nous qui leur avons donné la rondelle. Quand vous péchez de la sorte contre une équipe créative et rapide comme les Canadiens, ils vont vous le faire payer chèrement et c'est ce qu'ils ont fait. » -- Le joueur de centre Jack Eichel des Sabres.

« Ç'a fait du bien d'avoir du repos. Nous avions joué quelque chose comme 10 matchs en 15 jours (NDLR 10 matchs en 18 jours). C'était agréable de voir deux joueurs blessés être de retour. "Davey", "Markie" et le nouveau en défense (Nesterov) ont connu un bon match, tout le monde a bien joué. J'ai moins apprécié les deux buts que nous avons donnés à la fin. Nous ne pouvons pas faire ça. Nous devons permettre à Carey d'obtenir un jeu blanc » - L'attaquant Alexander Radulov des Canadiens. 

Ce qu'il faut savoir

Les matchs au Centre Bell se suivent pour Zach Bogosian, mais sont loin de se ressembler. Le défenseur, héros de la victoire des Sabres en prolongation le 21 mars, a été sur la glace pour les cinq buts des Canadiens et pour aucun des siens. Il a donc terminé la soirée avec une fiche de moins-5.

La suite

Canadiens : Affrontent les Flyers à Philadelphie jeudi (19 h (HE); RDS, SNE, CSN-PH, NHL.TV).
Sabres : Accueillent les Rangers de New York, jeudi (19 h 30 (HE); TVA Sports, SNO, NBCSN, NHL.TV).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.