Skip to main content

Le style de jeu de Watson est indispensable aux Predators en séries

L'attaquant de profondeur voudra continuer de connaître du succès à des moments clés dans le match no 2 contre l'Avalanche

par Robby Stanley / Correspondant NHL.com

NASHVILLE - Ce n'est pas un rôle qui attire le plus de reconnaissance, mais l'attaquant des Predators de Nashville Austin Watson pratique un style de jeu efficace dans les deux sens de la patinoire qui est indispensable pour ses coéquipiers.

Après avoir marqué un total combiné de neuf buts de 2012 à 2017, Watson a conclu la saison régulière avec 14 filets. Il a marqué le premier but des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour les Predators dans la victoire de 5-2 des siens lors du match numéro 1 de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest contre l'Avalanche du Colorado, jeudi, en plus d'avoir repris la rondelle en défensive trois fois et distribué trois mises en échec.

« Je pense que je me suis amélioré avec le temps depuis que je suis ici, a dit Watson. Je veux obtenir des responsabilités. Je veux qu'on puisse compter sur moi. Être sur la glace dans les moments clés, c'est ce que tous les joueurs de hockey veulent. Je suis reconnaissant de pouvoir être sur la glace dans ces moments-là et de savoir que l'oncompte sur moi et je veux continuer de faire du bon travail. »

Le match no 2 de la série quatre de sept aura lieu au Bridgestone Arena samedi (15 h HE, NBC, CNBC, TVAS, SNW, SNP).

Watson a été repêché en première ronde, 18e au total, lors du Repêchage 2010 de la LNH et il a connu des saisons productives avec les Admirals de Milwaukee dans la Ligue américaine de hockey. Il a marqué 20 buts ou plus à trois reprises avec les Admirals de 2012 à 2015, mais ce n'est pas le rôle qu'on lui a confié à la base chez les Predators, alors qu'il a été placé parmi les deux derniers trios de l'équipe.

« C'est un gars qui a marqué beaucoup dans le passé », a affirmé l'entraîneur de Nashville Peter Laviolette. Lorsqu'il a été repêché, il a connu des saisons de 20 buts à Milwaukee. Parfois, quand tu arrives dans la LNH, tu obtiens un autre rôle, mais ça ne veut pas dire que tu as perdu tes instincts offensifs. »

Les Predators ont largement utilisé Watson en infériorité numérique cette saison et en fin de match pour conserver des avances. Atteindre un sommet au chapitre des buts cette saison était la prochaine étape de son développement, selon ses coéquipiers.

« Ç'a été génial », a mentionné l'attaquant Filip Forsberg. « En voyant le type de joueur qu'il était à Milwaukee, on voyait qu'il avait un côté offensif avec tous ces buts, mais il a également fait preuve de maturité. Il a joué lors de moments clés pour contenir les lignes adverses et il a marqué de gros buts pour nous. C'est l'un des joueurs sur lesquels on peut le plus compter et il a été excellent pour nous toute l'année. »

Laviolette a placé Watson sur un trio avec Nick Bonino et Colton Sissons lors du match no 1 et ils ont joué une bonne partie du match contre l'unité principale de l'Avalanche composée de Nathan MacKinnon, Gabriel Landeskog et Mikko Rantanen. Watson était satisfait du travail de son unité.

« MacKinnon est peut-être, avec [l'attaquant des Oilers d'Edmonton] Connor McDavid, l'un des joueurs les plus rapides de la Ligue, a noté Watson. Ils ont une bonne chimie. Ils ont joué ensemble toute l'année. Évidemment, ils ont grandement produit. De notre côté, il faut simplement être durs avec eux et prendre de bonnes décisions. Si tu leur donnes de l'espace ou des revirements, ils vont contre-attaquer rapidement. »

Watson a également amassé une mention d'aide sur le but dans un filet désert de Sissons lors du match no 1. Il a battu MacKinnon pour une rondelle libre et a raté son tir avant que Sissons fasse 5-2 Nashville.

L'unité de Watson pourrait être confrontée à celle de MacKinnon à quelques reprises dans le match no 2.

« Nous voulons jouer en territoire offensif, a expliqué Watson. Si nous les forçons à jouer en défensive, nous limitons leurs occasions de marquer. Il faut que ce soit difficile de jouer contre nous. Tu veux aider l'équipe à connaître du succès et si c'est ce qu'il faut faire, tant mieux. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.