Skip to main content

Le spectacle Pekka Rinne au Centre Bell

Le gardien des Predators de Nashville est sensationnel dans le gain de 3-2 des siens en fusillade face aux Canadiens de Montréal

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - P.K. Subban a de nouveau été accueilli comme un roi ou presque au Centre Bell, mais les Canadiens de Montréal n'allaient pas le laisser régner facilement sur son trône. Le Tricolore a mis du coeur à l'ouvrage, mais ça n'a pas empêché les Predators de Nashville de l'emporter 3-2 aux tirs de barrage, samedi, au terme d'une soirée très forte en émotions.

Le défenseur Ryan Ellis a été le seul marqueur de la séance des échappées.

Pekka Rinne a fermé la porte à double tour. Sensationnel, le vétéran gardien finlandais a été littéralement privé le CH des deux points de classement. Rinne a terminé la soirée avec 47 arrêts, incluant 10 uniquement en surtemps.

« Nous aurions certainement mérité un meilleur sort. Nous méritions de gagner le match, a claironné l'entraîneur Claude Julien. Ç'a été un duel de gardiens qui ont gardé le match serré. Je n'ai rien de négatif à dire de l'équipe parce que nous avons été très solides du début jusqu'à la fin. Nous avons tout fait pour gagner et nous aurions dû gagner. »

Son homologue Peter Laviolette a en quelque sorte corroboré l'analyse de Julien, mais en utilisant d'autres mots.

« Notre gardien a été formidable, l'a encensé Laviolette. Il a été notre étoile individuelle parce que nous n'avons pas bien joué devant lui. Nous ne pouvons pas continuellement nous fier de la sorte au brio de notre gardien. » 

Jonathan Drouin avait provoqué la prolongation au moment où le CH attaquait à six joueurs, avec 1:14 à jouer au dernier vingt.

Brendan Gallagher, avec son 20e de la saison, a été l'autre buteur des hôtes.

Le Suisse Kevin Fiala, son 18e, et Scott Hartnell ont fourni les réussites en temps réglementaire des Predators (33-12-9) en temps réglementaire.

Carey Price été mis à l'épreuve à 32 reprises.

Acclamé par la foule, mais moins à mesure que la soirée a progressé, Subban n'a pas connu un fort match à sa deuxième présence dans la peau d'un adversaire à Montréal. Il s'est plutôt retrouvé au centre de plusieurs accrochages avec d'anciens compagnons d'arme, ce qui a paru lui faire perdre ses moyens.

Subban a eu maille à partir avec le pugnace Gallagher, qui n'a pas raté une occasion de le mettre en échec. Il s'est également crêpé le chignon avec l'attaquant recrue Charles Hudon, en plus d'échanger quelques mots aigres doux avec le capitaine Max Pacioretty.

Gallagher avait procuré l'avance aux Canadiens (22-26-7) à 8:35 du deuxième vingt, en ayant le meilleur face à Subban.

Rinne a particulièrement été intraitable face au jeune attaquant Nikita Scherbak qui va sûrement faire de mauvais rêves en repensant aux nombreuses occasions qu'il a ratées.

Scherbak avait mystifié Rinne à l'aide d'une savante feinte au début du troisième tiers, avec le score à égalité, mais il a été incapable d'enfoncer le disque dans le filet.

« Il avait une jambière dans mon chemin. J'ai essayé de faire le plus rapidement possible, mais mon bâton a heurté sa jambière, a expliqué Scherbak. Ce sont des choses qui arrivent. Il y a de ces matchs comme celui-là où la rondelle ne rentre pas. »

But du match

Le seul de la fusillade. Ellis a tiré haut du côté de la mitaine.

Video: NSH@MTL: Ellis donne la victoire en fusillade

Arrêt du match

Rinne qui frustre le jeune défenseur Victor Mete à très courte distance en surtemps. La passe de Galchenyuk était parfaite.

Jeu du match

Le but de Drouin qui a trouvé la mince ouverture par-dessus l'épaule de Rinne, du côté rapproché.

Video: NSH@MTL : Drouin crée l'égalité tard en troisième

Ce qu'ils ont dit

« Nous avons fait plusieurs bonnes choses au cours de notre voyage de quatre matchs, malgré des moments d'inconstance. Notre rencontre contre les Islanders de New York a été excellente. Nous avons connu deux bonnes périodes dans le duel face aux Maple Leafs de Toronto. Notre première période contre les Sénateurs d'Ottawa a été correcte, mais nous avons été très solides en troisième période. Samedi, nous n'avons pas connu un bon match. » -- L'entraîneur des Predators Peter Laviolette.

« Il (Rinne) n'est pas un des cinq meilleurs gardiens de la LNH pour rien. Il est imposant physiquement. Il possède une longue portée. L'arrêt qu'il a fait contre Nicolas Deslauriers en troisième période est un bel exemple. Nous avons très bien joué, bien patiné et créé des occasions de marquer en masse. » -- L'attaquant Jonathan Drouin des Canadiens.

Ce qu'il faut savoir

Le défenseur Jeff Petry des Canadiens a livré son 500e match en carrière… L'attaquant Phillip Danault a pris part à la séance d'entraînement facultative de l'équipe, samedi matin. Danault est à l'écart du jeu depuis qu'il a subi une commotion cérébrale contre les Bruins de Boston, le 13 janvier. Avant la séance facultative, Andrew Shaw a chaussé les patins en solitaire pour la première fois depuis qu'il s'est blessé au bas du corps, le 13 janvier… Chez les Predators, le défenseur Alexei Emelin a reçu un bel accueil à son retour à Montréal. Pendant une pause télé, il a été chaleureusement applaudi quand on l'a montré sur l'écran géant. Emelin s'est levé afin de saluer la foule timidement. Le vétéran attaquant Hartnell n'est plus qu'à un point du plateau des 700 en carrière.

La suite

Canadiens : Amorcent un périple de quatre matchs dans l'air raréfié du Colorado face à l'Avalanche, mercredi (21 h 30 HE, RDS, TSN2, ALT)

Predators : Sont de retour au Bridgestone Arena afin d'y accueillir les Blues de St. Louis, mardi (20 h HE, FS-TN, FS-MW).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.