Skip to main content

Le retour de Kostitsyn va permettre à Carbo de miser sur une formation complète

LNH.com @NHL

MONTREAL - Guy Carbonneau pourra compter sur une formation complète pour la première fois de la saison alors que le Canadien accueillera les Hurricanes de la Caroline, mardi soir, au Centre Bell.

Andrei Kostitsyn s'est entraîné, lundi, et il semble prêt à renouer avec la compétition. Le Bélarusse a raté les deux derniers matchs après avoir été frappé à la tête par le défenseur Kurt Sauer, des Coyotes de Phoenix.

"Il semble en bonne forme, a déclaré Carbonneau après l'entraînement. Il doit encore passer des tests et on attend les résultats. Mais il est bien depuis déjà quatre jours."

Andrei Kostitsyn va retrouver Tomas Plekanec et Alex Kovalev dans le premier trio. Son frère Sergei va retourner dans la troisième unité à la droite de Robert Lang et de Christopher Higgins. Le trio de Saku Koivu demeure inchangé.

"Andrei peut faire une différence dans un match, fait valoir Carbo. C'est un marqueur naturel et sa présence rend le trio encore meilleur. Ces trois joueurs se complètent bien.

"Son retour a aussi pour effet de bien équilibrer les trios", a-t-il ajouté.

De la pression

Kostitsyn avait été limité à un but en cinq matchs avant d'être blessé. Ses compagnons de trio Plekanec (1-2-3) et Kovalev (2-3-5) éprouvent aussi leur part de difficultés à cinq contre cinq.

"Ils s'imposent beaucoup de pression, explique Kovalev en parlant de ses jeunes coéquipiers. Ils ont eu du succès la saison dernière et ils veulent faire aussi bien cette année.

"Ils cherchent souvent à trop en faire, a ajouté le Russe, peu intéressé à faire sa propre autocritique. Pour avoir du succès, on va devoir faire attention aux détails, bien jouer défensivement dans notre territoire, faire circuler la rondelle vers l'avant et assurer un bon jeu de transition. C'est ce qu'on faisait l'an dernier. Mais la saison est encore jeune. On a le temps de se retrouver."

Le jeu de puissance

L'attaque à cinq du Canadien tourne au ralenti. Du moins par rapport aux deux dernières saisons. Le Tricolore occupe le 16e rang avec un rendement de 17,6 pour cent, l'équipe ayant enregistré six buts en 34 supériorités numériques.

"Il faut varier notre jeu, dit Kovalev, qui a la responsabilité d'animer le jeu de puissance. On doit aussi se déplacer davantage, ce qu'on faisait l'an dernier.

"Les autres clubs étudient les vidéos et ils se préparent en conséquence. C'est pourquoi il faut créer du mouvement pour augmenter nos chances de marquer."

En voir plus