Skip to main content

Le rep?chage, un exercice pas tant al?atoire qu'on peut le laisser croire

LNH.com @NHL

LOS ANGELES, ?tats-Unis - On dit souvent du rep?chage dans le sport que c'est une ?science inexacte? parce qu'on ne peut pas pr?dire avec exactitude quel cheminement, tant sur les plans sportif que de la maturit?, conna?tra le jeune adulte qu'on choisit.

Mais l'exercice n'est pas tant al?atoire qu'on le laisse croire, quand on y regarde de pr?s. Les ?quipes qui accordent une grande importance au recrutement et qui font bien leurs devoirs s'offrent une longueur d'avance sur les autres. Le recruteur ? l'oeil affut? peut tracer un portrait fid?le d'espoirs de 17-18 ans qu'il voit ? l'oeuvre plusieurs fois au cours d'une saison.

Reculons de quelques ann?es et prenons, ? titre d'exemple, le rep?chage de 2005 ? Ottawa. Rappelez-vous, c'?tait l'ann?e de Sidney Crosby. Sa s?lection comme num?ro un ne faisait aucun doute. ? la suite de l'ann?e du lock-out, la LNH avait m?me organis? une loterie afin de permettre ? toutes les ?quipes d'avoir une chance ?gale de le r?clamer. Les Penguins de Pittsburgh ont remport? le gros lot.

Il y a cinq ans donc, trois des sept premiers espoirs projet?s par la firme de recrutement ind?pendante Red Line Report (RLR) sont maintenant fort bien connus des partisans du Canadien.

Tous trois ont port?? les couleurs de l'??quipe, et deux les portent encore: Beno??t Pouliot, qu'on classait troisi??me derri??re Crosby et Gilbert Brule, et le gardien Carey Price, 10e. L'autre? Eh bien nul autre que Guillaume Latendresse que RLR pla??ait au septi??me rang.

Le Franco-Ontarien Pouliot a ??t?? le quatri??me espoir r??clam?? par le Wild du Minnesota, tout juste devant Price par le Canadien, qui avait pu patienter jusqu'au 45e ??chelon pour appeler Latendresse.

Pour bien les conna??tre maintenant, les partisans du Tricolore trouveront int??ressantes les descriptions abr??g??es tir??es du RLR qu'on faisait des trois joueurs.

Benoit Pouliot: Arriv?? de nulle part, il s'est propuls?? parmi les meilleurs de sa cuv??e. Grand et mince, il poss??de un coup de patin fluide et un style gracieux. ??a vaut le co??t d'entr??e uniquement que de le regarder aller sur la patinoire. Dot?? peut-??tre des meilleures aptitudes ?? l'attaque, ?? l'exception de Crosby. Fin marqueur et bon passeur, il est cr??atif. Il utilise davantage sa taille et pr??conise un style tr??s combatif par moments. Poss??de une belle force de caract??re. Doit polir son jeu en g??n??ral, mais il poss??de un potentiel illimit??. On le compare ?? Mats Sundin.

Carey Price: D??tendu, imposant et en contr??le. Est tr??s agile, mais n'a pas besoin de le d??montrer parce que son positionnement est tellement efficace. Couvre parfaitement ses angles et s'avance bien pour d??fier les tirs. Fait une bonne lecture du jeu et sa taille lui permet de bien suivre la rondelle au travers de la circulation dense. Son approche psychologique est ahurissante. Manie la rondelle mieux que n'importe quel gardien junior qu'on a vu ?? l'oeuvre dans la Ligue de l'Ouest. A offert un rendement constant cette saison. Mais il a ??prouv?? des probl??mes lors du Championnat mondial des moins de 18 ans. Belle personnalit?? ?? l'ext??rieur de la glace, il montre d??j?? une grande maturit??. On le compare ?? Olaf Kolzig.

Guillaume Latendresse: Un v??ritable cheval mont?? sur de puissantes jambes. Dominant physiquement, il peut se planter devant le but adverse sans ??tre incommod?? par les d??fenseurs qui sont incapables de le d??placer. Applique de percutantes mises en ??chec et il est tellement fort qu'il fait mal ?? ses rivaux sans le vouloir. C'est impossible de lui enlever la rondelle. Poss??de des mains agiles et une belle touche autour du filet. A une bonne vision du jeu et peut faire de belles passes. Peut d??gainer vite et fort. Sa principale lacune est son coup de patins. Mais on peut lui pardonner en raison de ses atouts physiques, surtout s'il d??ploie de l'intensit?? sur une base constante. On le compare ?? Tim Kerr.

Comme on le constate, on ??tait tr??s pr??s de la r??alit?? dans l'analyse du potentiel de ces trois cas. ??videmment, il y a toujours un facteur de risque. L'attitude du jeune, sa force de caract??re, sa volont?? ?? s'am??liorer et sa capacit?? ?? surmonter l'adversit?? sont plus difficilement mesurables.

Revenons en 2005. Les recruteurs, particuli??????rement les gens du RLR, voyaient l'attaquant am??????ricain Jack Skille gros. Les Blackhawks de Chicago l'ont choisi au septi??????me ??????chelon et, cinq ans plus tard, Skille ??????volue encore dans la Ligue am??????ricaine.

On ne peut pas dire que pour chaque Anze Kopitar, que les Kings de Los Angeles ont pu ravir en 11e position, il y a un Jack Skille. Mais les erreurs de jugement demeurent fr??????quentes. Red Line Report classait le gardien Jean-Philippe Levasseur tout juste devant Price, au neuvi??????me rang. Or, Levasseur a ??????t?????? choisi au septi??????me tour, 197e au total, par les Ducks de Anaheim et il roule sa bosse dans les rangs mineurs depuis ce temps. Imaginez un instant si le Canadien avait opt?????? pour le Qu??????b??????cois, au lieu de Price...

Une des meilleures prises de 2005, sinon la meilleure, a ??????t?????? celle de Kristopher Letang au troisi??????me tour (62e au total) par les Penguins. Le d??????fenseur qu??????b??????cois partirait tr??????s t??????t, possiblement dans les 10 premiers, si on tenait de nouveau la s??????ance, cinq ans plus tard.

En voir plus