Skip to main content

Le quatrième trio fait plus que sa part chez le CH

Mitchell, Flynn et Danault allègent la tâche de leurs coéquipiers

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens connaissent un début de saison du tonnerre, avec sept victoires en huit matchs, parce que tout le monde s'acquitte de sa tâche.

Et pourquoi donc est-ce que tout le monde fait ce qu'il a à faire? Une partie de la réponse, c'est l'efficacité du quatrième trio.

La preuve, c'est le seul trio de l'équipe que l'entraîneur Michel Therrien n'a pas changé au cours des deux derniers matchs.

Le vétéran Torrey Mitchell, au centre, flanqué des ailiers Brian Flynn et Phillip Danault, allègent la tâche de leurs coéquipiers par leur dynamisme.

« C'est super de rouler à quatre trios. Tout le monde est impliqué dans l'action. Ça fait une grande différence dans les séries de deux matchs en autant de soirs », a argué le gardien Carey Price, qui représente également par son brio une autre partie de la réponse.

Therrien n'hésite pas à confier au quatrième trio des missions en défense et les trois joueurs répondent présents. Comme ils l'ont fait jeudi, vers la fin de la troisième période, afin de préserver la victoire contre le Lightning de Tampa Bay.

« Vous voulez vous retrouver dans ces situations. Vous voulez avoir la confiance de l'entraîneur. C'est super de l'avoir en début de saison », a souligné Mitchell.

En boni, les trois joueurs ajoutent leur grain de sel à l'attaque. Mitchell a obtenu son quatrième but de la saison peu de temps après avoir remporté la mise au jeu en zone défensive, avec moins d'une minute à écouler. Il touche la cible à un rythme de 41 buts pour la saison.

« Oubliez ça, ça n'arrivera jamais », s'est esclaffé Mitchell, qui a atteint un sommet personnel de 11 filets dans la LNH, la saison dernière.

Danault impressionne

Danault a déjà deux buts au compteur, lui qui en avait inscrit trois en 21 rencontres avec le CH après en avoir marqué un en 30 sorties chez les Blackhawks de Chicago.

Mitchell apprécie de jouer avec Danault qui a pu recommencer en neuf cette saison, après être arrivé en pleine tourmente la saison dernière en provenance des Blackhawks de Chicago.

« C'est facile de jouer avec [lui], a-t-il dit. Il est rapide et exécute les jeux simples. Il fait de bonnes passes et il est toujours bien positionné. Sur un quatrième trio, c'est ce que tu veux avoir : des joueurs qui respectent le plan et qui déploient de la vitesse. Au cours des derniers matchs, on l'a vu faire des entrées de zone en possession de la rondelle, avec de la vitesse. »

Le capitaine Max Pacioretty a rappelé ce que le directeur général Marc Bergevin avait dit au sujet de Danault après avoir fait son acquisition des Blackhawks, en février.

« Il m'avait dit : "Tu vas voir, c'est un bon joueur. Il va être un rouage important pour nous pour les saisons à venir."

« Il m'impressionne réellement. C'est un très bon joueur. Il a eu besoin de temps pour trouver ses repères. C'est normal. Il est arrivé fin prêt au camp et il paraît très bien. »

Pacioretty a dit que ça ne le dérange aucunement de voir les membres du quatrième trio le priver de temps de jeu.

« C'est même tant mieux parce que nous enchaînons les matchs à un bon rythme. Les joueurs de quatrième trio sont habituellement des gars de caractère, c'est le cas pour nous. C'est agréable de voir que leurs efforts sont récompensés. Ils sont utilisés dans les moments cruciaux et ils nous aident à connaître du succès. »

Pacioretty s'est dit heureux, deux fois plutôt qu'une, de retrouver son comparse David Desharnais au sein d'une unité qui est complétée par Andrew Shaw.

« Tout le monde veut jouer avec ces deux-là. Ils n'obtiennent pas tout le mérite qu'ils méritent. Dans mon livre, ce sont de formidables joueurs et coéquipiers. »

 

En voir plus