Skip to main content

Le propriétaire des Stars Tom Hicks rencontrera Hull à propos d'Avery

LNH.com @NHL

PALM BEACH, Floride - Le statut de Sean Avery avec les Stars de Dallas pourrait être décidé aussi rapidement que mercredi, et les nouvelles ne s'annoncent pas très bonnes pour le paria du circuit.

La direction des Stars a convenu de se réunir mercredi en après-midi pour discuter du cas d'Avery.

"Nous allons considérer toutes les alternatives, a dit le propriétaire des Stars Tom Hicks. Nous allons avoir des recommandations de Bret (Hull, directeur général), Les (Jackson, directeur général adjoint) et du président Jeff Cogen."

Avery purge présentement une suspension de six matches pour avoir fait un commentaire déplacé et irrespectueux envers une ancienne copine qui fréquente un autre joueur.

Hicks s'est déclaré pleinement en faveur de la décision de la ligue de suspendre Avery.

Plusieurs rapportent qu'Avery ne serait pas le bienvenu si les Stars le ramenaient dans la formation, après sa suspension.

On ne peut pas dire que Hicks a réfuté cette ligne de pensée avant d'assister à une réunion du bureau des gouverneurs de la LNH, lundi après-midi.

"Je ne suis pas encore prêt à dire ça (qu'il aurait joué son dernier match à Dallas), parce que je veux montrer du respect à nos hommes de hockey et leur donner la chance de faire des recommandations. Mais c'est certain que quand (l'entraîneur) Dave Tippett dit une chose, c'est très difficile de ne pas en tenir compte.

"Je pense que nous allons vouloir examiner les choses en regardant ce qui est la bonne chose pour Sean l'individu, pas le joueur de hockey. Il est un jeune homme troublé. Je pense que ce sera vraiment la priorité de voir comment nous pouvons l'aider à l'extérieur de la patinoire. Nous avons des gens dont c'est le mandat et c'est aussi quelque chose qui sera abordé mercredi."

En plus de sa suspension, Avery sera évalué en rapport à comment il gère la colère.

Tippett et plusieurs joueurs des Stars ont fait des commentaires sans équivoque à propos de l'ailier qui a signé un contrat de 15,5 millions $ US pour quatre ans, cet été. Il ne semble pas qu'Avery serait accueilli à bras ouverts s'il revenait avec l'équipe.

"J'essaie de bâtir une équipe où les joueurs se soucient les uns des autres, où il y a de la continuité, a dit Tippett à Edmonton, mercredi dernier. J'ai de la misère à croire que l'on pourrait garder cette continuité-là si Sean revenait dans la chambre. Mon travail est de bâtir la meilleur équipe possible. Je ne sais pas si c'est possible avec Sean dans la chambre."

En voir plus