Skip to main content

Le nouveau système de suivi passe ses derniers tests avant les séries

Il sera prêt et déployé par les diffuseurs pendant l'après-saison

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

BOCA RATON, Fla. - La LNH procède à ses derniers tests avant de lancer son nouveau système de repérage et de suivi des joueurs et de la rondelle dont pourront profiter les diffuseurs télévisuels des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2020. 

La Ligue a installé son système dans 26 amphithéâtres et prévoit faire l'installation dans les autres arénas sous peu. Des tests ont été faits pendant neuf matchs depuis le 6 février et d'autres seront effectués pendant 11 rencontres ce mois-ci. 

À LIRE AUSSI : La procédure du gardien d'urgence n'a pas besoin de changer selon les DGLes modifications aux règlements ont des effets positifs

Steve McArdle, vice-président exécutif des médias numériques et de la planification stratégique de la LNH, a mentionné qu'aucun inconvénient n'avait été rencontré. À ce stade-ci, il est plutôt question que les gens s'adaptent à utiliser le système que du système lui-même. 

« Il faut s'assurer que le gérant de l'équipement soit apte à poser les capteurs sur les chandails », a dit McArdle mardi après avoir fait une mise à jour aux DG lors de la réunion annuelle. « Il faut aussi s'assurer que les employés connaissent bien la procédure pour activer le système sur la rondelle avant qu'elle soit donnée aux arbitres. Nous sommes bien à l'aise avec le système. »

Des données et des graphiques seront à la disposition des diffuseurs télévisuels pour chacune des rencontres de séries, incluant les positions de la rondelle et des joueurs, la vitesse de la rondelle et des joueurs, la longueur des tirs et la distance parcourue par les joueurs, le temps de glace, la longueur des présences sur la patinoire, le temps passé dans les trois zones.

« Il n'y a pas de formule pour les diffuseurs, à savoir s'ils veulent utiliser le système en direct, lors des reprises ou des entractes, a spécifié McArdle. Ce sera un processus en évolution pendant les séries. »

Le déploiement complet se fera la saison prochaine sur de multiples plateformes avec plus de données, comme le pourcentage d'arrêts selon les distances, la provenance et le positionnement; la vitesse des tirs, les types et les endroits d'où ils sont décochés; le temps de possession de la rondelle des équipes; et les entrées et sorties de zone.

Video: VAN@MTL : Weber double l'avance d'un puissant lancer

McArdle mentionne que l'objectif à long terme est de « créer des produits numériques qui permettront aux partisans de faire des analyses en profondeur autant qu'ils le souhaitent, et d'activer et de désactiver certains de ces aspects sur demande. »

La LNH a investi plusieurs dizaines de millions de dollars et a passé plusieurs années à développer son système de suivi, qui utilise des capteurs dans les rondelles et sur les joueurs pour créer des centaines de données par seconde. Des diffuseurs ont expérimenté le système pendant le Match des étoiles de la LNH lors des deux dernières saisons.

« Nous poursuivons nos tests, et nous devons terminer les installations dans chaque amphithéâtre et nous assurer que tout fonctionne correctement », avait affirmé le Commissaire Gary Bettman en novembre. « Ce n'est qu'une question de temps.

« Ce sera un travail en évolution. Nous voulons d'abord que la technologie fonctionne, puis nous allons trouver la meilleure façon de l'utiliser. »

McArdle a déclaré que la LNH a fait de grands efforts pour s'assurer qu'elle est à l'aise avec la performance de la rondelle. Il a montré aux DG un vidéo d'une rondelle tirée dans un mur à une vitesse de 170 milles à l'heure.

« Aucun dommage n'a été remarqué sur la rondelle », a-t-il noté.

Puis, il leur a montré des vidéos des rondelles utilisées actuellement lorsqu'elles sont tirées à 100 milles à l'heure sur la barre horizontale. En faisant la comparaison, on voit que la rondelle actuelle subit des dommages notables. 

« Nous effectuons de nombreux tests pour nous assurer que la rondelle fonctionne conformément selon nos attentes », a-t-il dit.

McArdle a soutenu que la LNH n'a reçu aucune plainte quant à la rondelle dans des situations de match, et il a même partagé une anecdote à propos d'un joueur qui ne voyait pas la différence.

Une rondelle de la LNH est marquée du logo de la LNH d'un côté et du logo de l'équipe à domicile de l'autre. Lors des tests, le logo de la LNH se trouvait sur les deux côtés. Pendant un match, un gardien a attrapé la rondelle, puis l'a fait tourner dans sa mitaine deux fois.

« Il s'avère qu'il avait une superstition, il devait rendre la rondelle à l'arbitre avec le logo de l'équipe face vers le haut, mais il ne comprenait pas où se trouvait le logo de l'équipe, a raconté McArdle. C'est le seul incident que nous avons rencontré. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.