Skip to main content

Le no 26 de Martin St-Louis retiré par le Lightning

L'attaquant qui a passé 13 saisons à Tampa Bay, sera le premier joueur de l'histoire de l'équipe à recevoir cet honneur

par Corey Long / Correspondant LNH.com

TAMPA, Floride - Martin St-Louis, le meilleur pointeur de tous les temps du Lightning de Tampa Bay, va voir son numéro 26 être retiré au cours d'une cérémonie tenue avant le match contre les Blue Jackets de Columbus au Amalie Arena le 13 janvier 2017.

Nommé sur une équipe d'étoiles à six reprises, St-Louis devient le premier joueur de l'histoire du Lightning à voir son numéro être retiré.

« C'est un honneur incroyable, a déclaré St-Louis au cours d'une conférence téléphonique. Cela me rend très humble, c'est flatteur. Je ne crois pas que vous arrivez dans cette ligue en songeant à voir votre numéro être retiré. »

St-Louis s'est entendu avec le Lightning à titre de joueur autonome en 2000, et il a admis avoir choisi cette équipe puisqu'elle se trouvait près du bas du classement à l'époque, et qu'il s'agissait de sa meilleure chance d'obtenir du temps de glace.

« Tampa ne formait pas vraiment une très bonne équipe à ce moment-là, et je m'étais dit "si je ne peux pas jouer là, où le pourrais-je?", a raconté St-Louis. Le fait est que j'ai tranquillement pu me mettre en marche, et lorsque j'ai pris mon élan, j'ai pris beaucoup de momentum. J'ai eu la chance d'être entouré de grands joueurs et d'entraîneurs qui ont cru en moi. »

St-Louis a rejoint les attaquants Vincent Lecavalier, Brad Richards, Fredrik Modin, le défenseur Dan Boyle et le gardien Nikolai Khabibulin dans le noyau du Lightning sous les ordres de John Tortorella, qui est maintenant l'entraîneur des Blue Jackets. Ils ont participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley en 2003 pour la première fois en six saisons et ont remporté la Coupe en 2004, alors qu'ils avaient vaincu les Flames en sept matchs.

Avec du recul, St-Louis a affirmé qu'il s'agissait d'un groupe spécial de jeunes joueurs qui ne craignaient rien.

« Nous étions en pleine progression, a raconté St-Louis. Nous connaissions ce sport, mais pas comme nous le connaissons aujourd'hui. Nous étions simplement des compétiteurs. Nous étions des gens fiers et nous voulions gagner. Ces gars-là sont d'incroyables joueurs de hockey. J'y pensais l'autre jour. J'ai remporté le titre de joueur le plus utile au cours de la saison régulière [2003-04]. Brad a remporté le [trophée Conn Smythe] en séries éliminatoires. Vinny a été le joueur le plus utile à la Coupe du monde 2004. Et nous étions tous avec la même équipe. Est-ce que ça s'est déjà produit? »

St-Louis a mis la main sur le trophée Hart à titre de joueur le plus utile de la LNH, le trophée Art Ross comme meilleur pointeur (94 points) et le trophée Lester B. Pearson à titre de joueur par excellence selon l'Association des joueurs de la LNH en 2003-04. Il a aussi gagné le trophée Art Ross en 2012-13 avec 60 points en 48 matchs, et le trophée Lady Byng à trois reprises (2009, 2010, 2013).

Il a passé 13 saisons avec le Lightning et il occupe le premier rang de l'histoire de l'organisation pour les points (953) et les passes (588), les buts en infériorité numérique (28), les buts gagnants (64) et les points en avantage numérique (300), et ses huit tirs du chapeau le placent à égalité avec le capitaine Steven Stamkos. Il occupe le deuxième rang pour les buts avec 365, derrière les 383 de Vincent Lecavalier.

« Je songe aux centres avec qui j'ai joué à Tampa, a mentionné St-Louis. J'ai joué avec Brad Richards, qui a joué plus de 1000 matchs en plus de remporter le trophée Conn Smythe, et il a été mon premier centre alors que j'évoluais sur l'un des deux premiers trios. J'ai aussi joué avec Vinny, qui a remporté le trophée Rocket Richard et qui a connu une carrière incroyable. Puis il y a u Steven Stamkos, qui a aussi remporté le Rocket Richard… J'ai été entouré d'athlètes incroyables. »

Le passage de St-Louis à Tampa Bay s'est terminé lorsqu'il a été échangé aux Rangers en retour de l'attaquant Ryan Callahan et de choix au repêchage le 5 mars 2014. Bien que St-Louis ait subi les foudres de quelques partisans à la suite de cette transaction, il espère que le temps pourra panser les plaies.

« J'espère qu'ils vont se souvenir de moi pour ce que j'ai apporté à l'équipe, a plaidé St-Louis. Cela aurait probablement été une meilleure histoire si j'avais terminé ma carrière ici, mais … certaines choses se produisent parfois et il faut prendre des décisions difficiles. J'ai adoré Tampa. J'ai adoré jouer ici. Il était simplement temps de passer à autre chose. »

Le propriétaire du Lightning Jeff Vinik a noté que les exploits de St-Louis avec le Lightning faisaient de lui le choix parfait pour être le premier joueur à voir son numéro être retiré.

« Il s'agit d'une journée emplie de fierté pour cette organisation, a évoqué Vinik. Marty a été l'un des plus grands, si ce n'est le plus grand, pour nous. [...] Il mérite d'être honoré avec le retrait de son numéro, et je n'ai aucun doute que nos partisans vont se présenter et lui témoigner l'amour qu'il mérite. »

 

En voir plus