Skip to main content

Le match no 7 entre les Bruins et les Maple Leafs en chiffres

Chara va disputer le 12e match ultime de sa carrière, ce qui le place à égalité au deuxième rang de l'histoire

par LNH.com @LNH_FR

La première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley va prendre fin de manière dramatique mercredi alors que les Bruins de Boston et les Maple Leafs de Toronto dans le match no 7 de leur affrontement de premier tour au TD Garden de Boston (19 h 30 (HE); NBCSN, CBC, SN, TVA Sports).

Le gagnant de cette rencontre pourra passer à la deuxième ronde pour y affronter les champions de la section Atlantique, le Lightning de Tampa Bay.

Voici quelques chiffres associés aux matchs ultimes pour les deux équipes en présence :

 

* Les Bruins présentent une fiche de 13-12 dans les matchs no 7, et de 12-8 à domicile. Il s'agira d'une 26e participation à un match no 7 pour les Bruins, ce qui leur permettra de passer devant les Red Wings de Detroit (25) au premier rang de l'histoire de la LNH. De leur côté, les Maple Leafs ont conservé un dossier de 12-10 dans les matchs ultimes, et de 5-9 sur les patinoires adverses.

* Boston détient un avantage de 2-1 au cours des trois duels entre les deux équipes dans les matchs ultimes. Le plus récent remonte à la série quart de finale d'association en 2013 alors que les Bruins sont devenus la première équipe de la LNH à effacer un déficit de trois buts en troisième période pour remporter un match no 7. Tirant de l'arrière 4-1, les Bruins ont inscrit quatre buts sans riposte, incluant deux buts de Patrice Bergeron, le but égalisateur avec 51 secondes à écouler au temps réglementaire et le but gagnant en prolongation.

* Avec six points (quatre buts, deux passes) en neuf participations à des matchs no 7, Bergeron est le joueur le plus prolifique des deux équipes.

* Le défenseur des Bruins Zdeno Chara va disputer un 12e match no 7 en carrière. Il s'agit d'un sommet parmi les joueurs actifs, et il s'approche à une partie du premier rang de l'histoire occupé par Patrick Roy et Scott Stevens (13).

* L'équipe qui marque en premier dans un match ultime montre une fiche de 126-43 (,746) en 169 matchs no 7 dans l'histoire des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

* L'équipe à domicile présente une fiche de 99-70 (,586) dans les matchs ultimes.

* La prolongation a été requise dans 41 matchs no 7 en séries éliminatoires de la Coupe Stanley (24,3 pour cent). Dans ces rencontres, l'équipe à domicile présente un léger avantage avec un dossier de 21-20.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.