Skip to main content

Le Lightning vraisemblablement privé de Bishop

L'entraîneur de Tampa Bay « ne prévoit pas » pouvoir compter sur son gardien contre Pittsburgh; Stamkos toujours absent

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

TAMPA - Si le centre Steven Stamkos et le gardien Ben Bishop veulent avoir une chance de jouer à nouveau cette saison, il semble qu'ils auront besoin que leurs coéquipiers du Lightning de Tampa Bay l'emportent dans le match no 7 de la finale de l'Association de l'Est sans eux.

L'entraîneur du Lightning Jon Cooper n'avait pas l'air très optimiste mercredi quant aux chances de Stamkos, qui est à l'écart du jeu depuis le 31 mars en raison d'un caillot sanguin, de disputer le match no 7 contre les Penguins de Pittsburgh jeudi au Consol Energy Center (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

 

« Rien n'a changé de notre côté, c'est tout ce que j'ai à vous dire », a indiqué Cooper avant que le Lightning ne s'envole vers Pittsburgh.

De plus, Cooper a essentiellement exclu une participation de Bishop, le gardien de 29 ans n'ayant pas joué depuis qu'il a subi une blessure « au bas de la jambe » dans le match no 1 contre les Penguins.

« Je n'ai pas parlé aux soigneurs depuis [mardi] soir, a reconnu Cooper. Il n'y a pas grand-chose qui a changé. Nous allons nous réunir [mercredi soir] afin de voir où tout le monde en est, mais, pour l'instant, je ne prévois pas que Bishop sera de la partie. »

Même si le Lightning devait vaincre les Penguins dans le match ultime et avancer en Finale de la Coupe Stanley, Stamkos pourrait être incapable de disputer une autre partie dans cet uniforme. L'attaquant de 26 ans natif de Markham, en Ontario, pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, et il n'est pas certain que le Lightning sera en mesure de s'entendre avec son capitaine.

Ce dernier a subi une intervention vasculaire le 4 avril afin de retirer un caillot sanguin près de sa clavicule droite, et il doit prendre des anticoagulants depuis. Le pronostic initial faisait état d'une absence d'un à trois mois. En date de mercredi, la durée de son absence était de sept semaines et deux jours.

Bien que leurs situations ne soient pas identiques, le gardien du Lightning Andrei Vasilevskiy a été aux prises avec un malaise semblable et a subi la même opération, au cours de laquelle sa côte supérieure lui a aussi été retirée, le 3 septembre dernier, et il est revenu au jeu à titre d'adjoint un peu plus de huit semaines plus tard.

Stamkos, qui a mené le Lightning avec 36 buts en saison régulière, s'entraîne avec l'équipe depuis le 26 avril et affirme qu'il se sent prêt à jouer du côté du hockey et de sa condition physique. Il a toutefois reconnu la semaine dernière qu'il était possible qu'il ne joue plus de la saison.

« Je ne pense pas qu'il soit possible dans cette situation de recevoir le feu vert à 100 pour cent ou le feu rouge à 100 pour cent, a-t-il expliqué. C'est simplement quelque chose qui n'a pas été beaucoup étudié, et il n'existe pas beaucoup de données sur le moment où il est sécuritaire de revenir au jeu après avoir subi quelque chose de la sorte, alors plus vous obteniez d'opinions, plus la confusion est grande. C'est ainsi, mais de mon côté, j'ai toujours tenté de rassembler le plus d'informations possible avec ma famille, mes agents, mes amis et, évidemment, les membres de l'équipe, et je tente simplement de considérer tout cela dans son ensemble. »

 

En voir plus