Skip to main content

Le Lightning prêt à rendre hommage à Lecavalier

Le meilleur franc-tireur dans l'histoire du club s'est aussi distingué par son implication au sein de la communauté

par Corey Long / Correspondant LNH.com

TAMPA - Le Lightning de Tampa Bay va rendre hommage à son ancien capitaine et au meilleur franc-tireur de son histoire, Vincent Lecavalier, à l'occasion de son match de mardi contre les Panthers de la Floride au Amalie Arena.

Lecavalier, le premier choix du repêchage 1998 de la LNH, a marqué 383 buts en 1037 matchs en l'espace de 14 saisons dans l'uniforme du Lightning. Il a aidé l'équipe à décrocher la Coupe Stanley en 2004 et il continue d'oeuvrer pour plusieurs organismes caritatifs dans la région de Tampa. Lecavalier a remporté le trophée Maurice Richard, remis au meilleur buteur dans la LNH, quand il a inscrit 52 filets en 2006-07.

Il a pris sa retraite le 21 juin, après avoir complété la saison 2015-16 avec les Kings de Los Angeles. Il s'est également aligné avec les Flyers de Philadelphie pendant trois saisons.

Lecavalier a pris le capitaine actuel du Lightning Steven Stamkos sous son aile à l'occasion des premières saisons de ce dernier avec Tampa Bay. Ces deux joueurs ont fait leurs débuts dans un contexte similaire, alors qu'ils ont tous deux été réclamés au tout premier rang du repêchage de la LNH (Stamkos l'a été en 2008) et ont tour à tour dû composer avec la pression d'être le visage de l'équipe.

« Vincent est un gars à qui je me fiais beaucoup à mes débuts dans la ligue, parce qu'il a vécu ce que je vivais, a souligné Stamkos. Il m'a aidé en ce sens. Et, évidemment, il était un joueur formidable et un grand leader. »

Ce qui rend Lecavalier aussi spécial, selon Stamkos, c'est son implication au sein de la communauté.

On a notamment louangé Lecavalier pour le temps qu'il a consacré à de jeunes patients atteints du cancer et pour avoir promis de faire un don de 3 millions $ au All Children's Hospital à St. Petersburg. Deux ans plus tard, il a participé à l'inauguration du Vincent Lecavalier Pediatric Cancer and Blood Disorders Center au All Children's, centre spécialisé qui se consacre à la lutte contre le cancer chez les enfants et les troubles sanguins.

« Ce qu'il a fait en dehors de la patinoire et au sein de la communauté, et la façon dont ils se sont impliqués dans cette ville, sa famille et lui, c'est très spécial, a affirmé Stamkos. C'est là quelque chose que j'ai toujours admiré chez Vincent. C'est un modèle formidable. »

Le défenseur Victor Hedman, qui a été réclamé au deuxième rang du repêchage 2009 de la LNH, estime que la présence de meneurs aguerris comme Lecavalier au sein de l'équipe lui a permis d'apprendre et de progresser énormément en tant que joueur.

« Quand on s'amène dans la ligue à 18 ans, c'est formidable d'avoir des vétérans comme ceux-là dans son entourage, a indiqué Hedman. Il était le capitaine de l'équipe et il était très humble, il travaillait très fort sur la glace. Il en a fait tellement pour cette équipe et la communauté. J'ai eu la chance de jouer avec lui pendant plusieurs années. J'ai hâte de voir le club lui rendre hommage et de le voir recevoir une telle marque de reconnaissance, qu'il mérite grandement. »

Lecavalier était le capitaine de l'équipe quand le Lightning a atteint le septième match de la finale de l'Association de l'Est au printemps 2011. Stamkos et Hedman en étaient alors à leur première présence en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, et c'était là un avant-goût de belles choses à venir chez le Lightning.

« Vincent et Martin [St-Louis] étaient les meneurs au sein de l'équipe, et c'était quelque chose d'important pour Stamkos et moi de leur succéder dans ce rôle, Hedman. Le fait de connaître un premier long parcours en séries avec ces gars-là à nos côtés, pour nous enseigner comment faire et pour nous pousser à faire mieux, ç'a été une belle expérience et un bel apprentissage. Ils savaient ce que ça prenait pour remporter un championnat et ils voulaient nous voir atteindre le niveau de jeu qu'il fallait avoir. »

Selon Stamkos, Lecavalier aimait mener par l'exemple.

« C'était un gars tranquille qui voulait montrer comment il faut agir pour être un professionnel, a affirmé Stamkos. [St. Louis] parlait plus et je suis un peu comme ça moi aussi. Mais j'ai retenu plusieurs choses des deux. »

L'attaquant du Lightning Ryan Callahan n'a jamais joué avec Lecavalier, mais il l'a affronté à plusieurs reprises quand il s'alignait avec les Rangers de New York. C'était toujours un défi difficile de se mesurer à lui, a-t-il dit.

« Il avait beaucoup de talent, et il était surtout très habile pour un joueur d'aussi grande taille, a noté Callahan. C'était extrêmement difficile de lui enlever la rondelle et il était difficile à affronter. Son nom se retrouvait sur la première page des comptes-rendus des dépisteurs. Tu savais qu'il était le joueur qu'il fallait arrêter quand tu affrontais le Lightning. »

 

En voir plus