Skip to main content

Le Lightning ne réussit pas à échanger Drouin avant l'heure limite

Yzerman: Ce « n'est pas comme ça que je voulais que ça se déroule »

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur de la rédaction LNH.com

Jonathan Drouin est resté un membre du Lightning de Tampa Bay à l'issue de la date limite des transactions 2016 de la LNH, et ce n'est pas là un scénario que le directeur général Steve Yzerman envisageait.

Yzerman a indiqué qu'il était prêt à échanger Drouin avant l'heure limite, lundi après-midi, mais aucune des propositions avancées n'a répondu à ses critères.

 

« Je ne retire aucun plaisir de cette situation, a déclaré Yzerman. Une chose est sûre, ce n'est pas comme ça que je voulais que ça se déroule. Je ne fais pas exprès pour que ça s'éternise, j'essaie de faire ce qui est le mieux pour l'équipe et quand cela arrivera, je vais bouger. Je répète : l'intention, c'est que lorsqu'un bon scénario se présentera pour l'équipe, je vais agir. »

Drouin, le troisième joueur réclamé lors du repêchage 2013 de la LNH, est suspendu par le Lightning depuis le 20 janvier. Ce jour-là, il ne s'est pas présenté pour un match du Crunch de Syracuse, le club-école de Tampa Bay dans la Ligue américaine de hockey. Drouin avait été rétrogradé dans la LAH le 2 janvier.

Selon certaines rumeurs, des clubs ont manifesté de l'intérêt pour Drouin, qui a été ralenti par une blessure à l'automne et a inscrit deux buts et huit points en 19 matchs dans la LNH cette saison, sa deuxième dans la ligue. Il a totalisé quatre buts et 32 points en 70 rencontres à sa première campagne.

Yzerman a fait savoir qu'il était à la recherche d'une monnaie d'échange qui aiderait l'équipe dans l'avenir, mais aussi dès maintenant, et qu'il ne souhaitait pas faire l'acquisition de joueurs sur le point d'obtenir leur autonomie, surtout ceux qu'il n'avait aucunement l'intention de rembaucher.

« Les discussions que j'ai eues au cours des deux derniers mois avaient surtout trait à l'avenir, et ne nous auraient pas aidés cette saison, ni dans les prochaines séries, a souligné Yzerman. Pour le moment, j'avais le sentiment que ça n'allait pas m'aider dès maintenant, ce n'était pas une offre qu'il était impossible de refuser. Il valait mieux que je garde mes options ouvertes en vue de l'été parce qu'il y a de l'incertitude dans la formation et il y aura de l'incertitude en ce qui a trait au plafond salarial cet été.

« J'ai donc décidé de garder mes options ouvertes et de voir où nous en serons durant la prochaine saison morte. »

Drouin pourrait faire l'objet d'une transaction avant la fin de la saison, mais il ne serait plus admissible à participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016. Le scénario le plus probable, maintenant, c'est que Drouin soit échangé à l'occasion du repêchage 2016 de la LNH, qui se déroulera les 24 et 25 juin à Buffalo. Yzerman a fait remarquer qu'il aura alors une meilleure idée des finances du club du plafond salarial en vue de la saison 2016-17.

Yzerman a déclaré que Drouin continuait d'être suspendu, mais qu'il ouvrait la porte à la possibilité qu'il retourne jouer à Syracuse.

« La décision lui revient, a-t-il dit. Son statut demeure le même. »

Le Lightning n'a pas conclu d'autres transactions, lundi. Certains estimaient qu'Yzerman chercherait à mettre la main sur un joueur capable d'aider le jeu de puissance ou d'ajouter de la profondeur à la ligne bleue, mais le directeur général a déclaré que la bonne occasion ne s'est jamais présentée.

« Les aspects que j'espérais vraiment améliorer, évidemment je n'ai pas été en mesure de le faire », a souligné Yzerman.

Mais Yzerman s'est dit à l'aise avec l'équipe telle qu'elle est en ce moment. Il s'agit en fin de compte de la même formation qui a atteint la Finale de la Coupe Stanley et a perdu en six matchs face aux Blackhawks de Chicago, le printemps dernier. Le Lightning a remporté ses six dernières rencontres et se trouve à deux points des Panthers de la Floride et du premier rang dans la section Atlantique.

« Il y a des choses que nous aurions possiblement pu faire où le prix à payer était élevé, mais nous étions d'avis qu'il fallait que ça nous rende meilleurs, pas seulement nous donner plus de profondeur, a-t-il expliqué. Si je dois payer pour quelque chose, il faut que cela améliore l'équipe. J'aime la façon dont l'équipe a joué dernièrement. La façon dont les trios ont été bâtis fait en sorte que la production de buts est équilibrée et la brigade défensive semble trouver ses repères. La façon dont notre équipe a joué depuis deux mois, c'est très encourageant. »

 

En voir plus