Skip to main content

Le Lightning a manqué de temps et de chance

Tampa Bay a effectué une poussée tardive, mais n'a pu se qualifier pour les séries éliminatoires

par Corey Long / Correspondant LNH.com

TAMPA - Le Lightning de Tampa Bay a conservé un dossier de 19-8-4 après la pause du Match des étoiles de la LNH, mais ce ne fut pas suffisant pour se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une quatrième saison consécutive.

Le Lightning a été éliminé lorsque les Maple Leafs de Toronto ont vaincu les Penguins de Pittsburgh 5-3 samedi pour ainsi décrocher la dernière place disponible pour le tournoi printanier dans l'Association de l'Est. Tampa Bay (41-30-10) va conclure sa saison contre les Sabres de Buffalo au Amalie Arena dimanche (17 h (HE); SUN, MSG-B, NHL.TV).

« Ce fut assurément une saison en montagnes russes, a reconnu le défenseur Braydon Coburn. Il s'agit toutefois d'une déception. Chaque fois que vous ne participez pas aux séries éliminatoires, c'est décevant. Je crois que tous les joueurs dans ce vestiaire ressentent la même chose. »

Le Lightning a connu du succès en séries éliminatoires au cours des dernières années. Il a atteint la Finale de la Coupe Stanley en 2015, où il s'est incliné en six matchs devants les Blackhawks de Chicago, avant d'atteindre la finale de l'Association de l'Est en 2016, où il a baissé pavillon en sept parties contre les Penguins de Pittsburgh.

En raison de cette récente expérience, Tampa Bay faisait partie des favoris pour remporter la Coupe Stanley selon certains observateurs. Le centre Steven Stamkos s'est cependant déchiré le ménisque latéral du genou droit le 15 novembre, a subi une arthroscopie et a raté les 65 derniers matchs de la saison.

D'autres blessures ont suivi, tout comme du jeu inconstant, et le Lightning s'est retrouvé en dernière place de l'Association de l'Est aussi tard que le 5 février. Tampa Bay a toutefois terminé la saison en force grâce notamment aux meilleures saisons en carrière de l'attaquant Nikita Kucherov, qui a amorcé la journée de dimanche avec 84 points (40 buts, 44 passes), en 73 matchs, et du défenseur Victor Hedman, qui a récolté 70 points (15 buts, 55 passes). Le Lightning a également obtenu de bonnes contributions de la part de ses recrues et de joueurs rappelés de Syracuse dans la Ligue américaine de hockey. 

Le centre recrue Brayden Point, qui a amassé 37 points (16 buts, 21 passes) en 67 matchs, et le défenseur Jake Dotchin (10 passes, différentiel de plus-10 en 34 parties) ont joué des rôles importants la poussée tardive de Tampa Bay. Deux joueurs rappelés des rangs mineurs, le centre Yanni Gourde et le défenseur Luke Witkowski, ont profité de la chance qui leur a été offerte pour se faire un nom dans la LNH.

« Je crois que cette dernière ligne droite a été très encourageante avec tous ces joueurs qui ont été rappelés de Syracuse et qui ont affiché un très bon niveau, a assuré le défenseur Anton Stralman. Ce fut plaisant. »

L'attaquant Alex Killorn a noté que la réalité associée à cette élimination hâtive allait vraiment le frapper lorsqu'il allait regarder les séries éliminatoires depuis son domicile.

« Ça nous frappe lorsque vous ne jouez plus, et que vous êtes confinés à un rôle de spectateur, a souligné Killorn. Nous voulions avoir une chance, nous voulions que la rencontre de [dimanche] veuille dire quelque chose, mais c'est ainsi que les choses se sont déroulées cette saison. »

Stralman a ajouté que même si la partie de dimanche n'avait aucune incidence sur les séries éliminatoires, le Lightning souhaitait conclure leur poussée de deuxième moitié de saison sur une bonne note.

« Je savais que bien des choses devaient tourner en notre faveur pour que ce match revête un enjeu quelconque, a reconnu Stralman. C'est ainsi. J'espère que tout le monde réalise que ce n'est pas ce que nous voulions, et que tout le monde va bien se préparer pour l'an prochain. »

En voir plus