Skip to main content

Le jeu complet de Filppula lui a permis de jouer 1000 matchs

Le centre des Red Wings atteint ce plateau, alors qu'il agit comme mentor pour les jeunes joueurs de Detroit

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

NEW YORK - Valtteri Filppula n'a jamais pensé qu'il jouerait 1000 matchs dans la LNH. Pas avec la façon dont ses débuts se sont déroulés, le 15 décembre 2005.

« Je n'ai pas joué beaucoup, mais j'étais évidemment très fébrile », a-t-il indiqué, faisant référence au temps de jeu de 4:05 qu'il a obtenu dans la défaite de 3-2 en prolongation des Red Wings de Detroit face aux Panthers de la Floride.

À LIRE AUSSI : Un plateau admirable à la portée de Huberdeau | Steen de retour à la maison pour son 1000e matchPoolers : On revoit le véritable Larkin à Detroit

Mais depuis, le joueur de 35 ans s'est établi comme l'un des centres les plus responsables dans les deux sens de la patinoire et il atteindra le plateau des 1000 matchs quand les Red Wings croiseront le fer avec les Rangers de New York, samedi au Little Caesars Arena (19 h HE, FS-D, MSG 2, NHL.TV).

« Lors de ton premier match, tu espères seulement pouvoir jouer quelques parties », a indiqué Filppula avant de disputer son 999e match, vendredi face aux Rangers au Madison Square Garden. « Maintenant, 15 ans plus tard, c'est plaisant d'être encore en mesure de jouer. Mais honnêtement, je n'avais pas vraiment pensé à atteindre ce plateau avant cette saison. Ça me rend fébrile. »

Filppula a obtenu un véritable rôle permanent dans la LNH durant la saison 2006-07 et il a été un pilier à Detroit durant sept saisons. Mais il a confié qu'il a fallu du temps avant que l'ancien entraîneur des Red Wings Mike Babcock soit à l'aise de le faire jouer dans toutes les situations.

« Tu devais être bon défensivement pour qu'il te fasse confiance et t'envoie sur la patinoire, a raconté Filppula. J'ai eu quelques rencontres avec lui où il m'a dit qu'il ne pouvait pas me faire confiance. Ç'a pris un peu de temps, mais je pense que ç'a fait de moi un meilleur joueur. »

Filppula a aidé les Red Wings à remporter la Coupe Stanley en 2008, amassant 11 points (cinq buts, six passes) en 22 rencontres de séries.

« Évidemment, c'est un très beau souvenir, a dit Filppula. Même l'année précédente, quand nous nous sommes inclinés en finale de l'Association de l'Ouest contre Anaheim, ç'a été une bonne année. Nous étions si près du but. J'ai plusieurs bons souvenirs. »

Filppula est ensuite allé jouer pour le Lightning de Tampa Bay, les Flyers de Philadelphie et les Islanders de New York avant d'accepter un contrat de deux avec les Red Wings le 1er juillet 2019. Les Red Wings occupent le dernier rang du classement de la LNH, mais Filppula a indiqué qu'il est heureux d'être de retour là où tout a commencé.

« Évidemment, j'espérais que nous allions être dans une meilleure position et que l'équipe allait mieux faire, a-t-il admis. Mais d'un point de vue personnel, c'est quelque chose de positif durant l'année (atteindre le plateau des 1000 matchs).

« C'est génial que ça se soit produit de cette façon. Je ne pensais pas que j'allais revenir un jour. Je ne savais pas si ça allait se produire. J'étais en bons termes avec l'équipe à mon départ. L'été dernier, quand l'occasion de revenir s'est présentée, j'étais très fébrile. »

L'entraîneur des Red Wings Jeff Blashill s'est dit heureux de l'impact de Filppula sur les jeunes joueurs de Detroit, dont six sont âgés de 23 ans ou moins.

Video: OTT@DET: Filppula et Helm connectent en I.N.

« J'ai eu la chance de diriger Val comme adjoint il y a 10 ans, et j'étais déjà très impressionné par plusieurs aspects de son jeu à l'époque, a affirmé Blashill. Il est un vrai professionnel qui travaille extrêmement fort. Ses habiletés sont probablement sous-estimées.

« En revenant ici, il a fait du bon travail pour être un modèle pour nos joueurs. Je pense qu'il est très important, surtout dans une situation comme la nôtre, d'avoir de bons modèles de qui s'inspirer. Il se prépare de la bonne façon, il s'entraîne à fond. Il est un joueur très intelligent, donc j'ai pu apprendre de lui et obtenir son opinion sur certaines choses. Il a été un bel ajout pour nous. »

La santé a naturellement joué un rôle dans l'atteinte des 1000 matchs dans la LNH pour Filppula, qui n'a pas raté plus de 11 parties dans une saison complète depuis 2009-10. Il a raté une seule rencontre des Red Wings cette saison et cumule 17 points (quatre buts, 13 passes).

« J'ai été en mesure de rester en santé, donc c'est une bonne chose, a-t-il dit. Je suis fier d'avoir été en mesure de jouer longtemps dans une aussi bonne ligue. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.