Skip to main content

Le hockey de la LNH est en santé, dit le commissaire Bettman

Il cite en exemple la parité à l'approche des séries éliminatoires et discute de la convention collective ainsi que de la situation d'Ottawa

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

BOCA RATON, Floride - Le commissaire Gary Bettman a salué l'état du hockey, alors que la rencontre annuelle de trois jours des directeurs généraux au mois de mars s'est conclue mercredi.

« Je pense que s'il y a une conclusion à tirer de toutes les discussions, c'est que les DG croient que le sport est en santé et que nous avons hâte de suivre l'action d'ici aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, a déclaré Bettman. Évidemment, quand les séries éliminatoires commencent, tout peut arriver, mais nous avons une très bonne saison sur la glace, et c'est le plus important. C'est la base de tout. »

Le commissaire Bettman a cité en exemple la parité dans la Ligue cette saison comme facteur témoignant que le hockey se porte bien.

À LIRE AUSSI : Les DG proposent des changements à plusieurs règlementsLes DG veulent améliorer le jeu avec des modifications mineures

Les cinq meilleures équipes de la section Métropolitaine sont séparées par six points au classement. Les Capitals de Washington et les Islanders de New York ont chacun 83 points. Les Hurricanes de la Caroline et les Penguins de Pittsburgh ont 79 points, et les Blue Jackets de Columbus sont à 77 points.

Dans l'Association de l'Ouest, cinq points séparent les Blues de St. Louis (74), les Stars de Dallas (73), le Wild du Minnesota (72), l'Avalanche du Colorado (70) et les Coyotes de l'Arizona (69). Il est fort probable que seulement trois de ces cinq équipes participent aux séries éliminatoires.

« Le talent de nos joueurs et le spectacle auquel nous avons droit chaque soir sont tout simplement fantastiques, a mentionné Bettman. Mais nous ne tenons rien pour acquis, et c'est la raison pour laquelle nous organisons ces rencontres. Le département des opérations hockey scrute chaque match à la loupe en direct et tente de trouver des tendances et des enjeux potentiels.

« Ces trois jours avec les DG sont un bon moment pour réfléchir, mais en général, je pense que tout le monde est très heureux de l'état du hockey. »

Certains enjeux demeurent, et plusieurs d'entre eux ont été abordés par les DG au cours des trois derniers jours.

Le commissaire Bettman continue de décrire les discussions à propos de la convention collective entre la LNH et l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH) comme cordiales et constructives.

L'actuelle convention collective, une entente de 10 ans ratifiée en janvier 2013, vient à échéance après la saison 2021-22. Sans une prolongation en place, chaque partie pourrait se prévaloir de son option de rouvrir les négociations, ce qui ferait en sorte que la convention collective se terminerait en septembre 2020. La LNH peut rouvrir les négociations le 1er septembre. Si elle ne le fait pas, l'AJLNH, elle, pourrait le faire le 15 septembre.

« Il n'y a rien d'important à rapporter, mais je pense que nous tous dans cette salle croyons que la paix et la stabilité dans les relations de travail sont importantes et nous espérons que nous pourrons les maintenir », a dit Bettman.

Bettman a également discuté de la situation des Sénateurs d'Ottawa, qui tentent de bâtir un aréna au centre-ville pour remplacer le Centre Canadian Tire, situé en banlieue d'Ottawa à Kanata en Ontario.

Le plan des Sénateurs pour faire partie du développement d'un aréna à la fine pointe de la technologie et d'un complexe de divertissement dans le secteur des Plaines LeBreton est tombé à l'eau la semaine dernière.

Le propriétaire Eugene Melnyk a mentionné dans une déclaration qu'il demeure engagé à trouver un nouvel endroit pouvant accueillir un nouvel aréna.

« Nous sommes ici à long terme et nous voulons un amphithéâtre de premier plan ou les Ottaviens pourront vivre, travailler, jouer et profiter du meilleur de leur ville, a indiqué Melnyk. Les gens d'Ottawa le méritent. »

Les Sénateurs ont échangé les attaquants Mark Stone, Matt Duchene et Ryan Dzingel, leurs trois meilleurs attaquants, avant la date limite des transactions dans la LNH, s'enfonçant encore plus dans une reconstruction qui pourrait durer jusqu'à la saison 2020-21, selon Melnyk.

« Les équipes connaissent des hauts et des bas sur la glace et avec leurs partisans », a fait valoir Bettman, qui a dit que la Ligue s'impliquerait dans les futurs plans pour un aréna à Ottawa si on le lui demande. « Eugene Melnyk fait ce qu'on lui demande comme propriétaire en ce qui a trait à répondre aux obligations de l'équipe. À tout moment, la direction et le groupe de propriétaires d'une équipe peuvent penser qu'il est temps de reconstruire et que c'est ce qui doit être fait. Les équipes traversent des cycles. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.