Skip to main content

Le gros trio du Canadien commence à afficher une belle cohésion

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le gros trio du Canadien commence à faire des flammèches. Scott Gomez a livré son meilleur match dans l'uniforme du Canadien, et ses coéquipiers Brian Gionta et Mike Cammalleri ont raté plusieurs occasions de marquer.

"Leurs efforts n'ont été récompensés que par un but en temps réglementaire, mais ils ont été le meilleur trio sur la glace", a souligné l'entraîneur Jacques Martin.

"?a s'en vient notre affaire, a ajouté Gionta. La cohésion est meilleure entre nous trois. Ce soir, on était près l'un de l'autre et on se soutenait mutuellement. Regardez toutes les chances qu'on a eues. Si on continue comme ça, on va en réussir des buts.

"Sur le plan collectif, on a finalement collé trois bonnes périodes d'affilée, a-t-il résumé. Nous commençons à apprendre la leçon des matchs précédents."

En présence des journalistes, Gomez a dévoilé son petit côté bouffon, étant plus intéressé à faire des blagues qu'à parler de sa performance.

"Peut-être est-ce le veston que je portais aujourd'hui?", a répondu Gomez, quand on lui a demandé s'il pouvait identifier une chose expliquant son brio.

Il a aussi parlé de la présence de ses parents, qui "vont pouvoir rester un peu plus longtemps parce que l'équipe a finalement gagné".

Au sujet du but qu'il a réussi aux tirs de barrage, il a expliqué avoir été déçu à son retour au banc en voyant la réaction de ses coéquipiers qui était fort surpris de la qualité de son tir.

"Ce n'est pas un bon sentiment. ??a fait mal à l'égo, a-t-il lancé, sourire en coin. Pourtant, je pratique mon tir à chacune des séances d'entraînement."

Sérieusement, Gomez a refusé de commenter le coup vicieux de Vyacheslav Kozlov à son endroit, en prolongation.

"Je n'ai pas vu la reprise du geste. Nous avons eu les deux points à l'enjeu. C'est tout ce qui compte. J'ai appris cela de M. Lamoriello (Lou, le directeur général des Devils du New Jersey)."

L'atmosphère était évidemment détendue dans le vestiaire du bleu-blanc-rouge, à la suite de sa première victoire en six matchs.

Le nouveau défenseur Marc-André Bergeron était heureux du dénouement de la soirée, même s'il estimait avoir connu des débuts modestes au sein de sa nouvelle équipe.

"Je ne suis pas satisfait, mais ce n'est pas pire quand même, a-t-il avancé. Je suis hésitant dans le feu de l'action, et c'est la raison pour laquelle je ne suis pas à mon mieux. Je vais avoir besoin de quelques matchs pour retrouver le synchronisme."

La fraction de seconde qu'il cherche à rattraper a paru évidente en supériorité numérique.

"??a n'a pas été extra sur le jeu de puissance, a-t-il admis. Nous avons eu de la difficulté à s'installer dans le territoire adverse. Personnellement, j'avais des problèmes à voir les options de jeu. Ce n'est qu'un premier match. L'important, c'est qu'on l'ait gagné."

Le Trifluvien a dit avoir été "étourdi" après avoir encaissé la mise en échec de Colby Armstrong en deuxième période. Il a apprécié de voir son coéquipier Maxim Lapierre se porter à sa défense.

En voir plus