Skip to main content

Le gardien Tim Thomas permet aux Bruins de vaincre les Rangers 1-0

LNH.com @NHL

BOSTON - Tim Thomas a souligné la signature de son nouveau contrat de quatre ans avec les Bruins de Boston en stoppant les 31 tirs des Rangers de New York dans un gain de 1-0, samedi.

Cette victoire permet aux Bruins de s'assurer du premier rang dans l'Est. Avec quatre matchs à jouer, les Bruins montrent un dossier de 51-17-10 et comptent 112 points.

"De toute évidence, ces discussions vous affectent, a déclaré Thomas au sujet des négociations. Mais j'ai été capable de mettre ça derrière moi et de me concentrer uniquement sur le hockey."

Il a à ce point été capable de mettre ces discussions de côté que les Bruins et lui ont signé une sixième victoire consécutive. Il s'agit d'un cinquième jeu blanc pour lui cette saison.

En plus de bloquer tous les lancers dirigés vers lui, Thomas a eu maille à partir avec Sean Avery. Alors qu'il était agenouillé devant son filet pendant un arrêt de jeu avec 5:24 à faire, Thomas a reçu un léger coup de bâton derrière la tête, gracieuseté de la peste des Rangers, qui a feint ne pas l'avoir vu. Une mêlée a suivi et les deux joueurs ont reçu des pénalités mineures.

"J'ai vraiment aimé que nous ayons pu garder notre calme et remporter le match a ajouté Thomas. Si vous ne vous emportez pas, alors il n'a pas fait son job, il n'a pas été efficace."

La recrue Blake Wheeler a été le seul joueur à déjouer Henrik Lundqvist, auteur de 23 arrêts. L'attaquant des Bruins marqué l'unique but de la rencontre, son 21e de la saison, à 9:04 de la première. P.J. Axelsson et Dennis Wideman ont récolté des mentions d'assistance.

Ce match pourrait bien être une répétition générale en vue de la première ronde des séries, puisque les Rangers s'accrochent au huitième rang dans l'Est. Après cette défaite, ils ont 89 points en 79 matchs, un point derrière le Tricolore et deux devant les Panthers de la Floride, qui ont toutefois joué un match de moins.

"Il s'agit d'un moment très important dans la saison pour nous, a déclaré Lundqvist. On ne peut pas s'apitoyer sur notre sort. Nous sommes toujours huitièmes."

En voir plus