Skip to main content

Le gardien des Bruins remporte sans surprise le troph?e Conn Smythe

LNH.com @NHL

VANCOUVER - Sans surprise, le gardien Tim Thomas est le r?cipiendaire du troph?e Conn Smythe, remis au joueur par excellence des s?ries ?liminatoires de la LNH.

Thomas, qui est aussi en nomination pour le troph?e V?zina remis au meilleur gardien de la ligue, a ?t? ?tincelant au cours des pr?sentes s?ries, r?coltant trois jeux blancs, ?galant ainsi un record d'?quipe. Il a sign? les 16 victoires de son ?quipe.

Le v?t?ran gardien de 38 ans a d'ailleurs ?tabli un record dans la LNH pour le plus grand nombre d'arr?ts en s?ries, avec 797. Le record pr?c?dent appartenait ? Kirk McLean, qui avait stopp? 761 rondelles en 1994.

?D?s le moment o? tu enfiles des patins pour la premi?re fois, c'est ? ?a que tu r?ves, a mentionn? Thomas. Je n'arrive toujours pas ? y croire. Je ne le r?alise pas encore.

?La coupe Stanley est ce qu'il y a de plus important, et le Conn Smythe est plut?t un honneur.?

Thomas a d? parcourir un long chemin avant d'atteindre la LNH, lui qui a entre autres ?volu? ? Birmingham, Helsinki et Hamilton. Il avait ?galement particip? ? seulement quatre matchs dans la LNH avant son 30e anniversaire de naissance, s??par??s par quelques s??jours en Finlande.

L'athl??te du Michigan a pr??sent?? des statistiques tr??s impressionnantes au cours des derni??res ann??es. Il a ??tabli un record dans la LNH en terminant la saison r??guli??re avec un pourcentage d'efficacit?? de ,938 — d??logeant Dominik Hasek qui avait affich?? un poucentage d'arr??t de ,937 en 1998-1999 avec les Sabres de Buffalo — et a poursuivi sa domination pendant les s??ries.

Le seul autre joueur des Bruins ?? avoir remport?? le troph??e Conn Smythe est Bobby Orr, qui l'a soulev?? en 1970 et 1972.

Le style de jeu agressif du gardien a ??t?? au coeur de plusieurs d??bats ce printemps. Thomas a allou?? cinq filets au Lightning de Tampa Bay ?? deux reprises lors de la finale de l'Est et a ??t?? pris hors position sur quelques buts importants pendant la finale de la Coupe Stanley.

C'est cepedant lui qui a, plus souvent qu'autrement, fait la diff??rence dans le camp des Bruins.

??Sa fa??on de jouer, il n'abandonne jamais sur aucune rondelle, tellement qu'il en r??sulte parfois qu'il accorde un ou des mauvais buts au cours d'un match, a d??clar?? son entra??neur Claude Julien. Mais tu sais que lorsque le match est en jeu, il ferait les arr??ts sur sa t??te s'il le pouvait.??

Thomas est seulement le deuxi??me Am??ricain ?? avoir ??t?? ??lu joueur par excellence des s??ries ??liminatoires, le premier ??tant le d??fenseur des Rangers de New York Brian Leetch, en 1994.

Plusieurs signes laissaient pr??sager une saison extraordinaire pour Thomas d??s le d??but de la campagne en octobre, alors qu'il avait remport?? ses six premiers d??parts sans accorder plus d'un but par rencontre. Et au fur et ?? mesure que la finale avan??ait, il ??tait de plus en plus question de lui pour le troph??e Conn Smythe, mais Thomas a fait de son mieux pour ne pas y penser et se concentrer sur le travail qu'il avait ?? accomplir.

En voir plus